Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 103
Invisible : 0
Total : 104
Équipe de gestion
· Ashimati
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 13:00:01
Paris: 3 août 19:00:01
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Fissures Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 2 juin 2019 à 02:47 Citer     Aller en bas de page

Paradigme ! Que tout se révolutionne,
Rebattre les cartes, garder les figures,
A jamais que le souvenir s’attentionne,
Vision au présent ou s’envole l’allure !

Brisé, je cherche une faille dans l’espace,
Dans cette masse se dessine une fissure,
En force j’y entre dans un long spasme las,
Ressors, avec sourire, à l’ouverture !

Je me croyais dedans et cherchais la sortie,
En fait étais dehors et je trouve l’entrée…
L’abstrait a remplacé le concret de la lie.

Je passe, trépasse, à tout jamais hanté,
Par le fantôme pour qui je viens à la vie,
L’oeil du typhon rime avec éternité !

  Ori
Fried

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
907 commentaires
Membre depuis
11 mai 2017
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 2 juin 2019 à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Au moins vous avez trouvé un passage,
Cela m'évoque cet homme saoul qui dans la rue tourne autour d'une colonne et se plaint de ne pas trouver de sortie et que quelqu'un l'a enfermé.
C'est bien écrit et intriguant.

 
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 2 juin 2019 à 04:42 Citer     Aller en bas de page

Citation de Fried
Au moins vous avez trouvé un passage,
Cela m'évoque cet homme saoul qui dans la rue tourne autour d'une colonne et se plaint de ne pas trouver de sortie et que quelqu'un l'a enfermé.
C'est bien écrit et intriguant.



Bonjour,
Merci pour le retour.. Intriguant me renvoie à questionnant, peut-être, voir, certainement, même pour celui qui écrit!!!
Amicalement
Philippe

  Ori
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 2 juin 2019 à 15:09 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Ori,

Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Mawringhe Cet utilisateur est un membre privilège


Cambre d'Aze, montagne de mon coeur... Mon éternelle muse !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
241 poèmes Liste
3029 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2018
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 2 juin 2019 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Ori

J'aime beaucoup cette réflexion qui nous mène non pas... à l'homme saoul(coucou Fried !) mais à l'homme tout simplement dans sa condition de mortel, qui en fait, est à l'entrée de la porte menant à la vie éternelle Je précise pour ceux qui ont la Foi et qui y croient, que tout soit clair !

Merci pour ce partage qui m'a procuré un bel instant de lecture.



Mawr

  Les mots sont à la pensée ce que l'eau est à la terre: la vie!
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 2 juin 2019 à 17:46 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sybilla


Bonsoir Ori,

Superbe !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla



Merci Sybilla de votre suivi et de vos retours encourageants.
Amicalement
Philippe

  Ori
ori
Impossible d'afficher l'image
Mourir? C'est bien la dernière chose que je compte faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
1011 commentaires
Membre depuis
24 août 2018
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 2 juin 2019 à 17:50 Citer     Aller en bas de page

Citation de Mawringhe
Bonsoir Ori

J'aime beaucoup cette réflexion qui nous mène non pas... à l'homme saoul(coucou Fried !) mais à l'homme tout simplement dans sa condition de mortel, qui en fait, est à l'entrée de la porte menant à la vie éternelle Je précise pour ceux qui ont la Foi et qui y croient, que tout soit clair !

Merci pour ce partage qui m'a procuré un bel instant de lecture.



Mawr



Merci Mawr , pour ce retour !
Pour être vraiment clair suis en accord suivant le sens que l'on donne à vie éternelle.. Tendance à croire à l'éternité de l'univers et des âmes qui l'habitent.
Amicalement
Philippe

  Ori
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 656
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0432] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.