Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 38
Invisible : 0
Total : 39
· Cyrille
13187 membres inscrits

Montréal: 28 nov 09:42:39
Paris: 28 nov 15:42:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Ses silences. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 19 févr 2014 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Ses silences.





Silence, je viens t'attraper d'entre ses mots,
Pour sentir le souffle qui frissonne mon dos
Lorsqu'elle me parle de ses belles banalités.
Ce qu'elle dit, je ne sais, je ne lui ai soufflé,
Peu importe, elle me transporte et m'inspire.
Surtout, j'aime ce qu'elle dit quand elle respire.

Dans nos moments rêvés libres d'aéroplanes,
Nos ailes profilées brillent et le soleil qui tanne.
Je sens son oxygène glisser qui me dit, encore...
L'air s'engouffre et gonfle son pulpeux corps,
Qui la réchauffe dans notre étreinte animale,
Le drap chrysalide entoure nos chairs opales.

Silence, tu m'as fuit, j'aimais tant t'entendre,
Tu as pris sa fuite dès que l'on a pu se fendre.
Elle gémit de pauses divines qui s'entrecoupent,
Sensibilité de caresses, elle cambre sa croupe
Et halète et s'entête à se laisser perdre la tête.
Ses nylons d'artifices colorent notre grande fête.

Je n'avais jamais imaginé son amour qui coule,
J'en ai oublié son silence parlant, pris en sa houle.
Le typhon de notre peau velours aux saveurs sel
M'éclate aux yeux qui luisent, elle est très belle...
Tape alors mon esprit trop écarlate de l'attendre,
Je la visite de cette invitation qu'elle veut tendre.

Elle y arrive dans une douce cacophonie diligente,
Et nous tremblons de nos endorphines calmantes.
La brise cristalline aux élixirs alchimiques des sens
Brouille nos cerveaux engourdis de notre silence.





  Ludothum.
Gwendäriel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
15 janvier 2014
Dernière connexion
19 septembre 2017
  Publié: 19 févr 2014 à 08:20 Citer     Aller en bas de page

Beau poème d'amour tout en silence
Quelle belle sensibilité et douceur.
Merci pour ce partage.

Amitié,
Gwendäriel,

  Méfis-toi de l'eau qui dort...
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17201 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
27 novembre
  Publié: 19 févr 2014 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

les silences d'amours
sont plus doux que tout les mots

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23733 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
28 novembre
  Publié: 6 avr 2014 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Une très belle lecture qui m'as emporté dans de belles contrées poétiques

Merci pour ces vers

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 17 juin 2014 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Coucou...
Merci à vous trois pour vos généreux commentaires... Désolé de n'y répondre que maintenant mais je ne peux faire autrement...
Un bel été à vous,
Ludo...

  Ludothum.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1026
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0187] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.