Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 14
· Lilium · RiagalenArtem · Filiquier
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 05:52:28
Paris: 19 oct 11:52:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Venise Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 2 mars 2020 à 16:30
Modifié:  4 mars 2020 à 16:53 par Miette
Citer     Aller en bas de page

Escapade à Venise m'avait bien fait rêver...
On était dans la brise et légers on s'aimait.
Le temps n'avait pas prise, l'instant se suffisait
Je me voulais Marquise, t’étais mon tant aimé

On se couvrait de bises, vrai on se galochait !
Une fois comme tour de Pise, avons fini la soirée
On faisait des bêtises, on s'aimait, on riait,
visite des églises, et de tas de musées...

Place Saint-Marc on s'ravise, devant l'prix du café,
La lumière nous courtise, et tout devient doré
On s'balade à notre guise avant de se poser,
Comme les chats on s’épuise à force de ronronner.

La ville était exquise, écrin de toute beauté
à nos amours conquises par ces lieux enchantés
délicate cerise au goût acidulé,
notre jeunesse éprise, d'un rien, s'émerveillait...

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 2 mars 2020 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Merci bcp Rose Amélie !
Je suis touchée de votre retour sur mon texte, malgré mes absences, je suis émue assurément, de votre retour et que que ma plume se sorte un peu les doigts... des oreilles ^^ lool
Merci, et au gd plaisir de vs croiser, à bientôt

 
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 2 mars 2020 à 18:11 Citer     Aller en bas de page

Ho Adria on est bien d'accord...
Venise s'enlise est c'est triste à mourir....


Heureusement restent les vivants ! (P.S : ss rapport,quoique^^ J'ai acheté, lu,et bcp apprécié votre dernier recueil, merci )

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
289 poèmes Liste
6500 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 3 mars 2020 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Une bien belle vision d'un moment amoureux à Venise, cette ville chère à mon cœur et qui n'a plus rien à voir avec celle de mon enfance.

Bon, ceci ne m'empêchera pas de retourner déguster un bon Pan del Doge, au Caffè Al Ponte del Lovo (au pont du loup en vénitien), avec une bonne grappa di Tokay di Lison pour le faire passer. Miam !

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
6070 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 3 mars 2020 à 04:23 Citer     Aller en bas de page

"Que c'est triste Venise au temps des amours mortes"
Grace à toi nous avons le pendant de cette chanson d'Aznavour.
J'aime beaucoup ce texte

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
345 poèmes Liste
6261 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 3 mars 2020 à 09:58 Citer     Aller en bas de page

Merci, ton beau poème m'a rappelé de bons souvenirs.

Yvon

  YD
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 3 mars 2020 à 12:42 Citer     Aller en bas de page

Merci pour la visite, joli poème !

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 3 mars 2020 à 16:29 Citer     Aller en bas de page

Bonjour In Poésie, je suis bien heureuse de votre passage, merci de votre mot, je suis contente si vs aimez particulièrement Venise ! Ce souvenir date quelque peu j'avoue et je ne suis pas retournée à Venise depuis plusieurs années mais oui, il faudrait que j'y retourne pour entre autre déguster la si belle gastronomie italienne ! Je suis assez amoureuse de l’Italie de manière générale ^^ Merci de votre mot et au plaisir,

Lacase, et oui c'est tout de suite plus gai au temps des amours naissantes^^ looll Merci beaucoup de votre mot et je suis contente que mon texte vs plaise, Au plaisir,

Yvon merci, vos remarques sincères me touchent tjrs beaucoup, bonne soirée et à bientot

Damon bonsoir :-) Eh voui... sur le tourisme de masse à Venise ou ailleurs va ralentir, c'est en effet sans doute un bon répit pour la ville et sa lagune... Merci de votre passage, et au plaisir,

Merci à vous Chlamys pour votre visite et votre gentil compliment Je vs dit à bientot, au fils des mots

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
158 poèmes Liste
4608 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 4 mars 2020 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de Miette

La ville était exquise, écrin de toute beauté
à nos amours conquises par ces lieux enchantés
délicate cerise au goût acidulé,
notre jeunesse éprise, de tout, s'émerveillait...



J'aime particulièrement ce passage.
Merci pour cette jolie lecture !

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
840 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 4 mars 2020 à 16:21 Citer     Aller en bas de page

" On se couvrait de bises, vrai on se galochait !
Une fois comme tour de Pise, avons fini la soirée
On faisait des bêtises, on s'aimait, on riait,
visite des églises, et de tas de musées... " des mots qui raisonnent tellement fort en mon coeur ! mon gros pique-au-coeur !

Et puis
" On se couvrait de bises, vrai on se galochait ! "
"Place Saint-Marc on s'ravise, devant l'prix du café"
" On s'balade à notre guise avant de se poser,
Comme les chats on s’épuise à force de ronronner. "

Tu ouvres un tiroir de mémoire, et l'on regarde dedans... ça nous ramène à nous et on se dit que ... si...

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Miette Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
979 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2018
Dernière connexion
1er avril
  Publié: 6 mars 2020 à 09:45 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous, Anna Couleur, d'avoir pris le temps de me laisser un si joli compliment, je vs souhaite une bonne journée

Bonjour Argynne Aphrodite, je suis contente de vous lire, merci d’être venu poser vos mots sous les miens "Un tiroir de mémoire"... c joli ! lol Je suis touchée que ce texte évoque en vous des souvenirs . Au plaisir et à bientot, au fils des mots

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
3209 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 9 mars 2020 à 05:35
Modifié:  9 mars 2020 à 05:36 par Cidnos
Citer     Aller en bas de page

Venise que je n'ai pas visité est pour moi la ville romantique des amants. Tu l'as bien conté en tes souvenirs.
Bonne journée

 
patrick dabard


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
16 juillet 2020
  Publié: 9 mars 2020 à 06:46 Citer     Aller en bas de page

J'aime le fond léger et tres plaisant à lire et le forme originale.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19088 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 8 juin 2020 à 18:15
Modifié:  8 juin 2020 à 18:16 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

J'ai exactement vécu Venise de la même manière... comme deux papillons

Et puis pfiou ça s'envole aussi vite

Merci pour m'avoir replongée dans ces souvenirs avec mon chéri

Je comprends ton amour de l'Italie (bon venant d'une corse rien d'étonnant)
As tu vu Florence ? j'ai trouvé cette ville enivrante également

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 665
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0419] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.