Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 106
Invisible : 0
Total : 106
13210 membres inscrits

Montréal: 1er oct 21:20:15
Paris: 2 oct 03:20:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Mais je n'ai... (le Sonnet inachevé) - Paraphrase 2 vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 8 avr 2015 à 11:10
Modifié:  8 avr 2015 à 11:12 par lastexit
Citer vertical_align_bottom




               
               
               
               

               
               
               
               

               

               Mais je n'ai jamais dit que je t'aimais assez
               Pour ne pas te tromper et pour n'en pas saisir

               Toutes les occasions qui me seraient faciles
               Car il m'est bien égal de faire avec une autre
                         Ce qu'une, ou même toi…









le Sonnet inachevé

in « addenda et corrigenda »
in « Fragments sauvés des ruines de mon esprit ».

Eric Paul Andrieu
Montpellier, 1985.

©® l’Auteur (Tous textes déposés)

__________________________________________________________________________________________

Sources : « les Liaisons dangereuses » de « Pierre Choderlos de Laclos » (1782) :
« Lettre CXLI (141) - La Marquise de Merteuil au Vicomte de Valmont ».

...« contre le mien ?. Assurément je ne vous ai jamais dit que vous aimiez assez cette femme pour ne la pas
tromper
, pour n’en pas saisir toutes les occasions qui vous paraîtraient agréables ou faciles : je ne doutais
même pas qu’il ne vous fût à peu près égal de satisfaire avec une autre, avec la première venue, jusqu’aux
désirs que celle-ci aurait seule fait naître ; et je ne suis pas surprise »...

Pour tout complément d’information veuillez vous reporter à l’entrée correspondante
des Astuces poétiques dans le Coin de la Technique ou depuis ma liste de poèmes.

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier 2021
  Publié: 10 avr 2015 à 02:40 Citer vertical_align_bottom

... Savez si bien faire ???

Merci du partage. A bientôt !

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 10 avr 2015 à 16:30 Citer vertical_align_bottom




! Merci, Jean-Claude !

Dans un processus d'apprentissage de la poésie, c’est un procédé intéressant que de versifier une prose, qu'elle soit d'auteur ou toute personnelle, la démarche inverse étant tout aussi profitable.

Se prêter à cet exercice de style peut s'avérer une aide précieuse permettant d’éviter, dans un jeune âge, les écueils de construction de la phrase dans un poème car l'on oublie trop souvent que le poème n'est rien d'autre qu'une prose rythmée. Une aide précieuse, aussi, en ce qu'elle permet de reconnaître rapidement des éléments métriques cachés dans une prose, et plus particulièrement dans sa propre prose. Avec le temps, j'ai pu me rendre compte qu'on peut gagner en naturel en accordant une plus grande fluidité aux vers, alexandrins ou autres.

Il y a trente ans, j’ai aussi versifier la fin de cette lettre qui est un petit chef d’œuvre, une pièce d’anthologie avec son leitmotiv, mais je ne parviens pas à remettre la main sur mon écrit. Il ne me ferait pas mal de revenir sur l’exercice, après tout ce temps, pour voir, étant d’un naturel curieux...



Amitiés, éric.



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1182
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0211] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.