Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 276
Invisible : 0
Total : 277
· ode3117
13353 membres inscrits

Montréal: 24 sept 13:32:37
Paris: 24 sept 19:32:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Voyage du jeune enfant entre virtuel ou réel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
LALIA

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
38 commentaires
Membre depuis
17 août 2020
Dernière connexion
15 mars
  Publié: 31 jan à 11:58
Modifié:  31 jan à 13:59 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

Je m'interroge devant le jeune enfant,
La main fébrile et les yeux rivés sur l'écran,
Noyé dans un décor virtuel, il voyage,
Bombardé et envahi par d'étranges images.

Prisonnier de son jeu, il détruit tout adversaire,
Car il faut gagner, sans regret, il le met à terre.
Il se passionne et navigue dans l'irréel, il s'y enferme,
Le jeu l'absorbe, difficile d'y mettre un terme.

Alors je m'inquiète pour l'enfant,
Son esprit est avalé par les images de l'écran.
Les heures s'écoulent et ces jeux vidéo l'emprisonnent,
Mobilisant son attention et bousculant ses neurones.

Saura-t-il encore cet enfant s'émerveiller
Devant la fleur, surprise le matin, à peine éveillée,
Devant l'oiseau, sur la branche, inquiet,
Car l'arbre qui l'abritait égrène ses feuilles rouillées?

Saura-t-il cet enfant, comme le Petit Prince de Saint-Exupéry
S'émouvoir pour une rose et la protéger la nuit,
Prendre du temps pour l'écouter, fière de ses quatre épines,
Mince protection contre les dangers menaçant cette fleur divine?

Peut-être se rappellera-t-il cet enfant
De la planète du gros monsieur, le businessman,
Qui occupait son temps à aligner des additions,
A se dire qu'Il était important, mais le coeur vide de toute émotion.

Le monde virtuel est contenu sur un petit écran,
Le monde réel, lui, est bien plus grand!
La nature n'en finit pas d'exposer ses merveilles
Pour que l'enfant la regarde, la protège et s'émerveille.

 
Franck

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
331 commentaires
Membre depuis
19 mars 2019
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 31 jan à 13:16 Citer     Aller en bas de page

Comme vous, je ne cesse de m'interroger... du rôle que prendront nos enfants dans un monde où lenteur et contemplation n'auront bientôt plus leur raison d'être face à des formes de virtualité aussi dévorantes...

Texte d'une grande conscientisation.

Bien amicalement

Franck













 
LALIA

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
38 commentaires
Membre depuis
17 août 2020
Dernière connexion
15 mars
  Publié: 1er févr à 11:44 Citer     Aller en bas de page

Merci Frank.
En effet je me suis interrogée face aux enfants que je cotoyais lorsque j'étais enseignante car ils étaient déjà "happés" par les premiers jeux vidéos qu'ils ne cessaient de me vanter , alors que moi je m'évertuais à leur faire découvrir la beauté de la nature, et le rôle à jouer pour la préserver. Etant une grande "fan" du Petit Prince, j'ai voulu faire un clin d'oeil à cette oeuvre magnifique pour exprimer mon interrogation.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 186
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0197] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.