Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 18
Invisible : 0
Total : 22
· Saoirse · titouan35 · Jules Maisonneuve · gillesdepont
13199 membres inscrits

Montréal: 10 août 12:46:45
Paris: 10 août 18:46:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: J’ai mal nulle part vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Melchior DEMEST
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
8 commentaires
Membre depuis
29 avril 2021
Dernière connexion
1er juillet
  Publié: 13 sept 2021 à 08:44 Citer vertical_align_bottom

[Passé soixante ans, quand on se réveille sans avoir mal quelque part, c'est qu'on est mort. Ricet Barier (1932-2011).

J'AI MAL NULLE PART

J'ai mal null’ part, pas de migraine
Pas de sciatique, de tour de rein
Pas de chagrin, aucune peine
Je me demande si je vais bien

Le petit bouton sur ma lèvre
A disparu pendant la nuit
J'ai envie de prendre ma fièvre
Pour voir si j'ai pas un souci

Le thermomètre me conforte
Je n'ai pas de température
J'ai peur que les piles soient mortes
Il faudrait que je m'en assure

Tout va bien, j'ai la mine rose
J'ai envie de danser le rock
Mais je n'en ferai rien, because
Je ne veux pas finir au bloc

J'ai mal null’ part, et vu mon âge
[J'ai quatre-vingts ans et demi]
La vieillesse étant un naufrage
C'est un poète qui l'a dit

Je devrais être triste et difforme
Déambuler très lentement
Pourtant, je suis en pleine forme
Je n'ai même pas mal aux dents

D'ailleurs, là-bas dans le miroir
Je vais vous montrer, avec zèle
Mon beau corps, mais, que c’est bizarre
Sur mon dos, j'ai deux grandes ailes !

 
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
223 poèmes Liste
13405 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
6 août
  Publié: 13 sept 2021 à 09:34 Citer vertical_align_bottom

Ah ah ah Excellent !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
2147 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
10 août
  Publié: 13 sept 2021 à 14:48 Citer vertical_align_bottom

Oui, un poème qui vaut bien une auréole

  SHElene
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
124 poèmes Liste
1240 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
9 août
  Publié: 13 sept 2021 à 17:44 Citer vertical_align_bottom

Et tu n'as pas eu mal lorsqu'elles ont poussé, ces ailes ?

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
3281 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 14 sept 2021 à 03:47 Citer vertical_align_bottom

Vous êtes un ange.
J'ai bien aimé ... tout roule.
Bonne santé
Cidnos

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4238 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
5 août
  Publié: 14 sept 2021 à 05:20 Citer vertical_align_bottom


Merci pour le partage, j'ai bien aimé ma lecture.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6432 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
9 août
  Publié: 15 sept 2021 à 09:25 Citer vertical_align_bottom

Moi aussi je vis d’anges mais sans zèle !
un vent d’anges me parcourt Bacchus n’étant pas loin!
Ami calmant
Jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
676 poèmes Liste
27763 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
10 août
  Publié: 15 sept 2021 à 09:42 Citer vertical_align_bottom

Superbe loufoque.
Deux grandes ailes, je me disais, où ai-je mis les miennes, moi la cigogne, je n'ai fait que les poser sur le bord de la cheminée, tu me les as piquées. Rends les moi.
Avec de telles ailes, tu vas pouvoir continuer les jeux olympiques, mais, oh ! l'un pique, un de ces jeux je crois que c'est l'épée.
Merci à RIMARIEN de revenir, toujours en forme.
T'es mal hein ? de te sentir aussi bien
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Mémé Passtèke
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
30 commentaires
Membre depuis
22 mars 2020
Dernière connexion
20 mai
  Publié: 24 oct 2021 à 04:53 Citer vertical_align_bottom

Et bien quatre-vingts ans et demi et une telle frite, ça donne des z'ailes.

Bravo et merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 404
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0282] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.