Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 38
Invisible : 1
Total : 41
· sunday · Sidonie
13377 membres inscrits

Montréal: 22 jan 12:42:03
Paris: 22 jan 18:42:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Sur l'asphalte qui danse Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 13 nov 2019 à 14:24
Modifié:  6 févr 2021 à 05:19 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page


Sur l'asphalte qui danse

Maudit temps qui défile, trop courtes sont les heures,
Voilà que la nuit tombe et je dois me presser.
Traversant cette cour aux dernières lueurs
Je savoure, rêveuse, ces instants partagés.

Et ma main dans la sienne et mon cœur en émoi,
M'entraînent au-dessus de l’asphalte qui danse
La chaleur de ses doigts et l’écho de sa voix
Sous ce ciel étoilé semblent de connivence.

Le trajet est trop court, je l’aimerais, sans fin.
Nous voici tous les deux à moitié enlacés
Et la gorge nouée, une émotion m’étreint,
Je retarde l’instant qui va nous séparer.

J’effleure alors sa nuque, d’une tendre caresse
Et ne peux résister à l’envie d’un baiser.
Ses lèvres qui me grisent d’une brûlante ivresse,
Lentement se détachent et je m’enfuis troublée.

Perdue parmi la foule, dans ce décor austère
J’emporte en souvenir, un goût de fruits des bois.
La rue triste s’éclaire d’une douce lumière
Des lucioles brillantes valsent autour de moi.


Lucie Granville
Tous droits réservés


 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13257 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 13 nov 2019 à 14:52 Citer     Aller en bas de page

Voilà une très belle écriture qui nous rejoint ici !

Bienvenue sur LPDP

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 14 nov 2019 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

- Merci Lilania pour cet accueil bienveillant et pour ce gentil commentaire. Amicalement, Lucie.
- Merci Maschoune pour cet agréable commentaire et cet accueil bienveillant. Amicalement, Lucie.
- Merci Rose-Amélie pour ce gentil commentaire. Ivresse, vertige et temps suspendu, c'est exactement ça... Amicalement, Lucie.

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
17282 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 14 nov 2019 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

bienvenue sur lpdp

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 14 nov 2019 à 10:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Lucie,
Un bel univers ou les images prennent vie... J'ai entendu au fond de mon oreille les bruit des talons qui claquaient, sur les pavés d'une arrière cours, de cette femme qui courre, pressée, après qu'elle se soit trop attardée dans les bras de l'amant dont elle ne pense qu'à retrouver la chaleur des baisers.
Amicalement
Philippe

  Ori
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 14 nov 2019 à 12:49
Modifié:  2 oct 2021 à 11:29 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

- Mido Ben, merci pour cet accueil. Amicalement, Lucie.
- Philippe, merci pour ce gentil commentaire, et pour votre vision de la scène. Ravie que cette poésie fasse naître des images aussi vivantes. Amicalement, Lucie.

 
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
908 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
8 janvier
  Publié: 15 nov 2019 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Eh bien Lucie il y a du rythme qui entraîne dans ta poésie, je me suis amusé à le chanter sur l'air de "la foule" d'Edith Piaf et ça fonctionne.
Il y a de l'amour dans l'air c'est très joli.

 
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 15 nov 2019 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Merci Fried pour ton agréable commentaire. J'aime bien l'idée de chanter cette poésie, tu as raison, ça fonctionne, c'est peut-être cet amour dans l'air qui donne envie de fredonner... Amicalement, Lucie.

 
Elisa


« Le but est le chemin lui-même. Prenez plaisir maintenant. L'éternité est ici. » Nashti
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
1872 commentaires
Membre depuis
5 avril 2010
Dernière connexion
23 mai 2021
  Publié: 15 nov 2019 à 05:06
Modifié:  15 nov 2019 à 05:07 par Elisa
Citer     Aller en bas de page

Bienvenue jolie poème amitiés Elisa

  « Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre âme. C'est ça, la vie. »
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
3237 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
31 décembre 2021
  Publié: 15 nov 2019 à 07:52 Citer     Aller en bas de page

Très belle écriture ... Bienvenu sur LPDP

 
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
6728 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 15 nov 2019 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

J'aime cette tendre tension que tu as su faire passer dans un "simple" baiser... car le bon baiser n'est jamais simple.

Et bien sûr, bienvenue sur LPDP !

Bizzz JB

PS : Granville... jolie ville.

  La vie commence à chaque instant.
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 15 nov 2019 à 10:46
Modifié:  21 avr 2020 à 11:02 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

- Merci Adria pour votre lecture attentive et ce commentaire détaillé. Mais il me semble qu’en jouant avec les diérèses et les synérèses, cette poésie avance bien sur ses 12 petits petons, en marquant même un petit arrêt au milieu de chaque vers (la règle de la césure épique le permet). Je suis ravie que ce poème ne vous ait pas trop déplu malgré tout. Amicalement, Lucie.
- Merci Elisa pour cet accueil et ce gentil commentaire. Amitiés, Lucie.
- Merci Cidnos pour ce commentaire très encourageant et l'accueil sur le site. Amicalement, Lucie.
- Merci J.B pour ton message de bienvenue, et pour ton commentaire très agréable. Tu as raison, et je suis ravie que ce baiser ne soit pas passé inaperçu dans cette poésie. Amitiés, Lucie.

 
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
2039 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 15 nov 2019 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

Quand les heures sont comptées auprès de l'être aimé, elles ne sont que plus savoureuses et ce parfum de fruits des bois... c'est tout à fait ça, sucré et sauvage

  SHElene
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 16 nov 2019 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

- Merci Shelene pour ton commentaire, tu as raison pour la saveur, et j'aime ton association sucré/sauvage, c'est exactement l'idée. Amitiés, Lucie.
- Merci Adria pour ces précisions, mais cette poésie me tient à cœur telle qu'elle est. Lucie.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19221 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 16 nov 2019 à 08:46 Citer     Aller en bas de page

C'est très beau tout simplement

Bienvenue !

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 16 nov 2019 à 13:09
Modifié:  16 nov 2019 à 13:10 par Lucie Granville
Citer     Aller en bas de page

Merci Vinie pour cet accueil et pour ce commentaire encourageant. Amitiés, Lucie.

 
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
243 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
30 octobre 2021
  Publié: 18 nov 2019 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lucie

Avec un "petit décalage" je te souhaite tout d'abord la bienvenue sur LPDP et ensuite voulais te remercier pour le partage de cet asphalte que tu as si bien fait danser et pas que... les esprits ont valsé aussi !

Cette notion de temps qui auprès de l'être aimé passe trop vite et loin de lui semble une éternité... même si une heure reste soixante minutes ! Mais en belle compagnie ce temps est un envol !

Ta dernière strophe me rappelle la magnifique chanson d'Edith Piaf, " La foule"...

Je te souhaite une bonne continuation, au plaisir de te lire !



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 18 nov 2019 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

- Bonsoir Mawringhe, merci beaucoup pour ton accueil, et pour ton commentaire si enthousiaste. Je suis ravie que cette poésie t'ait plu. Tu as raison, le temps passe trop vite près de l'être aimé, et pas assez vite loin de lui. Au plaisir de te lire bientôt, Lucie.

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5042 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 21 nov 2019 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Lucie,
J'ai remarqué avec grand intérêt votre poésie. Une belle construction au service de moments intimes et intenses.
Cordialement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
888 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 23 nov 2019 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jean-Louis, je vous remercie pour votre lecture et votre commentaire élogieux et encourageant. A bientôt, Lucie.

 
Flora Lynn


Aspirer à la clarté du jour à naître, Tendre vers la beauté absolue en l'être
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
2009 commentaires
Membre depuis
10 février 2017
Dernière connexion
15 novembre 2021
  Publié: 25 nov 2019 à 09:55
Modifié:  25 nov 2019 à 09:57 par Flora Lynn
Citer     Aller en bas de page

Lucie Granville,
Un magnifique poème où vous savez communiquer au lecteur vos émotions qui les vit avec vous et voudrait aussi arrêter le temps.J'aime tout particulièrement la dernière strophe et l'image des lucioles qui éclairent la rue triste car elle montre que le lieu le plus terne est transfiguré par l'amour.
Bienvenu sur LPDP.
Amitiés sincères

  Flora Lynn
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1769
Réponses: 29
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0486] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.