Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 304
Invisible : 0
Total : 306
· Jean-Baptiste Cilio · Cyrille
13187 membres inscrits

Montréal: 28 nov 10:07:11
Paris: 28 nov 16:07:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: semaine chargée donc se mène au pas de charge Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 8 déc 2020 à 06:52
Modifié:  8 déc 2020 à 07:18 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

SEMAINE CHARGEE, DONC SE MENE AU PAS DE CHARGE

Lundi: J’ai passé le test du covid19 sans avoir rien révisé , bien sûr je ne l’ai pas eu:
Bien que négatif j’ai tenu à rester positif.

Mardi : Je suis passé chez le garagiste avec ma fée rarissime, ça fait bien 12 ans que ma chère Dacia Logan n’a pas été révisée, narquoise ma femme dans sa belle Porsche rit de moi.

Mercredi : Révision de mon jugement en castration suite à mon appel (téléphonique en PCV) du 18 juin, le juge ce prude homme m’ayant trouvé on ne peut plus relax n’a donc pas pu faire autrement que de me relaxer; du coup j’ai révisé mon jugement sur la justice, elle peut être relaxante quand elle veut; enfin sauf le procureur, dégoût il m’inspire celui là , plus relaxatif que relaxant.

Jeudi : Nouvelle visite au tribunal de grande insistance suite à ma mise en examen à l’oral par un juge un peu trop tatillon : Mon avocate une ténor du bar haut du vieux port à Marseille est ce genre de femme moderne et crainte, tout à fait apte à se faire maître des bouchers doubles, hauts talons et dents qui raclent le parquet sans qu’un homme n’ait osé porter plinthes au parquet. Le procès s’éternise, mon avocate se fait tancer par le président, je prends aussitôt sa défense, le président menace de faire évacuer la salle, distribution de carambars pour calmer les esprits, une belle brochette de corbeaux tous vêtus de noir se passent les témoins de main en main comme dans un relais de 4 fois sans maître, 4 sans foi ni loi.
Au début du Procès mon avocate me faisait la cour puis vers la fin moi aussi je me suis fait la cour :
Je prétexte une envie de pisser (équité le palais en catimini, recours comme un lapin) si bien qu’ils n’ont pu me condamner que par contumace; tout ça pour vous dire que pour être libre faut s’en donner un peu la peine (10 ans requis quand même). La cour de castration a été saisie, la preuve c’est qu’un huissier est même venu y poser les scellés à croire que le bon sens est de mise en examen.
Vendredi : black Friday dans la justice aussi:
Allez vas y balance ton glaive!
Suite à mes appels à la pelle à la cour d’appel, mon avocate a dore la pilule aux juges et m’a zob tenu une remise de peine de 80% pour bonne conduite pendant ma cavale, les 20% restant faisant l’objet d’un sursis probatoire assorti d’une peine de TIG, travail d’intérêt général assez particulier en fait puisqu’il s’agit de réparer la toiture de ma résidence secondaire au cap d’Antibes.
Je ne vais pas faire la fine bouche, ok j’ai obtenu des réparations (mon toit) d’ailleurs à l’énoncé du verdict, j’ai failli m’écrouer de rire mais je dois m’avouer que ça m’a fait une grosse peine voire capitale de ne pas avoir obtenu le préjudice moral pour tous mes mots lestés en justice.

Samedi:J’ai passé un examen poussé chez mon moniteur de colo rectale, une mise anuscopie pour être précis, forcément j’étais plus que sceptique et bien a ce stade ça restera dans les annales, c’est bien la première fois de ma vie qu’on me passe la main au C… je n’aime pas du tout qu’on me pousse dans mes deniers retranchements (surtout les plus intimes). Du coup pour m’en remettre, déjeuner gastro chez Gastaut et cerise sur le Gastaut c’est mon ‘’proctogogue’’qui a payé l’addition.

Dimanche : Enfin un peu de repos je passe le bac à Lao, traverse le Tage pour rejoindre sur l’autre rive un ami bien,
de Porto par son père et ricain par sa mère (Portoricain donc ?) la traversée est un peu à gîter car le vieux bac ne sait même pas nager et comme disait ma maman : sans le bac t’es rien mon fils tout au plus un gros microbe, je me souviens aussi quand adolescent elle me serinait toujours:
Mon fils cette maison de correction tient à sa réputation tu dois donc avoir une tenue correcte pour y entrer, ce que je fis les doigts dans l’nez, naïvement ne sachant pas que c’était une simple maison close sans un seul échantillon de la gente féminine .


JCE 06/12/2020

‘’Un accusé est cuit quand son avocat n’est pas cru’’

 
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7583 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 8 déc 2020 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

j'ai aimé ta femme en guest star en la Porsche rit
pendant que toi, au pas de charge c'est clair, tu cavales, ris.
bises !

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 8 déc 2020 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

Ah Feu c’est pas facile tous les jours avec elle, j’ai bien essayé plusieurs fois de lui échanger ma Logan contre sa Porsche , elle est d’accord mais avec un gros diamant en plus de j’sais plus combien de carats, te j’ai dit non, sans carat j’pourrais me laisser faire.
Euh et toi tu roules en quoi :
Des belles mécaniques comme elle ou char à bœuf 🐂 comme moi !
Merci d’être passée dans mon tribunal des flagrants délires !

 
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
607 poèmes Liste
26372 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 8 déc 2020 à 10:28 Citer     Aller en bas de page

Hi hi, que de révélations mon cher RIMARIEN, la mode est aux vélos prends en un pour remplacer ta Logan.
Je vois que tu as affaire avec la justice, tu vas être le "Papillon" de Henri Charrière, au bagne le RIMARIEN. Je vais essayer de plaider ta cause.
La cour de castration t'a prise pour un chapon.
Samedi ils t'ont fait un test hein? On sait très bien où se cache la drogue.
Malheureux, tu vas en cuire.
Dimanche si tu passes le bac, ce sera bien, tu décriras tes notes, moi j'ai passé celui de l'île de Ré, il y a fort longtemps. De vagues souvenirs.
Bises
ODE 31 - 17
Un diamant pour ta femme, sa porche est quand même une pierre précieuse et pour l'échange on verrat bien quand ça porche rit.

  OM
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 8 déc 2020 à 14:25 Citer     Aller en bas de page

Et oh minute papillon!
J’ai bien peur que tu sois l’avocat du diable tu veux m’enfer mémé je ne me laisserais pas prendre
M’enfin tite Ode tu veux m’envoyer au bagne à Cayenne moi je préfère Aubagne près de Marseille d’accord pour un papillon la propriété c’est le vol mais ça ne fait pas de lui un voleur .
Bon je pars papillonner un peu!
Euh pour le vélo j’en ai déjà un , un petit
Dans la tête
Bises
JC

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
16028 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 8 déc 2020 à 14:33 Citer     Aller en bas de page



Oh my gauche, la tête me tourne et suis devenue une top en ambour !




lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 8 déc 2020 à 23:35 Citer     Aller en bas de page

Oh my god, mes mots hurluberlus percutent donc bien
c’est vrai qu’en général ils sont sans détours, directs mais je te rassure ils ne font des bleus ni à l’âme ni au corps et pis surtout je ne vis pas à leurs crochets hein💪
Bon j’admets que souvent c’est le boxon dans mon brouhaha hourra de mots
La seule ressemblance que je puisse concéder avec la boxe c’est le jeu : important les jeux de jambes pour le boxeur important les jeux de mots pour moi-même !
Merci Lilia d’ être venue sur le ring faire quelques rounds avec mes mots c’est maintenant largement dans tes cordes
JC

 
Nitrox

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
7583 commentaires
Membre depuis
6 avril 2010
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 9 déc 2020 à 03:02
Modifié:  9 déc 2020 à 03:04 par Nitrox
Citer     Aller en bas de page

Jc, je roule au c-max A petrole plus veau que char à boeufs et encore moins belle mécanique
Si pas moyen de négocier pour les carats va à Ankara tu devrais trouver un car à Istanbul qui t’y mène direct. (Passe à Topkapi c’est canon)... et dis donc, au resto, j espere que vous avez pris l’apéro, un whisky, avec le proctologue ... (celle là elle est hypra tirée par les cheveux )...
bises!

  le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 9 déc 2020 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Ah oui toi rouler en Ford comme un turc pourtant d’après la photo de ton avatar tu ne m’apparaissais pas comme une tête de turc!
Résumons faute de belles mécaniques je roule ma bosse de quasi modo( sur LPDP!) en auto toute cabossée même que la fée Carat-bosse va venir en Ford Cmax me la des cabots C( si ça c’est pas tiré par les cheveux!)
Même que son mari c’est le carat- Rossier du village!
En carat Istanbul pourquoi pas naviguer un peu sur le boss Ford et aller dire 2mots au petit facho d’Erdo...
Bises Feu et merci de faire joujou avec moi!

 
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
169 poèmes Liste
5017 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 9 déc 2020 à 11:14 Citer     Aller en bas de page

Salut JC et aux contributeurs,

Je m'incline (en fait j'opine longuement du bonnet; mal au dos aujourd'hui !) tout en riant bien fort devant cette désopilante revue de presse et son imparable épilogue.
Désolé, je n'ai rien d'autre à dire...continuez.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1486 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
10 octobre
  Publié: 9 déc 2020 à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Quelle semaine, Rimarien !
En tous cas, j’ai passé un bon moment de lecture devant ce récit

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 10 déc 2020 à 01:31 Citer     Aller en bas de page

Bonjour JEan Louis

Non ne t’incline pas tes sourires suffiront à me contenter, pis s’incliner à nos âges qui viendra nous relever ?
C’est sûr qu’on va continuer qui pourrait nous en empêcher
Merci JL d’être venu assister à ces audiences moins judicieuses que judiciaires.

Bonjour Chlamys

Bon personne ne m’a dit qu’il a été mort de rire et ça me rassure car j’ai déjà trop de morts sur la conscience*
Pis me taper. Encore un autre procès pour meurtre avec préméditation ben ouais c’est au moins 15 ans au trou pour avoir impunément tué le temps !
*euh la conscience, c’est quoi ce truc
Merci d’être venue par ici
😘

 
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
442 poèmes Liste
5000 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 10 déc 2020 à 02:05
Modifié:  10 déc 2020 à 04:51 par Pichardin
Citer     Aller en bas de page

Bonjour JC,
semaine chargée en effet !

pour lundi : tu as bien raison de rester positif, mais as tu passé le test au stérone ?

Pour mardi : 12 ans avec Dacia Logan, chapeau ! Et avec Clara Morgan combien de temps resterais tu ?

Pour mercredi : tu es passé à deux doigts (ou plutôt à deux testicules) de te faire condamner. Le juge était de Castre tout simplement et il aurait aimé te faire découvrir la spécialité de sa ville natale.
Remarque, à l'approche des fêtes de Noël tu aurais fait un bon chapon.

Pour Jeudi :prendre la défense de son avocate, c'est un beau geste de ta part. Avais mis une robe pour l'occasion ?
Méfies toi qu'on ne te surnomme pas "l'escargot" à jouer les baveux.

Pour Vendredi : oui c'était Black Friday, et est ce qu'il y avait beaucoup plus de remises de peines ce jour là ? 20%, 30% 50% ? Si oui, c'est ce jour là qu'il faut attendre pour se faire condamner.

Pour Samedi : il faut se méfier des moniteurs de colo rectale. Si tu t'es fait tripoter le derrière, c'est un peu de ta faute, tu n'en fais qu'à ta tête. Tu aurais dû prendre les devants et te mettre dos au mur.

Pour Dimanche : parfois les maisons closes organisent des journées portes ouvertes surtout celles qui ont pignons sur rues. Ces jours là il y a un monde fou qui attend sur le trottoir pour y pénétrer. On peut même dire qu'il y a une queue énorme.

Merci de m'avoir fait rire avec ta semaine chargée, j'espère que tu connaitras des semaines plus calmes...
Amicalement
Pierre

  Pichardin
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 10 déc 2020 à 04:02
Modifié:  10 déc 2020 à 05:44 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pierre
Un grand merci de continuer avec moi de meubler mes semaines chargées et de décharger
Ici tes jeux dont je raffole.

Oui oui bien sûr je l’ai fait il y a bien longtemps le test au sterone: je devais jouer dans le 1er Rocky, ces cons d’Hollywood ont préféré S.Stallone
Ah oui la Clara Morgan qui saute comme un cabri olé, olé même qu’il faut absolument déplier la capote si tu ne veux pas te mouiller
En glaise c’est mieux si tu es allergique au latex!
Donc impératif la capote vu le nombre qui l’a montée, paraît même qu’une fois elle s’est fait tirée par deux chevaux bien démontés t’imagine l’idée,Morgan telle une déesse au bot milieu de six troènes.
Ah c’est sûr que ma Logan suce moins mais avec l’une ou l’autre du moment qu’on ne tombe jamais en panne des sens!
Castres j’ai toujours évité cette ville paraît que les Castrais ont une voix particulière !
Rien sous la robe, rien dans les poches , tout sous l’manteau tout dans la tronche!
Fais gaffe Pierre on ne (mal) traite pas le vendredi de black hein!
Euh queues énormes aux portes des maisons closes c’est plutôt ces dames qui vont se ruer dans les rencards, moi je suis un doux, je m’enfile indienne comme tout le monde!
RDV prochainement à la petite, se mène plus à la braguette qu’à la baguette 🥖

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
488 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
25 novembre
  Publié: 21 déc 2020 à 09:30 Citer     Aller en bas de page

Deuxième bonjour RIMARIEN,
Mais cette fois sous tes mots. Toi, tu n'es pas "avare" de mots. C'est beaucoup pour moi, qui suis lent en vocabulaire. Mais franchement, je me suis bien amusé. Et puis, tu nous invites à y revenir, parce que en première lecture, on ne voit pas tout. La deuxième et la troisième fois, on déguste, on savoure, et on se marre encore plus. Chapeau RIRABIEN ! J'en ferai ma semaine. La poésie est dans les mots, même et surtout quand on les trafique, quand on joue avec. C'est du grand art. Grand salut à Marseille, même si je ne le connais pas.
Filiquier

  TF
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 22 déc 2020 à 23:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Filiquier
Merci pour avoir parcouru attentivement ma semaine chargée
J’en rêve d’être avare de mots, j’envie j’irai même jusqu’à « jalouser » ceux qui font des beaux haïkus te racontent toute une histoire ou te peignent un paysage en 17 mots!
Je crois bien que c’est peine perdue je crois bien que même à quelques minutes de ma mort j’en serai encore à déblatérer sur le futur!
Bonnes fêtes aussi pour toi et les tiens
JC

 
Diablotin
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
16 commentaires
Membre depuis
13 mars 2020
Dernière connexion
4 février
  Publié: 24 déc 2020 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

C'est à mourir de rire en phrase terminale !
cordialement
Robert

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 24 déc 2020 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Oh pitié Robert je viens à peine d’obtenir un sursis du tribunal pour ma dernière affaire que tu viens me mettre un autre mort sur la conscience, ils son tellement bornés que le rire ne fait pas parties des circonstances atténuantes, là je vais me prendre perpet’
( pas) merci pour être venu mourir( même de rire)chez moi
Amicalement
JC

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
6282 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 13 nov à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Quelle belle surprise ma nièce préférée, bien sûr je te retrouve dans un endroit de perdition et en plus là tic tic qui veut aller mater dans la cabine d’essayage!
Je ne te vois plus beaucoup passer ici faut dire que c’est plutôt mort moi même je m’absente pendant plusieurs mois voire années et je ne vais d’ailleurs pas tarder à retourner dans mon antre sauf si tu postes un petit dont tu as le secret.
Bisous ma nièce chérie et si je ne te vois pas avant la fin de l’année passe de bonnes fêtes
JC

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 979
Réponses: 18
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0414] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.