Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 26
· ode3117 · Jean-Claude · Avraham
13394 membres inscrits

Montréal: 22 juin 10:24:57
Paris: 22 juin 16:24:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Criminel de t'aimer Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 9 mars 2015 à 13:44
Modifié:  9 mars 2015 à 13:52 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

C'est moi le responsable
de la misère du monde
Je me sens méprisable
quand les bombes tuent et grondent

Dans cette non-assistance
A personne en danger
Je trouve mon éloquence
culottée de t'aimer

Je te refuse mes mots
C'est moi le criminel
Tu me prends en défaut
Tu me trouves cruel

Je serai responsable
de ta misère profonde
Et tes mots qui m'accablent
n'aid'ront pas une seconde

Je dirais une parole
Et tu serais guérie ?
Je n'ai pas d'auréole
Mais je suis ton Messie

C'est moi le responsable
de la misère du monde
Mais...
dans mes bras, confortable
tu souris ma Joconde.

 
Pieds-enVERS


Qu'importe si l'alexandrin est mal chaussé à partir du moment où il a une semelle musicale
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
52 poèmes Liste
1774 commentaires
Membre depuis
31 janvier 2015
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 10 mars 2015 à 06:47 Citer     Aller en bas de page

Bonjour !

Pas responsable mais concernée....et souvent impuissante !

Et puis, malheureusement ou heureusement le cours de notre vie continue ....avec l'Amour essence de la vie !

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17023 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 10 mars 2015 à 11:32 Citer     Aller en bas de page

très beau

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 11 mars 2015 à 12:47
Modifié:  12 mars 2015 à 00:49 par Jean-Claude Glissant
Citer     Aller en bas de page

Egfrild, merci d'avoir déposé un commentaire sur cette page.

Lilania, merci de ton passage sous ces mots.

Merci Pieds-enVERS ta visite sous ce texte.

Mido Ben, merci d'être passé par là.

On n'est pas directement responsables des misères du monde, de leurs causes. Mais responsables parce qu'on laisse faire. Oui, il faut être concerné. Mais en fait, le propos du texte est qu'on fait pas mal de chose pour le bien de l'humanité, déjà en aimant ses proches : épouses, enfants, maris, ami(e)s... Malgré les problèmes de la vie. Et on connaît tous quelqu'un qui connaît quelqu'un qui connaît quelqu'un... Dans cette chaîne, l'amour devrait passer d'un maillon à un autre. Jusqu'à faire le tour du monde. Non ? Je sais c'est utopique. Parfois je me dis qu'il y a des maillons qui ont sautés dans cette grande chaîne, ce grand filet. A bientôt !

 
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
121 poèmes Liste
3540 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 13 mars 2015 à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Wouaa !! Sublime !!

J'ai particulièrement aimé les deux dernières strophes, qui m'ont laissé une douce impression...

C'est moi le responsable
de la misère du monde
Mais...
dans mes bras, confortable
tu souris ma Joconde.

Un grand plaisir d'avoir découvert ce poème !

A bientôt.
Bon week-end

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 15 mars 2015 à 04:06 Citer     Aller en bas de page

Merci, Le poète masqué, d'être passé sous ce modeste poème, qui a quand même la prétention de vous arracher un sourire au lèvres, de vous apporter du baume au coeur ou de vous pousser à une petite réflexion. Voilà une modeste contribution au bien être du monde. Et si tous on se disait : qu'il faut bien que ça commence par quelqu'un. Alors pourquoi pas par moi ? A bientôt Le poète masqué !

L'Histoire a échouée, les sciences ont échouées, les philosophies ont échouées, les religions ont échouées à relier les Hommes entre eux. Alors maintenant, poètes, à nous de changer le monde. Nous réussirons seulement si, et seulement si, on ne fait pas de la poésie, une science.

 
ode3117

Statut: En ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
563 poèmes Liste
25191 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 juin
  Publié: 17 mars 2015 à 06:58 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi je trouve ça très beau, même si tu ne prenais pas ta Joconde dans tes bras, le monde continuerai à se détruire quand même, alors continues d'aimer avec le plus de force possible et pour le reste, les bombes, les guerres, contre ces grandes puissances qui ne voient que leur intérêt nous sommes souvent de petites choses mais on essaie tant bien que mal à lutter...
Merci JEAN - CLAUDE.
Un poème très fort en émotion mais dont la fin nous apporte un certain soulagement
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 19 mars 2015 à 01:19 Citer     Aller en bas de page

Ode, merci d'avoir laissé un com sur cette page. A plus !

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 6 mai 2015 à 16:10 Citer     Aller en bas de page

Merci d'être passée par là Meryem. A plus tard.

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 11 août 2015 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

absolument splendide et très touchant!

merci Jean-Claude pour ce profond et magnifique partage.

délicieuse soirée,

sincères amitiés,

Josette


 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 28 sept 2015 à 14:15 Citer     Aller en bas de page

Josette, merci pour ces quelques mots déposés sous les miens. A bientôt !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1311
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0484] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.