Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 21
Invisible : 1
Total : 23
· Jean-Claude
13346 membres inscrits

Montréal: 21 jan 00:59:59
Paris: 21 jan 06:59:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Beauté et Volupté Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 5 oct 2013 à 21:50 Citer     Aller en bas de page



Beauté et Volupté


Je m’imagine vagabondant, savourant les plaisirs
De la découverte en humant les délices du "Sentir".
Malgré le vent qui s’obstine… Cette odeur d’encens
Me fascine comme toutes ces fragrances entêtantes,
Tous ces parfums de femmes, aux jasmins odorants,
Me comblent de bonheur, par tant de réminiscences.

Comment ne pas être fasciné par cette légende très ancienne
De cet empereur amoureux fou de cette princesse indienne
Qui fit construire après la mort de sa chère bien aimée,
Un mirifique mausolée
Le "Taj Mahal".

Dans une petite production toute en légèreté,
La sublime Natalia Vodianova incarne de toute sa beauté
La mémoire de cette rayonnante et envoûtante somptuosité.
Splendeur inouïe au milieu de toutes ces images ouatées.

Alors, comment, ne pas être : subjugué
Par tant de Grâce, de Pureté et de Volupté
De cette fascinante musique de film si envoûtante.
Même en canalisant ses émotions
Une larme s’invite et perle d’admiration,
Quand le sublime atteint les confins du Sacré.

« Ô Shah Jahan » !
Quel plaisir de rêver de ta légende !


Mais les voyages romantiques ne sont-ils pas éternels ?
Et comme le Taj Mahal, resteront-ils immortels ?

Tous ces bijoux religieux moghols féériques
Avec leurs mille et un charmes exotiques
Resplendissent, de réelles splendeurs.
Ce magistral, et génial "coup de cœur"
Nous fait rêver
Mais ne doit pas occulter
La Rue indienne et sa nébuleuse réalité.


Kyrice

  jb
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
757 poèmes Liste
16121 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
20 janvier
  Publié: 6 oct 2013 à 01:39 Citer     Aller en bas de page

merci , Jaq pour me faire revoir et ressentir la magie de Agra et de ce monument merveilleux a' l 'amour...



lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4357 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
30 septembre 2021
  Publié: 6 oct 2013 à 12:01 Citer     Aller en bas de page

Kyrice, un plaisir de te retrouver. Une relecture il me semble, mais toujours un plaisir quand il s'agit de nous faire voyager en partageant tes expériences. Un bel écrit qui fait rêver.

Merci et bon dimanche.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 7 oct 2013 à 04:26 Citer     Aller en bas de page


Kiwi
Galatée
Bernie


Merci à vous trois, d'être venus si gentiment déposer un petit commentaire.


Parmi les huit voyages de deux mois chacun, passés en Inde, je me suis rendu à deux reprises avec mon épouse à Agra. C'est bien sûr pour moi un souvenir extraordinaire. Et lorsque il y a environ un mois, dans une salle parisienne j'ai pu voir ce petit court métrage, de cette actrice Nadia Vodianova, et sa musique qui l'accompagne je suis resté sous le charme.



Toutes mes pensées à vous trois
Kyrice

  jb
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1010
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0220] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.