Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 35
Invisible : 1
Total : 37
Équipe de gestion
· Ashimati
13437 membres inscrits

Montréal: 25 jan 11:38:49
Paris: 25 jan 17:38:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Crade (rimer avec Louÿs) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
OlivVerh

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
28 novembre 2019
Dernière connexion
28 décembre 2021
  Publié: 6 juil 2021 à 16:47
Modifié:  11 juil 2021 à 05:30 par OlivVerh
Citer     Aller en bas de page


Crade (Des vers avec Louÿs)


Son haleine n'évoque pas les champs de roses
Et même les putois fuient l'odeur d'ses baisers.
S'ils entrent dans son antre, ils meurent épuisés
D'une atonie aiguë, dans leurs humeurs* moroses.

Mais, cet état de fait, lui convient à ravir.
Il prend son pied quand quelqu'un, le sentant, frissonne.
Son doux parfum d'égoût lui permet d'assouvir
Son attrait pour une bête qui le passionne

Et qu'il a tatouée sur chacun de ses seins:
Le morpion.
...................Pullulant, au chaud, dans les coussins,
Son cheptel lui procur' de forts instants de grâce

Lorsqu'il est niché dans ses poils pubiens, voilés
D'un slip troué, immonde où se sont écoulés
Des fluides nauséeux et de la matièr' grasse.

Olivier


*Humeur: Dans le sens où l'entendait Hippocrate (lire le Corpus hippocratique et la théorie des humeurs)

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
16131 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 7 juil 2021 à 06:55
Modifié:  7 juil 2021 à 06:56 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page


On est arrivé , enfin, à lapoèsie pestilentielle !

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
221 poèmes Liste
2045 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 7 juil 2021 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Une fragrance que l'on ne trouve pas à Grasse Merci OlivVerh

  SHElene
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
6731 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 8 juil 2021 à 00:25 Citer     Aller en bas de page

Il ne manque que flatulences à ces bons effluves en litanie.

SHElene… MDR

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
OlivVerh

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
28 novembre 2019
Dernière connexion
28 décembre 2021
  Publié: 11 juil 2021 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Galatea Il y a très longtemps qu'elle existe. Plongez-vous dans les auteurs latins.

SHElene On voit que vous n'êtes pas une familière de cette ville.

In Poésie Les flatulences je les ais laissées à d'autres membres qui ont su les utiliser mieux que je ne l'aurais fait.

Merci à tous les trois

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
621 poèmes Liste
26779 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 21 juil 2021 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

C'est bien vu, ça vient de si près (pas cyprès) un test hein?
Bien trouvé.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 385
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0249] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.