Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 10
13334 membres inscrits

Montréal: 16 avr 22:29:45
Paris: 17 avr 04:29:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: La Horde des Sentiments Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Saint-Ange


Sagesse, amour, joie & élan vital
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
16 juin 2020
Dernière connexion
9 mars
  Publié: 18 déc 2020 à 14:53
Modifié:  19 déc 2020 à 07:17 par Saint-Ange
Citer     Aller en bas de page

Cette élégie s’inspire de l’univers du roman « La Horde du contrevent » d’Alain Damasio.

La Horde des Sentiments

Il y a de notre histoire de multiples dimensions,
Elles ont subi l'ultra vague de son,
Surpris par des duos en lice de pernicieux poursuiveurs
Qui du haut de leur voilices croyaient venue notre heure.
Je me rends compte que les sentiments se sont terrés,
Envolés dans le bruit assourdissant des ouragans atterrés.

En passant le "Nous" aux hier aime, cette coupe émincée
N’a plus l'âme des trophées, mais celle des trop faits.
Les bombairs noirs ont laché leur ardeur
Sur les cœurs d'un bonheur qui les écœurent.
On nous a servi un cancer de cellules létales,
Asservi d’un cocktail mortel de pillules qui s'avalent.

Tu me manques, réfugiée dans ton mur de Plank
C’est le silence assourdissant du Big Bang
Qui sonne comme l'air de la chanson" Bang Bang".
Je reste tanqué, répudié dans mon armure, je me planque

Ils ont tant souffert qu'il faut à présent les panser
J'en connais la manière, comme un présent les penser
Cultiver, nourrir, arroser de bonté,
Remplir pour savourer notre bon thé
La rosée de l'espoir qui se tasse en perlées
L'art osé de boire la tasse à se parler.

Saint-Ange


© Edvard Munch, Amour et douleur, 1895.

  Saint-Ange
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
509 poèmes Liste
10247 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 19 déc 2020 à 06:39 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

J'ai aimé cette formule :
En passant le "Nous" aux hier aime, cette coupe émincée
N’a plus l'âme des trophées, mais celle des trop faits

Ce qui passe à la moulinette, hhuuum, en sort-on grandi, Ghandi ?

Le temps est quark, intangible, passant, il n'existe pas. Les fées en demeure.

 
Saint-Ange


Sagesse, amour, joie & élan vital
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
16 juin 2020
Dernière connexion
9 mars
  Publié: 19 déc 2020 à 07:12 Citer     Aller en bas de page

Citation de Catwoman
Bonjour,

J'ai aimé cette formule :
En passant le "Nous" aux hier aime, cette coupe émincée
N’a plus l'âme des trophées, mais celle des trop faits

Ce qui passe à la moulinette, hhuuum, en sort-on grandi, Ghandi ?

Le temps est quark, intangible, passant, il n'existe pas. Les fées en demeure.



Bonjour Catwoman,

Merci pour tes appréciations. Le temps est un vaste sujet de discussion et d’interprétation. En effet, tel le dit Bergson le passé est virtuel, pouvant être rappelé au présent il devient ainsi réel et donc éternel.

J’aime aussi cette phrase : « Il est difficile de se remettre dans l’état d’esprit du passé sans avoir en soi les interprétations du présent (Interprétation Bergsonienne de Étienne Klein) »

Pour qu’en eux les fées ne meurent
Il faut que l’effet demeure

Amitiés poétiques,

  Saint-Ange
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 19 déc 2020 à 18:44 Citer     Aller en bas de page

Citation de Saint-Ange
Tu me manques, réfugiée dans ton mur de Plank
C’est le silence assourdissant du Big Bang
Qui sonne comme l'air de la chanson" Bang Bang".
Je reste tanqué, répudié dans mon armure, je me planque

Ils ont tant souffert qu'il faut à présent les panser
J'en connais la manière, comme un présent les penser
Cultiver, nourrir, arroser de bonté,
Remplir pour savourer notre bon thé
La rosée de l'espoir qui se tasse en perlées
L'art osé de boire la tasse à se parler.



Merci de votre beau texte Au plaisir,

 
Saint-Ange


Sagesse, amour, joie & élan vital
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
16 juin 2020
Dernière connexion
9 mars
  Publié: 20 déc 2020 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de Miette

Merci de votre beau texte Au plaisir,



Bonjour,

Je ne perdrai pas une miette de vos commentaires.
Ravi qu’il puisse vous avoir été agréable.
Comme la souffrance peut nourrir l’espérance.
À bientôt sur la toile des poèmes

St😇nge

  Saint-Ange
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3682 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 19 jan à 10:03 Citer     Aller en bas de page

Sans com', je souligne...parce que j'ai aimé tout simplement parcourir ces lignes...Beaucoup de forces antagonistes, et puis et puis...le temps, ce n'est que du sable qui se fige,..
Amitiés

Riaga...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Saint-Ange


Sagesse, amour, joie & élan vital
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
95 commentaires
Membre depuis
16 juin 2020
Dernière connexion
9 mars
  Publié: 19 jan à 12:50 Citer     Aller en bas de page

Riagal,
Merci pour ton appréciation, amoureux des mots et de la langue que tu es comme l’atteste ta bio du site.
Par ces commentaires, c’est apporter une nouvelle pierre à l’édifice, lui donner un sens complémentaire, par la perception d’autrui, donner de la hauteur jusque-là... invisible à l’auteur.
St-Ange

  Saint-Ange
Rêverie


Il n’y a pas d’autre mort que l’absence d’amour
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
28 commentaires
Membre depuis
6 janvier
Dernière connexion
4 mars
  Publié: 19 jan à 15:57 Citer     Aller en bas de page

La Horde du contrevent, magnifique roman de Damasio.
Quelle inspiration! C’est un pur bonheur de te lire.
Continue à nous enchanter.

  Éclipse
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 352
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0224] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.