Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 45
Invisible : 1
Total : 48
· Jean-Baptiste Cilio · titouan35
13377 membres inscrits

Montréal: 22 jan 12:26:26
Paris: 22 jan 18:26:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: plaies profondes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 11 jan 2017 à 14:07
Modifié:  12 jan 2017 à 02:01 par Maschoune
Citer     Aller en bas de page

Plaies profondes,

Elle garde au fond d’elle-même des plaies à vif,
Vieilles images sensibles sur fonds agressifs.
Les souffrances imposées ne s’effacent pas,
Les brûlures sensibles du mal sont trépas.

Les alertes éveils sont prêtes à crier,
Attentives au moindre signe capté.
Les antennes de son armure sont sensibles
Au souffle froid de mots inadmissibles.

Son corps est attentif à toute tension
Prêt à bondir dans ses remparts bastion,
Forteresse liée à ses jeunes années,
Trou où la peur récurrente l'a poussée.

Elle a vécu en marge du réel bonheur,
Tenue à l’écart de l’amour splendeur.
Ses rustres galants l’ont trop ignorée,
Elle en porte ce jour la marque figée.

Je veux lui dire, lui crier à genoux,
Que ma porte sensible n’a pas de verrous.
J’effacerai l’orage de son passé,
De mes douces et longues caresses empressées.

Je lui parlerai à mots doux du réel,
De notre jeune parcours jusqu’à l’éternel.
Nous regarderons ensemble le matin,
L’horizon de l’extase, main dans la main.


Alweg

" Même quand la blessure guérit, la cicatrice demeure"

Publius Cyrius.

  alweg
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 11 jan 2017 à 14:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Marina pour tes mots, je suis touché.

Amitiés

Robert

  alweg
Maman Luciole


Tout but est un leurre, seul le voyage est véritable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1603 commentaires
Membre depuis
17 septembre 2012
Dernière connexion
19 octobre 2021
  Publié: 11 jan 2017 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

C'est très beau et je suis d'accord avec Marina, c'est d'une grande sensibilité.

Qu'il est difficile de se relever après de grosses blessures infligées par la vie, mais heureusement, parfois des mains se tendent et la méfiance, la peur et l'angoisse s'envolent pour laisser place au bonheur, même si....

Merci pour ce très bel écrit.

Maman Luciole

 
Esperanza


Rien n'est si doux que le charme d'aimer ..Victor Hugo
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
1612 commentaires
Membre depuis
9 avril 2010
Dernière connexion
15 janvier 2019
  Publié: 11 jan 2017 à 17:57 Citer     Aller en bas de page

"Je veux lui dire, lui crier à genoux,
Que ma porte sensible n’a pas de verrous."

J'aime beaucoup ce passage et n'ai rien à rajouter ...
Merci

Létie

  Létie
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 11 jan 2017 à 21:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Letie et Maman Luciole pour votre passage.
Amicalement

Robert

  alweg
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
13257 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 12 jan 2017 à 03:02 Citer     Aller en bas de page

"Je veux lui dire, lui crier à genoux,
Que ma porte sensible n’a pas de verrous.
J’effacerai l’orage de son passé,
De mes douces et longues caresses empressées.

Je lui parlerai à mots doux du réel,
De notre jeune parcours jusqu’à l’éternel.
Nous regarderons ensemble le matin,
L’horizon de l’extase, main dans la main."


Beau et sensible ...

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
17282 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 12 jan 2017 à 10:35 Citer     Aller en bas de page

très bel écria

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26761 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 janvier
  Publié: 13 jan 2017 à 12:29 Citer     Aller en bas de page

Je partage les commentaires cités.
Avec une telle ferveur dans ces mots, je pense qu'une guérison est fort possible. C'est ce que je ressens
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 14 jan 2017 à 06:15 Citer     Aller en bas de page

magnifique et tendre poème, plein de délicatesse et d'amour!

merci ROBERT, pour ce merveilleux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
alweg


Courage enfant déchu d'une race divine, tu portes sur ton front ta superbe origine.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
107 poèmes Liste
1430 commentaires
Membre depuis
24 novembre 2008
Dernière connexion
27 novembre 2021
  Publié: 17 jan 2017 à 08:47 Citer     Aller en bas de page

Merci,

Josette, Mido, Ode3117, Maschoune, pour votre amitiés et vos encouragements,

Amitiés

Robert

  alweg
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 973
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0291] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.