Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 17
· Avraham
Équipe de gestion
· Ashimati
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 05:28:22
Paris: 29 juin 11:28:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: My bourbon street vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 25 mai 2016 à 01:39
Modifié:  9 juil 2016 à 13:44 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

My bourbon Street *

J'étais l'un d'ces fêtards
qui n'boit l'eau qu'sur le tard.
J'écumais les trottoirs
mon ombre en miroir.

Tu étais ce saphir
qui faisait mon bonheur.
Tu étais ce sourire
tout au fond de mon coeur.

Mais j'ai tout gâché
tu sais quand on boit
le bonheur quelquefois
on ne s'y accroche pas.

Tu étais mon âme soeur.
J'te connaissais par coeur.
Tu étais l'élixir
en hiver qu'on désire.

Je reviens, je promets
plus serein qu'autrefois.
Les torrents des rivières
sont depuis derrière moi.

Tu sais, là où l’eau coule,
sur ces berges où tu vis
c’est à l’eau de la vie
qu'aujourd'hui je me saoule.

Tu es "my bourbon street"
mon rachat, ma pépite ;
celle dont toujours j'envie
la douce compagnie.

Je crois bien qu'ces attaches,
je ne m'en lasse pas.
Il n'y a plus rien, que je sache,
qui m'accroche mieux que toi.

Tu es le saphir
qui m'emplit de bonheur.
Tu es l'élixir
qui fait battre mon coeur.

Cidnos (2016)

* Bourbon Street est une rue de la Nouvelle Orléans où l'on vient s'enivrer et faire la fête
prononcer : "maille beurbone strit"

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13395 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 25 mai 2016 à 04:58 Citer vertical_align_bottom

Je rejoins FARFADETTE sur la dernière strophe de ton poème

Le tout est très joli

Amicales pensées

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 25 mai 2016 à 05:52
Modifié:  25 mai 2016 à 05:53 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour
Merci à vous d'être passé sur ma page et d'avoir apprécié la musique un peu romantique de ce texte
Bonne journée
Christophe.

 
MUSCADE


Je ne peux m'empêcher ces quelques rimes en vrac, c'est mon petit péché... y a que rime qui m'aille
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
1973 commentaires
Membre depuis
18 septembre 2015
Dernière connexion
10 juin
  Publié: 25 mai 2016 à 08:27 Citer vertical_align_bottom

Bonjour CIDNOS

Déjà j'aime le titre
Qui laisse imaginer un peu
Le quartier de Soho à Londres....

Comme mes amis poètes
Je trouve ravissant :

Tu es le saphir
qui m'emplit de bonheur.
Tu es l'élixir
qui fait battre mon coeur.


Bravo - Muscade




  MUSCADE
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
44 poèmes Liste
1820 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 25 mai 2016 à 17:32 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir

Un beau texte ....l'alcool fait des ravages et pas bon ménage avec l'amour ( et bien d'autres choses)
"Tu sais, là où l’eau coule,
sur ces berges où tu vis
c’est à l’eau de la vie
qu'aujourd'hui je me saoule." Une belle rémission ....c'est superbe !!

Amitiés

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 26 mai 2016 à 00:35
Modifié:  26 mai 2016 à 00:45 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Boujour

Muscade : Je vois que tu préfères le soho au Bourbon. Question de goût. Je te remercie t'avoir laissé ton empreinte sous mes vers imbibés à l'eau de vie.

Poésie libre : Oui j'ai laissé derrière moi, il y a bien longtemps, les excès d'alcool, et retrouvé sur les berges du Mississipi à la Nouvelle Orléans les joies de la vie. Merci d'être passé sur ma page et d'avoir apprécié ce texte.

Bonne journée
Christophe

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 26 mai 2016 à 00:43
Modifié:  26 mai 2016 à 00:56 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Tristanic : Je crois que quand on est au plus fort de l'alcoolisme, on ne remonte pas tout seul. Il faut qu'un petit quelque chose, une sorte d'hameçon peut être, vous aide à refaire surface. Merci pour ton passage sous mes verres et ton humour qui m'a fait sourire.

Bonne journée
Christophe

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai 2021
  Publié: 26 mai 2016 à 12:08 Citer vertical_align_bottom

superbe poème, montrant les méfaits de l'alcool, mais aussi l'amour pour celle que tu regrettes tant!

merci CHRISTOPHE pour ce sincère et émouvant partage,

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
238 poèmes Liste
17438 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 27 mai 2016 à 11:07 Citer vertical_align_bottom

très plaisante lecture

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
446 poèmes Liste
5095 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
29 mai
  Publié: 27 mai 2016 à 12:24 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Cidnos,
j'ai beaucoup aimé ce "My Bourbon Street Blues".
Amicalement
Pichardin

  Pichardin
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 28 mai 2016 à 02:26
Modifié:  28 mai 2016 à 02:33 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour

Pieds envers, josette : Bien que ce poème soi fictif, c'est important pour moi de dénoncer les ravages de l'alcool.

Drôle d'oiseau : Un vers ça va, trop de verres de bourbon et l'amour s'en va.

Pichardin : C'est vrai qu'il y a un petit coté blues dans ce texte. Ca me plait bien ça.

Merci à vous d'avoir apprécié ce texte.
Bonne soirée
Christophe



 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 28 mai 2016 à 02:32
Modifié:  28 mai 2016 à 12:25 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Merci mido d'être passé me voir et d'avoir aimé ce texte.
Bonne journée
Christophe

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
666 poèmes Liste
27583 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 juin
  Publié: 28 mai 2016 à 12:10 Citer vertical_align_bottom

Tu en as profité, mais tu as compris qu'il ne fallait pas aller trop loin au risque de te " noyer " dans l'alcool.
Préfère " l'art maniaque " de boire à la source de l'amour.
Un bon poème
Bises amicale ODE 31 - 17

  OM
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3554 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 29 mai 2016 à 07:15
Modifié:  29 mai 2016 à 07:19 par Le Poète Masqué
Citer vertical_align_bottom

Bonjour Christophe,

Un alcoolique qui se tourne peu à peu vers l'eau de la vie,
et cela grâce à une femme qui est son élixir, son âme soeur,...

Ton poème m'a transporté,
sur Bourbon Street, cette rue de la Nouvelle Orléans,
symbole de la fête alcoolisée, en quelque sorte...

ça me rappelle un peu mes années de jeunesse...
Difficile de renoncer à l'alcool quand on y a goûté,
mais on est obligé si l'on ne veut pas devenir un alcoolique.

J'ai apprécié ce poème, en tout cas... avec un petit coté "blues", c'est vrai...

A bientôt

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2357 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 31 mai 2016 à 21:25 Citer vertical_align_bottom



Bonjour Cidnos

J'ai bu jusqu'à la dernière goûte!!
et ma fois, j'aimé beaucoup!
quel plaisir de lecture...heuu..pardon!! de boisson!!

Saldday (qui savoure encore)

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 9 juin 2016 à 17:43
Modifié:  9 juin 2016 à 17:49 par Cidnos
Citer vertical_align_bottom

Bonjour

Fleur : Ne sachant si tu liras ce commentaire je te dis mes regrets de ne plus te lire. Je te remercie pour ton gentil compliment.

Ode : J'ai bien cherché tout au fond de moi, j'ai pris le temps, et je bois sans excès à la source de l'amour. Santé.

Le poète masqué : En fait j'étais le mois dernier à la Nouvelle Orléans. J'ai écrit ce poème juste avant mon deuxième voyage là bas. Bourbon Street est bien ce que vous dites. Alcool, bar pole dance, fille "légèrement" dévêtues, spectacle de rue, musique à fond en soirée jusque tard dans la nuit Cette ville étrange m'attire. Mais je ne sais pas trop pourquoi. J'y vois un but peut être. Quand on arrive à la Nouvelle Orléans, on ne peut plus voyager au delà. J'aime cette idée. Merci à vous d'avoir apprécié ce petit texte et d'y avoir vu un peu de blues.

Saldday : Merci pour ce charmant compliment. Alors, si tu le veux bien, trinquons encore une fois à la joie, et l'eau de la vie.

Bonne soirée à tous
Christophe

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
5061 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 10 juin 2016 à 13:33 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Christophe,
Je viens un peu tard te dire tout le bien que je pense de ton poème .
Souvent une poésie vaut mieux que de long discours. L'alcool je connais son histoire.
Amicalement

















  Poésie, la vie entière
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
2059 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 12 juin 2016 à 02:47 Citer vertical_align_bottom

certains trouvent dans l'amour un remède puissant contre leur addiction,

"Je reviendrai, je promets
plus serein qu'autrefois.
Les torrents des rivières
sont depuis derrière moi." : un passage parmi d'autres qui éclaire le poème



  Critiques acceptées
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 14 juin 2016 à 14:13 Citer vertical_align_bottom

Bonjour,

Jean louis : L'alcool est un fléau que je n'ai pas connu personnellement. Mais j'ai connu des cas très proches. Merci pour ton gentil commentaire.

Xenia : Oui l'amour peut aider même résoudre certains cas. Il faut avoir une forte volonté face à l'alcool. L'amour permet parfois un équilibre. Merci pour ce commentaire sous mes mots.

Tristamourir : L'accès d'alcool n'est jamais bon. Merci pour ton appréciation. Cela me touche.

Lil : Merci pour ce gentil commentaire. Je suis content que ce texte t'ai plu.

Bonne soirée à tous
Christophe

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 4 nov 2018 à 04:53 Citer vertical_align_bottom

Le meilleur remède aux vagues ... de l'âme c'est l'AMOUR
Merci de ton passage sous mes mots
Bonne journée
Cidnos

 
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3278 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 8 nov 2018 à 11:20 Citer vertical_align_bottom

De rien Merci Monsieur

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1764
Réponses: 20
Réponses uniques: 12
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0475] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.