Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 382
Invisible : 0
Total : 386
· zouzou31 · ALPETE LION · jeromenardi
Équipe de gestion
· Ashimati
13229 membres inscrits

Montréal: 6 déc 07:34:56
Paris: 6 déc 13:34:56
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Abandon Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
1969 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
5 novembre
  Publié: 23 mars à 09:53
Modifié:  13 avr à 05:28 par MUSCADE
Citer     Aller en bas de page

ABANDON

Tu m’as regardée, désirée
Comme un plaisir facile,
Sans te soucier que ces moments
N’étaient pas si futiles.

Tu m’as à ton corps attachée,
Comme de la cocaïne,
Accro et même intoxiquée,
Te perdre est un suicide.

Tu as su si bien me dompter,
Malléable et docile
Te donnant tout pour exister
Même mon âme en péril.

Tu m’as le cœur en deux brisé,
Souffrir n’est plus possible,
Chaque minute de mes pensées
Est devenu supplice.

Tu m’as délaissée, puis laissée,
Comme on se déleste
D’un petit chien pendant l’été
Plein d’amour pour son maître.

Jeté... ton joujou " démembré "
Petite poupée mutine,
Qui t’aime toujours même abîmée,
Aucune réparation possible…

MUSCADE

  MUSCADE
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
609 poèmes Liste
26415 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 23 mars à 10:58 Citer     Aller en bas de page

Abîmée, mais en vie, tout espoir n'est pas perdu, mais ne reviens pas avec lui et ne regrette rien. Il n'est pas fait pour un coeur aimant.
Un triste mais beau poème par le développement de tes sentiments.
Bises MUSCADE
ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17213 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 23 mars à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Ce qui ne nous tue
pas nous rend plus fort

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10641 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 23 mars à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Bien entendu, qu'il vaut mieux s'en détacher, pour mieux exister et se retrouver en tout liberté.

Catherine

 
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
2007 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 24 mars à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Muscade, je te sens plus maligne que mutine. Le retour à soi permet d'ouvrir les yeux, après il s'agit de les laisser grand ouvert

  SHElene
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
443 poèmes Liste
5026 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 25 mars à 02:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour MUSCADE,
un abandon est toujours douloureux à vivre mais avec le temps la douleur s'estompe. Il faut couper, sans plus tarder, ce lien qui t'entrave pour retrouver la joie de vivre.
Amicalement
Pierre

  Pichardin
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 25 mars à 05:12
Modifié:  25 mars à 10:08 par monthery
Citer     Aller en bas de page

On banda...

Pour toi c’est le principal
Tu m’as pris pour une poule
Mais il me reste le bec
Et mon cœur qui se rebique


m

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 29 mars à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Muscade,
En principe, les petits chiens abandonnés se font de nouveau adopter. Il faut beaucoup de temps pour retrouver la confiance. Choisis bien et ne te laisse toucher que par de belles personnes.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
304 poèmes Liste
19147 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
5 décembre
  Publié: 31 mars à 15:22 Citer     Aller en bas de page

La cruauté de l'abandon est bien servie par ta poésie. Une épreuve dont on sort généralement grandis, même si cela prend du temps. Je te le souhaite en tout cas

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Barba


Le poète se souvient de l'avenir (J.Cocteau)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
125 poèmes Liste
610 commentaires
Membre depuis
29 mai 2015
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 9 avr à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Joli poème, j aime bcp même si je sais qu il evoque de la souffrance... Bisous de reconfort

  Barba
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
201 poèmes Liste
1969 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
5 novembre
  Publié: 13 avr à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à tous

Ode 3117 - Mido Ben - Catwoman - SHElene - Pichardin - Monthery - Chlamys - Bestiole - Barba

Merci de votre clairvoyance et de vos mots, de votre amitié
et d'être tout simplement venus.

Bisous à tous

MUSCADE

  MUSCADE
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 419
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0275] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.