Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 28
· Véronique · Hubix-Jeee · Filiquier
13676 membres inscrits

Montréal: 27 oct 05:58:59
Paris: 27 oct 11:58:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: lettre écrite à l'un ou l'une de vous. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 15 juil 2008 à 19:56
Modifié:  15 juil 2008 à 19:57 par Tendresse54
Citer     Aller en bas de page

lettre écrite à l'un ou l'une de vous, il y a environ 3 mois.

Je veux bien te donner des nouvelles de ma santé, puisque tu le demandes. Par où commencer, là est toujours la question.

Évidemment, il me faut faire des deuils importants, ma voix ne sera plus tout à fait la même et chaque fois qu’elle se chargera émotivement, je vais me mettre à bafouiller, à bégayer, à perdre mes mots. C’est tellement humiliant, même si je me dis que l’autre va comprendre, que j’ai du temps pour m’exprimer, j’ai toujours la sensation d’avoir l’air peu intelligente…Enfin, j’ai été consultée aujourd’hui une autre orthophoniste qui pourra sans doute améliorer ma voix qui est toujours « éraillée » et voir ce qu’elle pourra faire pour mon bégaiement. Toutefois, je ne sais combien de temps elle pourra me voir gratuitement, puisque , tu le sais peut-être, je suis sur le « bien-être social ».


Heureusement ma famille m’aide encore, même si je ne vis pas riche. Tu ne me verras pas au Grand Théatre (la plus grande salle de spectacle, ici) ou au Périscope à regarder la dernière pièce de Michel Tremblay. Cependant, j’ai bien l’intention de profiter un peu du 400e de Québec, il y aura des spectacles gratuits et certains seront très abordables !


Je suis également très fragile émotivement, bien que je ne pleure plus, c’est étrange parfois. Je suis impatiente, intransigeante envers les autres et ça ne me ressemble pas. Ma psychologue m’á parlé d’un certain problème au niveau de l’inhibition et je peux te dire que j’en fais souvent l’expérience. Je suis surprise d’avoir répondu « ça » à quelqu’un, de ne pas avoir su m’arrêter de parler alors que cela aurait valu mieux ou au contraire de me taire lorsqu’il faudrait parler…Je ne suis plus moi-même, pas tout à fait.


Je t’écris avec ma main droite qui fait toujours un peu n’importe quoi, je dois systématiquement refaire chaque Majuscule et chaque apostrophe, sans compter toutes les lettres que j’inverse. Mais bon, cela ne fait pas partie des plus grands deuils de ma vie, mais c’est agaçant au point que j’en arrive à « sacrer » à chaque fois !

Je ne peux me débarasser de mon sentiment d’être bâillonnée, puisqu’il s’agit d’une sensation physique, comme s’il y avait en permanence un bâillon « dans » ma bouche m’enserrant les dents et la langue pour m’empêcher de parler…c’est si compliqué ! Je la sens d’ailleurs toujours cette langue, elle picote, elle me chatouille, elle est trop grosse…

J’ai toujours le nez bouché, du moins c’est ce que je ressens, j’ai froid, j’ai tellement froid en dedans et mon pied droit n’arrive pas à suivre le rythme du gauche, la paralysie fait des choses tellement étranges.


Je fais quand même des progrès, ne m’en veux pas trop de m’être laissée aller comme ça, je suis plus « performante » (c’est le seul mot qui m’est venu) qu’avant, je pars même aider ma mère demain, au Lac-St-Jean, pour une semaine. Elle est en convalescence à la suite d’une opération de la cataracte. Je suis beaucoup plus tolérante au bruit et je me sens moins « sur une autre planète »lorsque beaucoup de gens se rencontrent pour festoyer. Ma sœur, Johanne, m’a dit que lorsqu’ils étaient toute la famille, j’étais comme un fantôme parmi eux, je suis là et je n’y suis pas…Mais je me rapproche, tranquillement.



Je vais te laisser, je suis très fatiguée, je n’ai plus envie de corriger mes fautes de frappe. Écrire est exténuant, je le vois bien, mais je te le dis je m’améliore…au début, une phrase ou deux étaient suffisant, là je suis à bout.

Chantal


  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 16 juil 2008 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

je suis très touché et ému ................ Par ta lettre !

je te souhaite beaucoup de courage
car lui seul pourra t'aider..
et pour moi sache que lorsque que tu es sur LPDP
c'est un bonheur pour nous tous.

toutes mes amitiés les plus sincères



james très ému

  Membre de la Société des poètes Français.
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15605 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 octobre
  Publié: 16 juil 2008 à 09:58 Citer     Aller en bas de page

Ma chère Chantal, pour des raisons perso, je compatis et je suis de tout coeur avec toi...surtout continue de t'accrocher.... Alex

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 16 juil 2008 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

J'ai vu encore ta force de vaincre à travers tes mots. Du courage pour aller jusqu'au bout ma très belle poétesse.

Poétiquement, ton lecteur

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 16 juil 2008 à 17:08 Citer     Aller en bas de page



Tu es dans mes pensées Chantalou. Ne te laisse pas abattre le meilleur est à venir......

Je t'embrasse très très fort.


Amitiés et ++++++++++ Carole

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 17 juil 2008 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

Vous me gâtez tous autant que vous êtes avec vos encouragements, votre émotion, vos compliments, merci, merci à tous !

:

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 648
Réponses: 5

Page : [1]

État du vote : 0/13274

 

 
Cette page a été générée en [0,0203] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.