Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 1
Total : 22
· Xuyozi
13734 membres inscrits

Montréal: 23 juil 23:57:28
Paris: 24 juil 05:57:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Geisha Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 15 août 2020 à 05:23 Citer     Aller en bas de page


Geisha ?

Le creux de ton bras
Comme une pliure de branche
Une équerre s’y emmanche
Où ma tête repose
Et se pose
A son aise

Le creux de ton bras
Me retient contre toi
Au fond de sa cambrure

Et ma nuque s‘assure
Sur ce coussin de bois
Fait pour une geisha
De chambre japonaise

Le creux de ton bras
Où j’ai posé mes lèvres
Pour y sentir vibrer ton cœur
J’y ai goûté la fleur humide
Où ma bouche s’abreuve

J’y ai perçu la vie du fleuve
Dans sa course liquide
Ma chair contre le creux
Vibrant de tes influx

Le creux de ton bras nu
Où ma tête repose
Telle une rose
Cueillie sur un beau kimono

Il glisse sur les draps
Rapproche nos deux lèvres
Puis se retire comme un soupir
Pour s’offrir toujours
En coussin du Japon
Dans ce berceau de jonc
Clôturé par ton front

Je suis une geisha
A la nuque docile
Et le creux de ton bras
Est une arme subtile

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
526 poèmes Liste
10525 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 15 août 2020 à 06:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

J'ai bien aimé ton texte : les images qui s'y glissent, sur le murmure du creux du bras.

Catherine

 
monthery
Impossible d'afficher l'image
… la sottise de s’imposer d’autre gêne que celle de plaire, ou d’intéresser, en vers. (Beaumarchais)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
9 décembre 2019
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 15 août 2020 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Tartignole, très beau poème très musical qui crée une situation propre à la rêverie. En même sensuel bien dans le genre de l'érotisme japonais tout au moins vu d'ici.

m.

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 15 août 2020 à 11:53 Citer     Aller en bas de page


Merci Catwoman d'avoir apprécié mon texte. Très encourageant pour un beau 15 août.

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 15 août 2020 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Monthery

Le Japon fait rêver par son exotisme. C’est un pays que je ne connais pas, mais j’aime les kimonos dans leurs superbes tissus brodés. Par contre, je n’aime pas les aiguilles qu’elles se plantent dans leur chignon !
Bonne fin de journée.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17060 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 15 août 2020 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

de très belles images
poétiques

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 16 août 2020 à 05:28 Citer     Aller en bas de page


Bonjour Mido Ben et merci de votre commentaire

 
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
334 poèmes Liste
10529 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
10 juillet
  Publié: 18 août 2020 à 14:59 Citer     Aller en bas de page

bonjour TARTIGNOLE,
puis-je m'associer aux 3 autres ?
de nous 5 en 1 présence.

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 19 août 2020 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Samamuse

Bien sûr . que nous pouvons former le club des cinq; mais sans oublier les autres

 
Tartignole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
100 commentaires
Membre depuis
3 février 2020
Dernière connexion
18 juillet
  Publié: 19 août 2020 à 13:57 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Rose Amélie

Merci de votre intervention Je ne sais pas si les geisha's) sont plus heureuses que nous...

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 447
Réponses: 9
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.