Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 35
· samamuse · ode3117 · Saint-Ange · QUOIQOUIJE
Équipe de gestion
· Emme
13337 membres inscrits

Montréal: 20 jan 06:10:00
Paris: 20 jan 12:10:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles & Formes courtes :: Mortifère Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26749 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 04:41 Citer     Aller en bas de page

Quelqu'un m'a dit "gentiment, innocemment"
De la "mort t'y faire", je sais que la "mort fine" si douce soit-elle, ne peut qu'amener à une "mort sûre"
Désolée pour ce jeu de mot, mais je me devais de l'écrire, même si ça fait mal.
ODE 31 - 17

  OM
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 05:46 Citer     Aller en bas de page

Coucou tite Ode
Pas facile de mettre un com à ça mais j’ose parce que je sais que tu sais que pour moi le jeu est le seul moyen que j’ai pu trouver pour encore supporter ce monde:
À la vie nous tenons hélas mort’aise fait partie du même assemblage en ce bas monde.
Bien sûr la mort aura raison de nous mais oublie ce poison tite Ode et mords plutôt sans remord à pleines dents dans la vie .
Oublie ma nimbe qui gesticule là au dessus, ce ne sont que mes poux rieurs en conclave au dessus de ma tête et le pire c’est que ceux du bas adhèrent à mes conneries!
Quand on fait la fête la mort râle à zéro !
Bisous
JC

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16148 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
24 novembre 2021
  Publié: 31 oct 2021 à 05:51 Citer     Aller en bas de page

Ode,

sympa ton jeu de mots et tant pis pour l'ambiance, moi je te dirai, a contrario de beaucoup, que l'on ne meurt qu'une fois et que l'on vit chaque jour, alors en attendant...carpe diem

des bisous

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
17280 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Mes sincères condoléances

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
352 poèmes Liste
6418 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 12:10 Citer     Aller en bas de page

Tu me fais rappeler la mort d'une copine, j' étais mortifié quand on m'a dit
elle est mort Adèle...

  YD
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26749 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

Merci mon cher RIMARIEN, supporter ce monde ingrat, atroce souvent, il nous faut lutter, écrire en des moments difficiles, il me semble, même si l'on peut trouver cela étrange, que ces mots peuvent être salutaires à l'angoisse et à la peine.
Comme tu le dis, je vais essayer de m'éloigner de ce poison. La mort n'est pas rose, elle nous rend plus que morose si l'on veut lui attribuer un jeu de mots. Mordre à la vie pour protéger celles des êtres qui nous sont chers et continuer le chemin, c'est cela qui m'aidera.
Merci pour ta présence, je te connais depuis si longtemps et j'apprécie de te retrouver même en ces durs moments. Merci du partage.
Bises de tite ODE

Bonsoir cher GUID' Ô, merci pour ces mots si réels, je vais penser souvent à ce que tu me dis, chaque seconde que l'on vit est précieuse, alors il faut continuer à préserver ce précieux moment et les autres à suivre.
Bisous GUIDO,
ODE

Merci VERONIQUE, un mot c'est parfois pour chercher une main qui se tend, une main amie et de savoir que tu me comprends et m'encourages, cela me fait beaucoup de bien.
Merci de tout coeur.
Avec toute mon amitié
ODE

  OM
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
292 commentaires
Membre depuis
25 août 2021
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 14:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
Je te souhaite bon courage et t'envoie des ondes positives dans ces moments difficiles. Aussi, j'ai assurément apprécié la finesse de ce jeu de mots...
Amitiés

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26749 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 14:47 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup CYRILLE,
De la mort s'y faire, je ne pense pas que l'on puisse avoir la force de ne pas y penser, quand tout nous rappelle les présences chères et qui ne sont plus là.
La chanson dit " On oublie rien, on s'habitue, c'est tout"
Merci de tout coeur pour tes encouragements.
Un jeu de mot, des mots tout simplement qui disent ce qu'il en est.
Bises amicales ODE

  OM
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
757 poèmes Liste
16121 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 14:50 Citer     Aller en bas de page




Bonsoir chère amie, je lis des compréhensions....differentes mais j'ose et je dis que qui t'as défini mortifère a la mort dans coeur, peut- être.

Bises
Ilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26749 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 15:12 Citer     Aller en bas de page

Merci ma chère GALA, tu es là pour me comprendre et ta présence m'est chère. La mort est ressentie de différentes façons chez bien des gens et c'est difficile de comprendre leur point de vue.
Moi, je suis tellement sensible, je veux continuer d'écrire pour être comme le lierre et trouver un point d'appui et me lier aux autres.
Bises GALA
ODE

  OM
Sol_M


Qu'est-ce que la poésie ? Une pensée dans une image. - Goethe
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
433 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 31 oct 2021 à 17:37 Citer     Aller en bas de page

Chère Ode, si le sujet n'était si triste, je serais déjà mort de rire, et quand on sait ce que la mort a, la moutarde me monte au nez !
Il n'y a que la mort sage pour siphonner les idées et je pense qu'oxymore est un pléonasme...
parce que morpion est un oxymore !
Tu me suis toujours, alors je n'ai aucun remord à t'empêcher de te morfondre dans la solitude des moribonds.

Ci-git un revenant morfale amoral à la plume de cormoran, séchée mais légère et mordante..
Bises amicales
Léo

  Leo du 85
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26749 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 1er nov 2021 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

Merci LEO, c'est bien de t'exprimer ainsi, beaucoup de poètes ont écrit sur la mort, de forts jolis textes, mais certains se sont exprimés avec humour.

Je pense que c'est une façon de penser que je ne critiquerai pas
Je ne sais plus qui a dit "Il faut rire avant d'être heureux de peur de mourir sans avoir ri"

D'autres ont écrit comme GANDHI, quelque chose de joli, je retrouverai ses pensées.

Ceci aussi "La nuit n'est jamais complète, il y a toujours puisque je le dis, puisque je l'affirme, au bout du chagrin, une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée."
Bises amicales ODE

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
2009 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
15 novembre 2021
  Publié: 1er nov 2021 à 20:21
Modifié:  1er nov 2021 à 20:29 par Flora Lynn
Citer     Aller en bas de page

Chère Ode,
Contrairement à cette personne, je ne vous dis pas de la "mort t'y faire" mais je vous assure de mon indéfectible soutien dans l'épreuve.Je suis à vos côtés en pensées.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26749 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 2 nov 2021 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Merci chère FLORA, je pense que la personne voulait que je réagisse, sans doute doutait-elle de ma force, de mon courage, en ces moments on se sent vide de tout.
Merci de ton soutien, d'écrire cela me donne envie de continuer à ne pas avoir de pensées trop négatives. Je me dois aussi de ne pas penser qu'à moi.
:

  OM
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
1er janvier
  Publié: 9 nov 2021 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
Même dans tes moments douloureux tu nous sors des jeux de mots fantastiques.
Là comme ça, de but en blanc, je ne sais pas quoi écrire pour te réconforter;
Je me solidarise complètement avec les autres commentaires, quel que soit leur teneur.
Exprimer ce que l'on ressent, dans les moments douloureux comme dans les moments joyeux, est toujours une thérapie non négligeable.
Le soutien des autres est aussi d'un précieux réconfort.
Peut être qu'un petit (ou grand) "Morito" pourrait chasser cette morosité néfaste à ton moral.
Bises
Pierre

  Pichardin
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26749 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 9 nov 2021 à 04:09
Modifié:  9 nov 2021 à 04:13 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

Un grand merci PIERRE, je sais que tu es de tout coeur avec moi.
La morphine à forte dose aide beaucoup et à ce pouvoir pour ne pas souffrir, mais on arrive à "l'endormissement".
Je vais essayer de continuer à écrire, pour l'instant les administrations ne m'oublient pas, comme écrit il y a mieux et c'est avec vous tous amis poètes que j'arriverai à faire une thérapie;
Merci PIERRE de ton soutien.
A bientôt Bises
ODE
En ce qui concerne le mojito, j'évite, dans ces moments douloureux, c'est vrai que l'on pourrait flancher.
Je me dois de penser aux autres...le moi, ne doit pas être une priorité.

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 270
Réponses: 15
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0366] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.