Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 61
Invisible : 0
Total : 63
· Morteüs · Pieds-enVERS
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 11:59:38
Paris: 3 déc 17:59:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ma musique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
759 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 26 juin à 05:43
Modifié:  26 juin à 07:19 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

La fleur rouge sang est si libre

Se balançant au son de la flûte de pan

Coquelicot éphémère en équilibre

Chantant ses murmures et ses secrets.


La montagne en renvoyant l’écho

De cette mélopée adorable invite

Mes pensées à l’absence de tes mots

Où je me réfugie, quand tu te désinvites.


C’est une abstinence que je m’invente

Telles d’exquises caresses

Comme un pacte, une connivence

Agrémenté de désir et de tendresse.


Entre nos deux mondes

C’est une source insaisissable

Coulant doucement sur les ondes

Où en fabuleuses cascades intarissables.


Je te veux chevalier errant

D'un autre temps que ce temps qui erre.

Entre indécence, fureur et renoncement

Lâchant la barre de cette galère.


Je me veux cueilleuse des heures perdues

De l'inespéré, de l'inadvenu et de l’imprévu.

De graines de folie, de plus de frénésie

De ce qui est beauté, sensualité, d'un revenez-y.


Je fusionne avec cette musique, un brin mystique.

Mes mots sont l’ouverture de mes mondes magiques

Du rien en poche, du tout en cœur

D'actes gratuits, de ses petits bonheurs.


Des instants dérobés au temps capricieux

De la beauté de l'art, de l'art du peu.

Et même de nos voyages fabuleux

Improbables autant que merveilleux.



  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17209 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 26 juin à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Très plaisante
lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 28 juin à 14:33 Citer     Aller en bas de page

idem pour moi.

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
759 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 1er juil à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Mido
Sam


Merci a vous deux pour vos coms
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
226 commentaires
Membre depuis
25 août
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 7 sept à 09:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour PapillonMystere,

Avec vous, j'ai fait un beau voyage - "un brin mystique" - à suivre cette musique, d'un monde à l'autre, d'une fleur à l'autre.

J'aime particulièrement ce passage, qui me parle beaucoup:


Je me veux cueilleuse des heures perdues

De l'inespéré, de l'inadvenu et de l’imprévu.

De graines de folie, de plus de frénésie

De ce qui est beauté, sensualité, d'un revenez-y.


La poésie peut être cette porte vers l'inadvenu, ce qui aurait pu être, ces sentiments ressentis à certains moments de notre vie, qui ne paraissaient pas importants en soi, mais qui vivent encore en notre mémoire pour des raisons que notre cœur n'ignore pas.

Amicalement

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
759 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 10 sept à 11:40 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Cyrille de votre passage.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1044 poèmes Liste
16843 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 21 oct à 08:55 Citer     Aller en bas de page

Que l'amour est poétique, ou que la poésie est amour dans tes vers.
Tu nous réconcilies avec de fines et belles émotions, passant un baume sur l'esprit et le coeur et nous faisant nous réjouir.
Amitiés chaleureuses.
pyc.

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
759 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 21 oct à 09:07 Citer     Aller en bas de page

Pyc
Merci mon ami de tes commentaires si doux et gentils.
Amitiés chaleureuses

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 273
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0215] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.