Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 114
Invisible : 0
Total : 115
· Jean-Louis
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 13:05:02
Paris: 3 août 19:05:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Vagues Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 4 sept 2019 à 18:48
Modifié:  5 sept 2019 à 04:55 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Debout, les pieds nus sur la plage, face à l’océan,
J’attends ; le vent virevolte la dune, tourbillons,
Cinglant, il envoie mille aiguilles sur ma peau.
Pourquoi ses lèvres sur les miennes après tout ce temps ?
Dites-moi pourquoi un regard, un seul et je fonds ?
Pourquoi les chairs si à vif, matées par le rabot ?

Masses d’eaux déferlent avec fracas sur le sable,
Inexorablement mes pieds s’enfoncent dans le mouvant,
Mon regard se désespère, loin dans le vague.
Pourquoi je vois ces murs comme infranchissables ?
Dites-moi pourquoi ces rouleaux m’entraînent dans l’émouvant ?
Pourquoi cette envie du sommet de la vague ?

Accepter, accepter qu’elles soient en succession,
Avec leurs creux, donnant le sentiment de l’inatteignable,
Avec leurs crêtes sur lesquelles on désespère de rester.
Dites-moi comment faire cette ascension ?
Dites-moi comment pénétrer ce tube sans un râle ?
Dites-moi comment tous ces embruns vont finir par me brûler ?

Je ne sens qu’une chose, la vie cette hémorragie,
Qui m’emporte, m’emmène, sans retenue vers toi,
Toute cette écume qui me submerge, je me saoule.
Dites-moi comment vais-je trouver la magie ?
Dites-moi comment vais-je défier toutes les lois ?
Dites-moi comment vais-je la trouver avec cette houle ?

  Ori
Sol_M

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
126 commentaires
Membre depuis
29 août 2019
Dernière connexion
18 mars
  Publié: 4 sept 2019 à 21:54 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Philippe,
le mal de mer est terrible, et rend malade.
Pourtant, on prend toujours le même bateau Amour pour tenter de traverser la Vie, d'atteindre la Rive du Bonheur...
Il y a eu tant de naufrages, sur cette Vague !

Bien à Toi

Léo

  Rien n'est définitif, sauf la Mort !
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 5 sept 2019 à 01:03 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Léo
Et merci pour ce retour qui est une jolie métaphore poétique sur l'amour.
Amicalement
Philippe

  Ori
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
907 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 5 sept 2019 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

C'est une bien jolie métaphore et on y trouve la force des éléments marins les vagues qui peuvent être monstrueuses le vent l'écume qui saoule et pour finir l'amour et le temps qui passe.
Superbe.

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 5 sept 2019 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

Merci Fried de ce commentaire, ou l'on sent le connaisseur et amateur des parfums iodés qui peuvent nous saouler et/ou nous apaiser.
Amicalement
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 5 sept 2019 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances
Bonjour Philippe,

Je n'ai pas peur de la mer et de ses mouvements, je la respecte -calme ou en colère-; mais tant de questions peuvent effrayer même en le déclarant de belle manière comme j'en puise l'incertitude à vos mots !

Je vais vous faire un aveu : le choix de votre police d'écriture, elle, me donne le mal de mer !


Adria



Bonjour Adria,
Sans en avoir peur, l'immensité et la force des océans peuvent nous ramener simplement à ce que nous sommes : des êtres vivant forgés par le doute et bringuebalés par les émotions… Merci de votre retour Adria, toujours aussi sensible.
Amicalement
Philippe

P.S: Désolé pour la police , j'aime son coté vieille machine à écrire mécanique.. Mais je vous en fais grâce pour ma réponse

  Ori
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
837 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 5 sept 2019 à 11:52
Modifié:  6 sept 2019 à 04:37 par Argynne Aphrodite
Citer     Aller en bas de page

Embarquer sur la mer tempétueuse pour suivre la houle d'un amour passionné !
Bien que ce poème n'est pas la rivière courant joyeusement, seulement choquée par la rencontre de quelques rocs, il nous emporte vers d'intenses expressions du désir, d'amour poignant apparemment irrésistible, mêlé à une espérance désespérée de "trouver la magie".

Le thème marin est si bien choisi et exploité ici.

Votre poésie vous honore ori.
Qu'elle nous fasse la joie, à nous lecteurs de la lire peignant la magie trouvée. Un jour, peut être, cette fiction là, en rimes pour nos yeux....

Ps : je trouve que votre police de caractère est à l'image de votre écriture : claire, limpide, aérée. J'aime beaucoup

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
SHElene


"On ne peut voir la lumière sans l'ombre..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
1872 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
3 août
  Publié: 6 sept 2019 à 14:56 Citer     Aller en bas de page

Comment faire? persévérance et équilibre, ce que le surfeur maîtrise pour gagner ces hauteurs et connaître cette ivresse d'accompagner la vague. Certes, il lui a fallu macérer dans l'eau froide bien longtemps avant de goûter à ce bonheur!


  SHElene
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 6 sept 2019 à 16:14 Citer     Aller en bas de page

Citation de Argynne Aphrodite
Embarquer sur la mer tempétueuse pour suivre la houle d'un amour passionné !
Bien que ce poème n'est pas la rivière courant joyeusement, seulement choquée par la rencontre de quelques rocs, il nous emporte vers d'intenses expressions du désir, d'amour poignant apparemment irrésistible, mêlé à une espérance désespérée de "trouver la magie".

Le thème marin est si bien choisi et exploité ici.

Votre poésie vous honore ori.
Qu'elle nous fasse la joie, à nous lecteurs de la lire peignant la magie trouvée. Un jour, peut être, cette fiction là, en rimes pour nos yeux....

Ps : je trouve que votre police de caractère est à l'image de votre écriture : claire, limpide, aérée. J'aime beaucoup



Merci Argynne de votre regard si affuté sur ma poésie….. L'univers marin est en effet très inspirant.

Amicalment
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 6 sept 2019 à 16:17 Citer     Aller en bas de page

[citation=SHElene]Comment faire? persévérance et équilibre, ce que le surfeur maîtrise pour gagner ces hauteurs et connaître cette ivresse d'accompagner la vague. Certes, il lui a fallu macérer dans l'eau froide bien longtemps avant de goûter à ce bonheur!


Bonjour ShELene
L'univers marin, apparemment, cause au plus grand nombre et effectivement il est facilement sujet pour de bien jolies métaphores..
Merci
Amicalement
Philipe


  Ori
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
3179 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 7 sept 2019 à 13:06 Citer     Aller en bas de page

De bien belles images ... à la recherche de l'amour

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 9 sept 2019 à 01:18 Citer     Aller en bas de page

Merci Cidnos, merci pour ce compliment..En recherche de compréhension de l'amour, de sa puissance..
Amicalemnt
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 30 sept 2019 à 01:38 Citer     Aller en bas de page

Citation de Adria d'Orances

Citation de ori

P.S: Désolé pour la police , j'aime son coté vieille machine à écrire mécanique.. Mais je vous en fais grâce pour ma réponse


Ma réflexion n'avait pas pour but de vous imposer un changement. (et vous avez trouvé belle avocate ) Comme vous le dîtes, cette police d'écriture est une partie de vous, n'y changez rien. (j'ai acheté des lunettes spéciales ! mdr ! )




Je ne voulais pas vous imposer un achat de lunette pour vous éviter d'être malade, je me sentais capable, pour vous écrire, de changer de caractère (d'écriture)
Bisoux
Philippe

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 660
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0525] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.