Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 14
· Véronique
Équipe de gestion
· Maschoune
13676 membres inscrits

Montréal: 27 oct 03:23:48
Paris: 27 oct 09:23:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Crier Ou Se Taire... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 29 août 2006 à 18:56
Modifié:  12 jan 2008 à 10:34 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

CRIER OU SE TAIRE...


Se sentir impuissant, de ne rien pouvoir faire
De voir tous ces enfants, crier, pleurer, se taire...
Vers qui tendre la main? Le feu Brûle de partout
Montrez nous le chemin? vous qui êtes notre tout!

je veux être agissant, ouvrir grandes mes paupières
Ne plus être ignorant, des choses de notre terre
Comment peut on encore, se regarder en face.
Oublier tous ces corps, en effacer leurs traces

Déchires et souillés, pleurant à veines ouvertes,
Leurs grands yeux effrayés, leurs bouches entre ouvertes,
Réclamant peu de choses, du riz et un peu d’eau
Avant que ne reposent, leurs corps dans un berceau.

Cet enfant qui se meurt, dans les bras de sa mère
Là! tout près de son coeur, elle l’embrasse, elle le serre
Dans un suprême effort, elle lui donne son lait,
Qui s’émane de son corps, qui n’est plus qu’une plaie

Si de ses yeux rougis, pas une larmes ne coulent,
C’est qu’elles sont dans l’oublis, de son coeur que l’on foule.
Peut on parler d’amour, de bonheur et de vie,
Quand ils comptent les jours, jusqu’au bout de leurs nuits?

De trop se sublimer, on se perd du réel
Jusqu’a en supprimer, l’existence maternelle
Aurions-nous oublié, le vrai sens de la vie?
Toutes ces vies dépouillées, à mesure de l’envie?

On se meurt d’abondance, et l’on tue par profit.
A quoi sert la puissance? si ce n’est qu’au mépris.
Chaque instant de pensée un être quelque part
Qui se meurt délaissé, oublié la plupart.

Si chaque individu, pouvait au fond de lui
Retrouver la vertu, d’enfant qu’on lui a pris
Nous pourrions, est-ce un songe? Redonner goût et vie
A ces être qui rongent, des racines leur survie.

Faisons ce petit rien, frayons nous une piste
Un sentier, un chemin, pour qu’enfin ils existent.
Nous sommes Universels, le monde nous appartient
Cessons là nos querelles, car Dieu, n’y pourra rien.

Yvon

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
29 juin
  Publié: 29 août 2006 à 20:04 Citer     Aller en bas de page


Touchée plein coeur...

Bienvenue..

Loup

  http://papemich.free.fr/
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 30 août 2006 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ton commentaire Loup

A bientôt à te lire

Amitié Yvon

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 30 août 2006 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Merci Pascal pour ton commentaire
qui me touche, à défaut de se faire entendre, l'écriture peut être un moyen puissant pour aider ceux qui sont dans la peine

Mes amitiés

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16146 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
15 octobre
  Publié: 30 août 2006 à 15:01 Citer     Aller en bas de page

LE PASSANT

Poète-militant
Heureux de lire un tel texte qui fait un écho tonotruant, et avec quel talent, à un de mes textes traitant du même sujet...

il nous est interdire de nous taire

et j'entends bien ton cri

Amitiés.

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 30 août 2006 à 17:01 Citer     Aller en bas de page

Merci Guido de ton passage et de ton commentaire

J'aimerai connaître le titre de ton poème si cela est possible

Mes amitiés

 
Sims.
Impossible d'afficher l'image
On ne peut être frappé par la foudre plus d'une fois.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
2606 commentaires
Membre depuis
7 novembre 2002
Dernière connexion
11 août 2019
  Publié: 30 août 2006 à 21:06 Citer     Aller en bas de page

Il faut crier, haut et fort.
Il est dommage que ces paroles, quoi que pertinentes à souhait, ne soient pas entendues par ceux qui le devraient.

Merci pour ce beau partage.

Serge.


  Sims.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 31 août 2006 à 05:54
Modifié:  31 août 2006 à 05:54 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

Merci Serge de ton passage

Le cri du coeur peut parfois porter très loin

Amitiés

 
I do not exist


Etre aimé ou détester ,mais vouloir seulement être respecté...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
81 commentaires
Membre depuis
4 septembre 2006
Dernière connexion
11 janvier 2008
  Publié: 4 sept 2006 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Félicitation pour ce magnifique poème....
J'adore vous lire et relire!
Je vous ajoute à mes favoris encore une fois !!^^
Bravo ^^

Amitié . I do not exist

  I do not exit
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 15 sept 2006 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

CRIER, CRIER, CRIER, CRIER, CRIER, CRIER, CRIER, CRIER !!!!

Sans aucune hésitation, ton cri à toi est magnifique, vraiment !



Si de ses yeux rougis, pas une larmes ne coulent,
C’est qu’elles sont dans l’oublis, de son coeur que l’on foule.
Peut on parler d’amour, de bonheur et de vie,
Quand ils comptent les jours, jusqu’au bout de leurs nuits?

Faisons ce petit rien, frayons nous une piste
Un sentier, un chemin, pour qu’enfin ils existent.
Nous sommes Universels, le monde nous appartient
Cessons là nos querelles, car Dieu, n’y pourra rien.

Cessons là nos querelles, car Dieu, n’y pourra rien. Wouah !

Bravo pour ce poème engagé, Yvon !

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
patrick dabard


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
16 juillet 2020
  Publié: 15 sept 2006 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Un cri que je partage, se taire , jamais ! Silence est synonyme d'indifférence.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 16 sept 2006 à 03:16 Citer     Aller en bas de page


Merci mes amis poètes pour tous vos commentaires qui me vont droit au coeur
-------------------------------------------
Larmes trompeuses si mon texte à pu te faire réfléchir, alors je suis touché
--------------------------------------------
Merci I do not exist pour m'avoir rajouté dans tes favoris
--------------------------------------------
Chantal tendresse merci de Crier avec moi j'espère n'avoir pas fait trop d'erreur dans ce poème?
---------------------------------------------
Merci Patrick ça me fait très plaisir amitiés

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 16 sept 2006 à 03:29 Citer     Aller en bas de page



Merci Venise d'être venu me lire. Plus mous serons
nombreux à écrire et à prier pour tous ces malheureux, plus nous avons une chance d'inverser la tendance

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 2 oct 2006 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

J'ai voulu le relire, et je me rends compte que je n'avais pas laissé de trace.. Alors, je m'arrête pour te dire combien je comprends ce cri, combien j'adhère à tes mots qui m'ont à nouveau, et comme si souvent, touchée profondément..

Bisous...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 2 oct 2006 à 17:28 Citer     Aller en bas de page


Merci Ambre d'être venu le relire et de m'avoir laissé ce touchant commentaire

Je t'embrasse

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
3 août 2019
  Publié: 8 août 2007 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Il est magnifique. La plume peut être l'arme de nos révoltes, comme son encre peut être larme de notre conscience.

J'aime la poésie engagée.

Il est dans mes favoris dès à présent.

Amicalement,

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 8 août 2007 à 18:06
Modifié:  8 août 2007 à 18:22 par LE PASSANT
Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ton commentaire, est- ce que tu permets que je le mette sous ma photo je n'ai encore rien mis et je trouve ces paroles superbes " la plume peut être l'arme de nos révoltes, comme son encre peut être larme de notre conscience."

Merci pour l'avoir mis dans tes favoris je suis touché

A bientôt pour te lire

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
3 août 2019
  Publié: 9 août 2007 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

J'en serais honoré

C'est un grand plaisir que d'être cité sous ton avatar.

Merci Yvon

Amicalement,

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 9 août 2007 à 08:24 Citer     Aller en bas de page


C'est moi qui te remercie,THOMAS il me plaît trop... je m'en vais le mettre merci

A bientôt mon ami

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
3012 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
25 décembre 2020
  Publié: 9 août 2007 à 17:48 Citer     Aller en bas de page


Merci Rêve au plaisir de te lire ...

Mes amitiés

 
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 29 août 2007 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

MAGNIFIQUE tout simplement je n'ai rien d'autre à dire à part que j'en ai les larmes aux yeux...

Amitiés dede046-lyceenne

  Audrey .
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 8775
Réponses: 29
Réponses uniques: 13
Listes: 3 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

maison close (Autres)
Auteur : rimarien
Jeux de sons - Jeux de mots - (Loufoques)
Auteur : Alec-to
Tourbillons (Autres)
Auteur : Éphémère

 

 
Cette page a été générée en [0,0352] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.