Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13361 membres inscrits

Montréal: 27 sept 06:00:22
Paris: 27 sept 12:00:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Chemin d'aude Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 3 août 2016 à 21:31
Modifié:  6 oct 2016 à 05:39 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Chemin d’Aude (pour Jeanne)


J’étais là tout entier dans les pas de mes pieds,
Ces pas qui me portaient vers chercher où aller,
Je sillonnais le vent de cette terre aimée
Sans regarder plus haut de peur de me tromper.

Malgré la tombe vide, la maison disparue,
Malgré tout cet amour sans place pour pleurer,
Je fus comme cet enfant qui voyait sa cohue
Savoir s’évaporer sous le feu de l’été.

Le tacite des larmes ne soulage que peu
Le muet des mots dits et des regards heureux.
Mais je vais sans effort, me perds en outre-ailleurs,
J’ai chaud des pieds à l’âme, de l’âme à la douceur.

Pas après pas j’acquiesce à tout ce qui fut vie
Quand ce ciel enfin s’ouvre devant mes yeux béants,
Quand s’accordent et l’endroit et le sens et le temps,
Quand tout réapparaît et vibre et se poursuit.

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
13083 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 4 août 2016 à 02:54 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup DANIEL, c'est très bien écrit

Merci à toi

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
19067 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 4 août 2016 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Une musique parfaite

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 7 août 2016 à 08:30 Citer     Aller en bas de page

Merci Maschoune, Bestiole, Hubix, pour vos commentaires amicaux.

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
3205 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
26 septembre
  Publié: 9 août 2016 à 07:40 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Daniel

J'ai eu l'impression en te lisant d'un homme ou d'un femme s'ouvrant à la vie.
Premier strophe :

Citation de Daniel
J’étais là tout entier dans les pas de mes pieds



Dernière strophe :

Citation de Daniel
Pas après pas j’acquiesce à tout ce qui sourit
Quand ce ciel enfin s’ouvre devant mes yeux béants,
Quand s’accordent et l’endroit et le sens et le temps,
Quand tout réapparaît et vibre et se poursuit.



Par ailleurs j'ai aimé la douceur de ces mots.J'ai aimé.
Bonne journée
Cidnos

 
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 11 août 2016 à 07:35 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Cidnos,

Citation de Cidnos
J'ai eu l'impression en te lisant d'un homme ou d'un femme s'ouvrant à la vie.



Il y a effectivement de ça.

Merci.

Dan

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 675
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.