Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 132
Invisible : 1
Total : 137
· ode3117 · SHElene · mido ben · André
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 12:05:46
Paris: 3 août 18:05:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Epicycloïde (par Argynne et Ori) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 11 mars 2020 à 03:26
Modifié:  11 mars 2020 à 05:38 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Les larmes nous lavent l'intérieur d'impossibles humeurs,
Qui se développent à l'intérieur comme des tumeurs,
Dans leurs sels elles entraînent vers des rivages,
Ces cristaux lumière de votre visage.

S'illuminent dans les affres de l'acceptation
Des filets gigantesques de compréhension
Et tour à tour ces cristaux célestes de méditation
Révèlent au cœur sa progressive, intense élévation.

Paradigme, la matrice fait consensus,
Pulsations qui ailent le cardioïde versus,
Se voit Icare, s'envole vers Séléné,
Prend son char, pour encore plus haut s'élever.

Dès lors les tumeurs, en points-savoirs régressent
Pour de nouveaux grands chants épicycloïdes,
Sur leur beau visage la lumière lunéide ;
Icare pour Sélé : pulsation d'hardiesse.

Par Argynne Aphrodite et Ori

  Ori
La Brune Colombe


Au jour du jugement dernier, la plume du poète pèsera plus lourd que l'épée du guerrier.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
268 poèmes Liste
3818 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2014
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 11 mars 2020 à 04:05
Modifié:  11 mars 2020 à 04:07 par La Brune Colombe
Citer     Aller en bas de page


Belle envolée poétique ! Lyrique même


L'épopée y est soignée


J'aime beaucoup.




La Brune Colombe

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13049 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
2 août
  Publié: 11 mars 2020 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

"La lumière lunéide..." ... j'aime l'image !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 11 mars 2020 à 05:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de Maschoune
"La lumière lunéide..." ... j'aime l'image !


  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
mido ben

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17070 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
3 août
  Publié: 11 mars 2020 à 12:15 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 13 mars 2020 à 06:14 Citer     Aller en bas de page

Adria ! Pour me lire moi aussi, encore une fois là... (la police Courrier) J'ai failli la choisir aussi pour mes publications

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
10561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 août
  Publié: 13 mars 2020 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

MUSE a dit à SAM,
que désires-tu ajouter de plus,
à ARGYNNE, MIDO, ADRIA, MASCHOUNE, BRUNE COLOMBE, de ce DUO hors de la zone de réception de ces initiatives, poèmes collectifs.
merci.

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 14 mars 2020 à 03:28 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous, La Brune Colombe, Maschoune, mido ben, Adria, samamuse pour vos retours sur ce poème que nos avons eu grand plaisir a écrire avec Argynne sous forme d'un jeu improvisé d'aller-retour de commentaires, autour de la poésie d'Argynne: "Temps et l'aveu (décontenance)" (que je vous invite à lire au cas ou vous ne l'auriez pas déjà lu).
Amicalement
Philippe

P.S: Spécialement pour Adria je change de police pour ce commentaire

  Ori
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
10561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 août
  Publié: 15 mars 2020 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

- je dois reconnaitre que moi aussi, je suis preneur, pour te lire d'une police plus conviviale et si possible en italique, avec des passages en corps gras. tu n'es pas le seul, à choisir ce genre d'originalité, certaines couleurs ont aussi leurs effets.
- merci de ton renvoie vers poésie d'Argynne: "Temps et l'aveu (décontenance)" que je n'avais pas encore lu.
- ARGYNNE virtuellement a une "aura", que personne ne le lui dise, elle pourrait faire naître des désirs de DUO. (PS, moi je serais tenté par un développement de "présence 15" mais c'est du rêve.)
à bientôt.

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 19 mars 2020 à 06:07 Citer     Aller en bas de page

Un voyage onirique au pays des larmes ou d'une larme

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 19 mars 2020 à 10:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Mystic4ever pour ce retour sur notre écrit commun à Argynne et moi.
Jeu des croisements au moment ou je suis arrivé sur votre commentaire je venais de découvrir votre poésie conseillée "Eros m'a tuier". Je n'y ai pas ajouter de commentaire car je n'avais rien de plus à dire que ce que disais déjà ceux écrit… mais pour le coup c'est une magnifique poésie.
Amicalement
Philippe

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 402
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 3 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0345] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.