Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 7
Invisible : 0
Total : 8
· pirate24
13225 membres inscrits

Montréal: 29 jan 01:42:25
Paris: 29 jan 07:42:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Demain vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
5160 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 23 oct 2022 à 16:29
Modifié:  11 déc 2022 à 10:50 par Jean-Louis
Citer vertical_align_bottom

Demain

Dis- moi,
lorsque mariés et entrés en été
pour avoir planté le premier jardin,
y laissant des recoins pour les marguerites
et l’ancolie coloriage de tant de doux matins
puis dans le triomphe du soleil
repeint à l’envie la maison
avec un grand entrain à jamais sauvé,
et vécu parfois en fol utopie des temps faciles,
fallait-il absolument se demander
comment pourrions-nous en vivre d’autres
avec fidélité et assistance
pour continuer à fredonner
sous la même ombrelle,
conserver ce spacieux vertige
cette amène persévérance ?

Peut-être serons-nous toujours là
quand il ne restera
qu’un océan de souvenirs
miracle à préserver
mains liées au comptoir de l’amitié
chairs soulevées de tendresse,
une force vitale pour ne pas
se contenter d’observer sans bouger
le monde à travers notre fenêtre

Écoute-moi bien mon ami
je suis ici avec toi depuis un long temps
maintenant sur un chemin de travers qui monte
vers l’absence mais avec toute sortes d’oiseaux
très gais qui nous font une remuante escorte
et la fraîche sensation
de la vie qui pèse à nos bras.
Ainsi, repriser notre ciel
sans s’inquiéter du jour qui va finir
ni de l’image d’un départ
et mettre des bouquets sur nos têtes
sont les seules choses à faire
mains fragiles posées sur le vieil été.



  Poésie, la vie entière
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
716 poèmes Liste
28962 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 24 oct 2022 à 02:02 Citer vertical_align_bottom

Un poème touchant, à espérer tant d'autres demains, les mots sont si précieux que j'en éprouve le besoin de les imprégner dans ma tête. Cela me fait me souvenir...
Bises amicales ODE

  OM
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
76 poèmes Liste
6704 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 24 oct 2022 à 03:40 Citer vertical_align_bottom

Salut Jean Louis

Merci JL tu as toujours un discours lucide et même dans le monde incertain dans lequel nous vivons tes mots de sagesse , d’amitié, d’empathie redonnent la pêche , l’espoir et même si ce n’est que le temps d’un poème, le bonheur étant une accumulation d’infimes plaisirs, pourquoi ne pas le relire souvent
Amicalement
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13576 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 24 oct 2022 à 05:44 Citer vertical_align_bottom

Citation de Jean-Louis

...
Ainsi, repriser notre ciel
sans s’inquiéter du jour qui va finir
ni de l’image d’un départ
et mettre des bouquets sur nos têtes
sont les seules choses à faire
mains fragiles posées sur le vieil été.





Jean-Louis, tu sais le plaisir que j'ai à te lire... Le voilà renouvelé ici... !

Que j'aime ce passage, fait de dentelle...

Merci à toi pour cette (trop rare) lecture

Amicales pensées.

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
354 poèmes Liste
6841 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 24 oct 2022 à 09:07 Citer vertical_align_bottom

Superbement écrit, mais j'y devine de la "tristitude", Pour cause mon chemin s'allonge dans cette perspective...
Amitiés
Yvon

  YD
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17606 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 janvier
  Publié: 24 oct 2022 à 11:37 Citer vertical_align_bottom

Très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
1853 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 25 oct 2022 à 14:19 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir JL
Des souvenirs brodés avec l’émotion d’un long chemin fait ensemble .....si plein d,amour
La vie est ainsi faites .....certains se quittent d’autres continuent le chemin en se tenant la main pour aller jusqu'au bout
Voilà une belle parenthèse de ta vie

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
5160 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 26 oct 2022 à 08:34
Modifié:  26 oct 2022 à 16:46 par Jean-Louis
Citer vertical_align_bottom

Bonjour, ode, JC, Isabelle, Yvon, mido, PEV

Je vous remercie pour votre chaleureuse parole ainsi que pour avoir souligné ce qui échappe, ce qui retient.
Yvon, je ne pense pas à ce mot "tristitude" (que je ne connaissais pas) mais plutôt au mot éphémère qui semble me poursuivre à présent.
" Caresser un avenir auquel on ne croit plus" André Velter.
Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
194 poèmes Liste
4245 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
21 janvier
  Publié: 30 oct 2022 à 15:54 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Jean-Louis,
Je suis peut-être "spécial" au vu des précédents com's. Mais ce Demain est un magnifique message que j'emporte avec moi si tu le permets.
Je souligne et ça cogne fort à l'intérieur :
"Peut-être serons-nous toujours là
quand il ne restera
qu’un océan de souvenirs
miracle à préserver
mains liées au comptoir de l’amitié
chairs soulevées de tendresse,
une force vitale pour ne pas
se contenter d’observer sans bouger
le monde à travers notre fenêtre."
Quiétude enflammée, silence, recueillement : tu nous prends par la main...dans ce chemin qui sent bon, qui sent "beau" avec ces fulgurances. Il "étincelle", ton poème !
Le "final" est magnifiquement écrit et bouleversant de tendresse, un baume sur les inquiétudes et les fêlures de l'Incertain.
(et que de références, à Y.B. entre autres mais pas slt...)

Amitiés...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
5160 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 1er nov 2022 à 16:32 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Riaga,

Comment ne pas être remué profondément par ton écoute sensible à ce simple poème de la fraternité, quelques fragments de vie dispersés par le vent, et ceci malgré tout ce qui vient la ternir ou la fracasser.

Amitiés
jlouis

  Poésie, la vie entière
glycine


Même silencieux, les mots font du bruit... alors j'écris le soleil et la pluie
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
197 poèmes Liste
1266 commentaires
Membre depuis
8 août 2018
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 6 déc 2022 à 20:53 Citer vertical_align_bottom

Merci Jean-Louis pour cet émouvant poème dans lequel on lit tout l'amour, toute la tendresse, toute la complicité d'un couple uni face au passage du temps.
J'ai apprécié ce magnifique dialogue sublimé par les six derniers vers.
L'important est de profiter des petits plaisirs qui s'offrent à nous au présent, sans oublier que les jolis souvenirs sont à chérir...
Amicalement

  Du vu, du lu, de l'entendu, de l'inventé et du vécu
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
5160 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 11 déc 2022 à 10:48 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Un grand merci pour votre lecture et votre agréable ressenti.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Syrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
695 commentaires
Membre depuis
25 août 2021
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 20 déc 2022 à 09:29 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Jean-Louis,

C'est superbe et émouvant, tout simplement.

Amitiés

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
174 poèmes Liste
5160 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 21 déc 2022 à 08:43 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Syrille,

Merci pour votre enthousiasme.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 264
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0342] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.