Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 41
Invisible : 0
Total : 42
· ***Béné***
13387 membres inscrits

Montréal: 24 jan 15:11:42
Paris: 24 jan 21:11:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Désenchanté Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Nomis


Et si ce n’est que cela l’humanité, je hurle alors liberté !!! Que mon égo disparaisse, pour devenir humble animalité.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2008
Dernière connexion
23 décembre 2021
  Publié: 27 nov 2021 à 08:35
Modifié:  28 nov 2021 à 13:27 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

DÉSENCHANTÉ

Le rideau descend, le spectacle est terminé.
La femme tombe finalement le masque de fée.

Elle ôte ses ailes qui devraient lui permettre de voler,
car elles sont désormais devenues trop lourdes à porter.

Dans sa loge, comme dans une grotte, elle se replie
Seul endroit où elle imagine encore contrôler sa vie.

Dans son miroir, elle ne distingue plus la douceur de ses traits.
Elle contemple son désespoir, à ses yeux plus rien n’a d’attrait.

Elle répète inlassablement son numéro,
faire rêver les gens tel est son credo.

Convaincue que sa magie les transporte dans de merveilleux songes
C’est en réalité un profond et bien triste mensonge.

Elle met en scène cette douce fée qui la rassure.
Mais, ses tours de passepasse provoquent de terribles blessures.

Les si belles paillettes de lumière,
ne sont que reflets de poussière

Qui viennent tel le sable gripper la mécanique de mon cœur.
Lui qui croyait comme par magie avoir enfin trouvé l’âme sœur.

Son dernier tour n’était, cette fois, pas une illusion.
Abraca-blabla : disparus mes rêves de petit garçon.

Son ultime représentation est terminée et pour n’être plus trompé,
j’ai enfin décidé d’arrêter d’aller la contempler.

 
2islander2

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
128 poèmes Liste
434 commentaires
Membre depuis
10 mars 2008
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 27 nov 2021 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

n'était ce qu'une représentation ? un fort élégant poème, qu'on peut extrapoler à beaucoup de situations, merci

amitiés



yann

 
Nomis


Et si ce n’est que cela l’humanité, je hurle alors liberté !!! Que mon égo disparaisse, pour devenir humble animalité.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2008
Dernière connexion
23 décembre 2021
  Publié: 27 nov 2021 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Gribouilleur
C'est bien le triste sort de beaucoup d'artistes qui finissent dans le noir de l'oubli après s’être donnés à fond



😔

 
Nomis


Et si ce n’est que cela l’humanité, je hurle alors liberté !!! Que mon égo disparaisse, pour devenir humble animalité.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2008
Dernière connexion
23 décembre 2021
  Publié: 27 nov 2021 à 12:32
Modifié:  27 nov 2021 à 12:34 par Nomis
Citer     Aller en bas de page

Citation de 2islander2
n'était ce qu'une représentation ? un fort élégant poème, qu'on peut extrapoler à beaucoup de situations, merci

amitiés



yann



Yann 🙏
C’est bien vu, il s’agit d’une métaphore… Chacun y verra donc ceux qu’il veut.

 
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
360 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 28 nov 2021 à 00:58
Modifié:  28 nov 2021 à 00:58 par Origami
Citer     Aller en bas de page

Nomis

Effectivement chacun y verra ceux (celles) qu'il y veut voir. Perso j'y vois comédiens, comédiennes, artistes de cirque qui, le rideau tombé, enlèvent ce masque derrière lequel personne ne connait rien de leur vie. Toutes et tous n'ont pas la chance d'avoir la "notoriété".
J'ai aimé tes mots pour le dire.
Amicalement
Origami

 
Nomis


Et si ce n’est que cela l’humanité, je hurle alors liberté !!! Que mon égo disparaisse, pour devenir humble animalité.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
41 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2008
Dernière connexion
23 décembre 2021
  Publié: 28 nov 2021 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

Citation de Origami
Nomis

Effectivement chacun y verra ceux (celles) qu'il y veut voir. Perso j'y vois comédiens, comédiennes, artistes de cirque qui, le rideau tombé, enlèvent ce masque derrière lequel personne ne connait rien de leur vie. Toutes et tous n'ont pas la chance d'avoir la "notoriété".
J'ai aimé tes mots pour le dire.
Amicalement
Origami



Merci Origami pour votre sympathique message.
L’usage de la métaphore en poésie permet de plier les mots et les phrases, afin de leur donner la forme et le sens désiré. J’imagine qu’avec un pseudonyme comme le votre, vous le comprenez parfaitement

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 156
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0261] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.