Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 34
· Jean-Claude · James · André
Équipe de gestion
· Catwoman
13346 membres inscrits

Montréal: 16 mai 13:50:51
Paris: 16 mai 19:50:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles & Formes courtes :: La cinquième roue Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24951 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 4 avr à 09:26
Modifié:  5 avr à 03:10 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

On disait que le cocher était la cinquième roue du carrosse, pourtant il avait bien les "rennes" en main.
Sachons pour l'histoire lui lâcher la bride.
Celui de Varennes fut un cas rosse. C'était une pièce rapportée à la scène. Pauvre cocher il n'y était peut-être pour rien .
ODE 31 - 17

  OM
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
1740 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 5 avr à 13:53
Modifié:  5 avr à 13:54 par Flora Lynn
Citer     Aller en bas de page

Chère Ode,
Si le cocher était auparavant une citrouille transformée par la fée "Carabosse" en humain, il est possible qu'il soit la cinquième roue du "carosse" puisque la citrouille a une forme un peu semblable à celle d'une roue.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24951 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 5 avr à 14:26 Citer     Aller en bas de page

Bien vu FLORA, tu as l'imagination fertile. Merci pour cela.
Le carrosse qui transportait la famille royale était une berline, mais qu'importe, j'aurais bien voulu savoir le sort du cocher.
Bises chère FLORA
ODE 31 - 17

  OM
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23696 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 5 avr à 18:09 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,

Toujours une bénédiction de venir te lire , merci beaucoup




  Membre de la Société des poètes Français.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24951 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 6 avr à 01:16 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup cher JAMES et pour moi c'est un plaisir de voir participer à mes petites histoires des poètes que j'apprécie.
Bonne journée JAMES
ODE 31 - 17

  OM
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
5931 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 6 avr à 07:02 Citer     Aller en bas de page

Il semble bien que tu aies cocher la bonne case.
Danger pourtant : quand le car hausse, il se peut que la roue pète !
Os court...

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24951 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 6 avr à 09:15 Citer     Aller en bas de page

Merci IN POESIE, tu as fait diligence à répondre à mon écrit, j'ai ricoché à tes jeux de mots, en parlant comme si tu étais là, sans envoyer de postillons.
Ce n'est pas un car dont la roue pète, encore moins un bateau amphibie où la roue coule.
Os cour, j'ai coché la bonne case quelle vie de patachon.
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
323 poèmes Liste
10277 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 8 avr à 03:13 Citer     Aller en bas de page

bonjour et merci ODE
et PAON, puis-je faire la roue ?
les commentaires évoluent toujours rapidement.
bise de SAM

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
4887 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 avril
  Publié: 8 avr à 11:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ode,
avec les siècles, les mœurs ont changé.
De nos jours, le cocher est remplacé par une roue de secours ( la cinquième roue), du coup ce n'est plus le cocher qui a la pression mais le conducteur lorsqu'il doit changer une roue à plat.
Mais peut être que les nobles d'aujourd'hui (si si il y en a encore) ont eu l'idée de mettre un cocher, dans le coffre de leur grosse voiture, pour qu'il change la roue en cas de crevaison.
Sinon il reste toujours la solution de la chaise à porteur (comme au bon vieux temps) mais mettre une chaise et 2 porteurs dans un coffre ça fait peut être un peu beaucoup.
Bises
Pierre

  Pichardin
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24951 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 8 avr à 13:18 Citer     Aller en bas de page


Merci SAM, et pan! dans le mille, faire le paon et faire la roue, je voudrais bien voir ça, tu ne manque pas de chambre à air ou plutôt d'air devrais-je dire
Merci SAM et bises ODE 31 - 17

Merci PIERRE, j'ai aimé tes commentaires, ça m'a fait rire, j'imagine un peu la chaise à porteur, pas à portée de la main( ou des bras) de tout le monde.
Bien contente de te retrouver, j'ai eu un peu peur de ces jours d'absence.
Bises ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 197
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0229] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.