Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 116
Invisible : 0
Total : 117
· Jean-Claude
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 16:54:34
Paris: 3 déc 22:54:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A l'amour donné Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 5 juin 2020 à 16:37
Modifié:  6 juin 2020 à 15:48 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

A l'amour donné*

Un seul chemin : la Vie
Une seule étoile : l'Amour
Une seule force : le Don.

Trébucher
Souvent.
Tomber
Saigner
Pleurer
Hurler
Implorer
Pire : douter.

Naître qu'humain... la belle affaire !
Mais jamais, non, ne se complaire
Même enseveli sous terre
En ses démons nauséabonds
Haine, colère, convulsions
Violence au masque furibond.

A sa décharge de douleurs
Gangrène de l'âme, du coeur
La haine enfante puanteur
La justification
Qui n'ouvre qu'une voie
La vocifération
Et ne donne de voix
Qu'à l'aliénation.

L'orgueil est une prison
Clause : unique barreau
Et si je tourne autour
Est-ce peur que l'amour
N'altère mon ego ?
A plus forte déraison !

De l'Amour inné
Me relever digne
Entendre son signe
Loin des terres minées
Tracer une ligne
Pure, déterminée
Replanter la vigne
Et l'Amour donner.

A pleines mains
Hier, demain.
N'être qu'humain.

*Ceci est mon tout premier poème, du moins le tout premier que j'ai gardé et montré, il y a 13 ans.
Je remercie celui qui, à sa lecture, m'a encouragée à continuer d'écrire.


  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
243 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
30 octobre
  Publié: 5 juin 2020 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir MariePaule,

Et celui qui t'a encouragée à écrire a eu bien raison ! J'ai bien une petite idée...

Dans ce seul poème il y a tant de sujets importants abordés d'un coup, tant de réflexion qui mène à ce que tu me conseillais d'ailleurs...

" Naître qu'humain et n'être qu’humain... ! " La voilà surtout la belle affaire à gérer !

Merci pour ce partage, tu as bien fait de le ressortir de "tes archives"... moi, je ne pourrais jamais t'en sortir un de cet âge ou il faudra patienter encore jusqu'en 2027 Ça fait loin...



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10637 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 6 juin 2020 à 01:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Judicieux conseil donné. 13 ans fertiles, super.
Il y a beaucoup de vie et d'énergie dans ce premier texte.

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
849 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 6 juin 2020 à 06:47 Citer     Aller en bas de page

Cette poésie était déjà plus que prometteuse... Déferlement d'images et d'émotions autour de la Vie, l'Amour, le Don, avec une montée en intensité au fil de tes vers, les uns faisant échos aux autres, puis un certain apaisement dans la chute, j'aime cette construction. Naître qu'humain/ n'être qu'humain, et l'accepter... Beaucoup de détermination et de profondeur dans tes mots, l'ensemble m'a énormément remuée et touchée... Très amicalement, Lucie

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
608 poèmes Liste
26396 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 6 juin 2020 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Tout cela me semble nécessaire.
Naître et mourir en sachant que au cours d'une vie que trébucher et tomber nous donne le pouvoir et la force de se relever.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17209 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 6 juin 2020 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

il a eu raison de
vous encouragez

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 6 juin 2020 à 16:16 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Bonsoir MariePaule,

Et celui qui t'a encouragée à écrire a eu bien raison ! J'ai bien une petite idée...

Dans ce seul poème il y a tant de sujets importants abordés d'un coup, tant de réflexion qui mène à ce que tu me conseillais d'ailleurs...

" Naître qu'humain et n'être qu’humain... ! " La voilà surtout la belle affaire à gérer !

Merci pour ce partage, tu as bien fait de le ressortir de "tes archives"... moi, je ne pourrais jamais t'en sortir un de cet âge ou il faudra patienter encore jusqu'en 2027 Ça fait loin...



Mawr



Bonsoir Mawr.
En me relisant 13 ans plus tard, je le trouve maladroit, mais fidèle : je pense que je pourrais écrire la même chose encore aujourd'hui.Tu sais à l'époque j'ai écrit pendant environ 2 ans, j'étais d'ailleurs alors sur LPDP, puis plus rien pendant 12 longues années !
Merci pour ton commentaire enthousiaste !

Citation de Catwoman
Bonjour,

Judicieux conseil donné. 13 ans fertiles, super.
Il y a beaucoup de vie et d'énergie dans ce premier texte.



C'est la rage de vivre, parfois il en faut !
Merci pour tes mots, Catherine.

Citation de Lucie Granville
Cette poésie était déjà plus que prometteuse... Déferlement d'images et d'émotions autour de la Vie, l'Amour, le Don, avec une montée en intensité au fil de tes vers, les uns faisant échos aux autres, puis un certain apaisement dans la chute, j'aime cette construction. Naître qu'humain/ n'être qu'humain, et l'accepter... Beaucoup de détermination et de profondeur dans tes mots, l'ensemble m'a énormément remuée et touchée... Très amicalement, Lucie



L'intensité et la détermination pour dépasser la haine qui peut parfois nous envahir, nous pauvres humains.
"Combattre l'hostilité en soi, voilà le vrai désarmement" (Le Dalaï Lama) : une vérité qui s'impose d'elle-même.
Merci, Lucie, pour ta sensibilité.

Citation de ode3117
Tout cela me semble nécessaire.
Naître et mourir en sachant que au cours d'une vie que trébucher et tomber nous donne le pouvoir et la force de se relever.
Bises amicales ODE 31 - 17


Avancer coûte que coûte, d'ailleurs a-t-on le choix ?
Merci d'être passée, ODE


Citation de mido ben
il a eu raison de
vous encouragez



Merci mido ben, c'est très gentil.






  Photo de profil : Alvaro Dominguez
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 6 juin 2020 à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Waouh.... !!!

La plume était déjà sûre de savoir dire son âme.....

Beau potentiel poétique...

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
2002 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 7 juin 2020 à 16:48 Citer     Aller en bas de page

Super idée Marie-Paule de nous en offrir la relecture, tu as peut-être fait une pause d'une dizaines d'années mais ta poésie a gagné en noblesse, comme un bon vin. Tchin tchin

  SHElene
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 22 juin 2020 à 16:33 Citer     Aller en bas de page

Citation de ballandine
Waouh.... !!!

La plume était déjà sûre de savoir dire son âme.....

Beau potentiel poétique...



Qui l'eut cru ?
Merci
Bibises


Citation de SHElene

Super idée Marie-Paule de nous en offrir la relecture, tu as peut-être fait une pause d'une dizaines d'années mais ta poésie a gagné en noblesse, comme un bon vin. Tchin tchin



A la tienne, SHElene !
Merci beaucoup, bibises

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 659
Réponses: 9
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0253] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.