Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 133
Invisible : 0
Total : 135
· M@ry Re@d · Dukes
13207 membres inscrits

Montréal: 26 sept 16:10:33
Paris: 26 sept 22:10:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La forteresse vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
4273 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 28 juin à 11:12
Modifié:  28 juin à 14:17 par Maschoune
Citer vertical_align_bottom

La forteresse

Le visage collé contre la grande maison
j'observe j'écoute
la vieille glycine qui la parfume
de mille senteurs
vos mots secrets d'amants l'effleurent tout en langueur
dans cette pierre forteresse
où vous êtes en sommeil pour trois siècles
je la chéris je me nourris de vos murmures




ma mère
mon père
je vous aime


Vingt huit juin deux mille vingt deux

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
103 poèmes Liste
883 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 28 juin à 11:15 Citer vertical_align_bottom

Bel hommage tout en douceur et tendresse pour des chers disparus.
Amitiés
papillon

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17501 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 28 juin à 11:46 Citer vertical_align_bottom

Sensible et touchant

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
687 poèmes Liste
27984 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 28 juin à 12:05 Citer vertical_align_bottom

Merci SATINETTE pour ce profond poème, émouvant et si plein d'amour, je le vis intensément de mon côté, tes mots m'ont fait réaliser que chaque pierre, chaque fleur chaque arbre, me parlent d'eux à moi aussi.
Poutous SATINETTE
ODE
Un coup de coeur

  OM
Ashimati

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
369 poèmes Liste
7755 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 28 juin à 14:25 Citer vertical_align_bottom

Beaucoup de sensibilité dans cet hommage
C"est très beau

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
170 poèmes Liste
4709 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 29 juin à 05:19 Citer vertical_align_bottom

Très beau...

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
188 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
28 août
  Publié: 29 juin à 10:00
Modifié:  29 juin à 10:02 par RiagalenArtem
Citer vertical_align_bottom

Heureux de te relire Ma Lady...c'est touchant, bien écrit, bref, un grand "J'aime" pour cette forteresse (nous en avons tous une, je suppose, bien cachée parfois..)...
Bises...
Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
4273 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 30 juin à 12:48 Citer vertical_align_bottom

Un grand merci pour vos mots si gentils , mes parents me manquent horriblement ...

Papillon

Ben

Odelette
Thierry

Anna

Ria

tout pleins de bisettes pour vous !!

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4257 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 5 juil à 05:55 Citer vertical_align_bottom

Bonjour
Un poème qui remue.
Plein de délicatesse et d'amour dans ces souvenirs.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1056 poèmes Liste
17040 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 13 juil à 10:37 Citer vertical_align_bottom

Je ne sais pas si la poésie peut sauver de la douleur face à nos disparus, mais elle résonne en tout cas comme un espoir.
Quelle émotion de te lire à nouveau, et de retrouver ta délicatesse, la beauté de tes mots.
Je me permets une pensée tendre pour toi et tes parents.
amitiés sincères.
pyc.

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
4273 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 17 juil à 02:44 Citer vertical_align_bottom

Emme

Cher Pierre

un grand merci bel été à vous !

lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 250
Réponses: 10
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0267] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.