Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 206
Invisible : 0
Total : 208
· le prince des mots. · Jevousaime
13210 membres inscrits

Montréal: 2 oct 12:22:21
Paris: 2 oct 18:22:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Incorporia vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 25 nov 2021 à 08:57
Modifié:  15 déc 2021 à 05:14 par James
Citer vertical_align_bottom

.
                                       Incorporia.

                           

         Déchausse les volcans endormis de nos cœurs !
         Prends les flocons de neige et fais en des rivières
         Qui blanchiront nos corps de ses pures candeurs.
         Dans tes yeux, je gravis un rêve sans frontières.

         Sur les lustres d'or fin, quelques chemins poudreux
         Déshabillent le jour de sa robe entrouverte
         Où tes lèvres de lune explorent tous mes cieux,
         Timide sous les feux, freudienne découverte

         S'évanouit la nuit ; pénètre mes lumières,
         Car c'est avec le temps que l'on repeint le noir.
         J'embraserai le ciel de nos épistolaires
         Nous nous incorporons pour conquérir l'espoir

         Cueille l'apaisement et ferme tes paupières
         Écoute-moi songer et conspuer l'écho !
         − C'est le secret d'un Nous où nos encres rosières
         Fleurissent l'étoilé de nos vers sirocco !

                           James le 25/11/2021


  

  Membre de la Société des poètes Français.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
688 poèmes Liste
28011 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 25 nov 2021 à 09:00 Citer vertical_align_bottom

Une petite merveille de poème en musique, combien j'aime.
Merci cher poète, c'est beau et touchant.

ODE

  OM
Origami
Impossible d'afficher l'image
Ecrire ce que l'on pense...mais pense t on ce que l'on écrit ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
370 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2014
Dernière connexion
27 août
  Publié: 25 nov 2021 à 10:26 Citer vertical_align_bottom

James,

Je crois que Ode a donné le plus beau résumé de nos ressentis
Ce poème est d'une grande délicatesse.
C'est un plaisir inestimable de pouvoir lire et compter parmi nous des poètes tels que toi.
Merci du partage, James.
Amicalement
Origami

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17504 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 25 nov 2021 à 10:39 Citer vertical_align_bottom

Heureux de te lire de nouveau
Une très belle musicalité

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
JH.Metz


“Chaque pomme est une fleur qui a connu l'amour.”
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
42 commentaires
Membre depuis
15 novembre 2021
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 25 nov 2021 à 12:07
Modifié:  25 nov 2021 à 12:11 par JH.Metz
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir James,

Je me sens comme un élève en peinture qui contemple un chef d'oeuvre au Louvre.
J'adore simplement j'adore

Amitiés poétiques

JH,

PS "C'est le secret d'un Nous ou nos encres rosières" ... moi j'aurais mis un "où" ... mais je n'insiste pas

  Le poète a toujours raison - Qui détruit l'ancienne oraison - L'image d’Ève et de la pomme. - Face aux vieilles malédictions, - Je déclare avec Aragon : La femme est l'avenir de l'homme ! (Jean Ferrat)
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
862 poèmes Liste
3279 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 25 nov 2021 à 14:34 Citer vertical_align_bottom

James : ici tu nous livre un de tes plus beaux poèmes

des mots de douceur et la douceur d'un ressenti fort

...une vraie musique !

Bien à toi

PS : en favoris (obligé)

 
Morteüs


Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
791 commentaires
Membre depuis
12 juillet 2021
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 25 nov 2021 à 15:03 Citer vertical_align_bottom

J'ai adoré, c'est ici un poème empreint d'émotion...

  Que des roses fleurissent sur vôtre croix...
Lilium
Impossible d'afficher l'image
La dramaturgie de la domination obsessionnelle d’imposer la douce réprimande accordant au vice l’exaltation submergeant le désir d’un spasme incontrôlable N’en est que salutaire aux partenaires avisés PL
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
114 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2021
Dernière connexion
31 août
  Publié: 26 nov 2021 à 00:43 Citer vertical_align_bottom

Je vois que tu n’as point perdu la main …

  Respirer le penchant D’hétéroclites arguments Interpelle l’encéphale Assurant ainsi L’ivresse d’un Caractère inéprouvé
marchepascal


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
367 poèmes Liste
3039 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 26 nov 2021 à 01:35 Citer vertical_align_bottom

L'évocation à l'état pure merveille...

Cela fait partir notre imaginaire, de gare en gare, nous faisons une : Halte-là ! Qui va là ?

C'est moi James , juste une poésie à diluer...

Ah ok ! Te revoici sur la passion des mots, une offrande au Dieu de l'évasion

marchepascal humant l'air de Charleville (en pensées)


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
2 août
  Publié: 26 nov 2021 à 02:49 Citer vertical_align_bottom

Bonjour James,
un poème de toute beauté écrit avec cette délicatesse qui te caractérise....
Le choix de l'apport musical est très réussi.
Amicalement
Pierre

  Pichardin
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
3291 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 26 nov 2021 à 18:02 Citer vertical_align_bottom

C'est une bien belle musique à mon coeur que vos vers.J'aime
Cidnos

 
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1039 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 27 nov 2021 à 05:29 Citer vertical_align_bottom

Une musique splendide. Amitié

 
Sol_M


« Le poème - cette hésitation prolongée entre le son et le sens ». Paul Valéry
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
598 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
30 juin
  Publié: 27 nov 2021 à 08:36 Citer vertical_align_bottom

Quelle éruption de sentiments... apocalyptiques !
- Quand le volcan s'éveille au milieu de la nuit, sa lueur émerveille un passé qui s'enfuit, sa chaleur est merveille au passant qui la suit...
- Et sa lave se coule en plein Coeur de tes veines, elle est ton Corps elle est ta peine,
De l'Amour, elle est Reine !
Léo
Amitiés

  Leo du 85
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 28 nov 2021 à 12:14
Modifié:  28 nov 2021 à 12:24 par James
Citer vertical_align_bottom

Citation de ode3117
Une petite merveille de poème en musique, combien j'aime.
Merci cher poète, c'est beau et touchant.

ODE



Bonsoir Ode,

Merci pour tes mots élogieux, mais tu sais il y a beaucoup de personnes qui écrivent
de très beaux poèmes. Très touché, je le suis ! Belle soirée et prends soin de toi.

Mes amitiés

James


Citation de Origami
James,



Je crois que Ode a donné le plus beau résumé de nos ressentis
Ce poème est d'une grande délicatesse.
C'est un plaisir inestimable de pouvoir lire et compter parmi nous des poètes tels que toi.
Merci du partage, James.
Amicalement
Origami




Bonsoir Origami,

Oui Ode m'a mis un coup de chaud au cœur, et je suis également ému par tes mots
J'aime partager ma passion, belle soirée

Amicalement

James



Citation de mido ben
Heureux de te lire de nouveau
Une très belle musicalité



Bonsoir Mido,

Merci pour ton commentaire, moi aussi je suis heureux de te lire.
Et de revenir ..

Mes amitiés Mido

James

  Membre de la Société des poètes Français.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 30 nov 2021 à 06:29
Modifié:  30 nov 2021 à 06:33 par James
Citer vertical_align_bottom

Citation de JH.Metz
Bonsoir James,

Je me sens comme un élève en peinture qui contemple un chef d'oeuvre au Louvre.
J'adore simplement j'adore

Amitiés poétiques

JH,

PS "C'est le secret d'un Nous ou nos encres rosières" ... moi j'aurais mis un "où" ... mais je n'insiste pas




Bonjour JH.Metz

Tout à fait pour le où.. Merci pour tout est de tes mots qui me touchent.




Citation de pluriels
James : ici tu nous livre un de tes plus beaux poèmes

des mots de douceur et la douceur d'un ressenti fort

...une vraie musique !

Bien à toi

PS : en favoris (obligé)



Bonjour Pluriels,

Merci pour le compliment, je suis ému, ouf, j'ai chaud, merci poète pour le favori
Mes amitiés

James

Citation de Morteüs
J'ai adoré, c'est ici un poème empreint d'émotion...



Bonjour et merci Morteüs

Heureux que ces mots vous plaisent.
Amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 1er déc 2021 à 12:12 Citer vertical_align_bottom

Magnifique, de très belles images, merci

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
6687 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
27 janvier
  Publié: 2 déc 2021 à 05:08 Citer vertical_align_bottom

J'aime, beaucoup, que dire de plus!

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1455 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
13 août
  Publié: 25 mars à 18:17 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir James, je me fais rare depuis quelques années. Je découvre cette nuit ce magnifique poème, ta plume, ta sensibilité, ton talent.
J'ai pour celui-ci un coup de coeur, merci James.

Sincères Amitiés

Robert

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 582
Réponses: 17
Réponses uniques: 16
Listes: 2 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.