Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 82
Invisible : 0
Total : 83
· Jean-Claude
13183 membres inscrits

Montréal: 3 déc 17:20:59
Paris: 3 déc 23:20:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: J’vous jure, c’est pas moi qui l’dis ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 25 jan 2020 à 22:08
Modifié:  25 jan 2020 à 22:10 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

J’vous jure c’est pas moi qui l’dis !

Ma thématique
C’est la logique
J’aime les maths
C’est bien trop bath
Et la physique
C’est fantastique.
L’astronomie
Ça me ravit
L’informatique
C’est ma mystique
Puis la philo
C’est tell’ment beau.

Quand je s’rai grand
Je s’rai savant
D’ailleurs en sciences
J’ai deux licences.
J’ai fait prépa
Mais fallait pas
J’veux êt’chercheur
De tout mon coeur.
Il fait très chaud
Dans mon cerveau
Mais j’le ventile
J’aim’ma famille.

J’ai belle allure
C’est pas trop dur
Un beau sourire
C’est pas pour dire
Des yeux de braise
Ne vous déplaise
De noirs cheveux
Un corps de dieu.
J’ai un grand coeur
Quant à ma soeur
Faites avec elle
C’est ma jumelle.

J’suis humaniste
Pas utopiste
Fidèle ami
J’aime la vie.

(Et puis ma mère
Elle est trop fière.)


  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Maschoune

Modératrice


Un petit baiser, comme une folle araignée, te courra par le cou... A. RIMBAUD
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
220 poèmes Liste
13149 commentaires
Membre depuis
26 mars 2015
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 26 jan 2020 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

Voilà de quoi commencer la journée avec le sourire

Merci à toi Allantvers pour cette bonne humeur !

  "Me reviennent les instants partagés. D'autres ont disparu. Et s'inventent ceux que j'ai manqués."D. de Vigan
Lucie Granville Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
849 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2019
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 26 jan 2020 à 03:54 Citer     Aller en bas de page

Une poésie qui, derrière cette pointe d'humour, ressemble à une belle déclaration d'amour... Les mots semblent sortir de la bouche de ce fils, mais on devine à travers ce discours le regard rempli de fierté et tellement aimant de sa maman, qui se confirme aux deux derniers vers. Cette construction, au rythme bien choisi, voile l'ensemble d'une certaine pudeur tout en laissant filtrer l'émotion. J'aime beaucoup cette manière "indirecte" d'aborder l'amour maternel, inconditionnel et infini . A bientôt, Lucie

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
527 poèmes Liste
10637 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 26 jan 2020 à 05:06 Citer     Aller en bas de page

Hello,

Il en a de la chance. Tous ces sujets auxquels refusent obstinément d'accorder deux neurones d'efficacité.

 
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
214 poèmes Liste
2002 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 26 jan 2020 à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Le mode d'emploi stp... qu'on le transmette aux générations futures.
Elle a de la chance cette maman!

  SHElene
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
296 poèmes Liste
6581 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 26 jan 2020 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

Je vois bien de qui k’tu causes. Pas si loufoque que ça au final.

Rythme excellent.

Bibizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
3218 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 26 jan 2020 à 07:13 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé.
Cela commence avec des qualités dans l'air du temps mettant en valeur la raison.
Cela se termine par des qualités physiques bien périssables.
En bref l'homme parfait en cet instant précis.
Un poème que j'ai lu avec humour.
Bonne journée

 
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 26 jan 2020 à 12:35
Modifié:  26 jan 2020 à 12:56 par AllantVers
Citer     Aller en bas de page

Isabelle
Bien contente d'avoir contribué à te donner le sourire
Merci à toi

Lucie
Toujours des commentaires aussi fouillés que pertinents
Merci de tout coeur

Catherine
Dans certains domaines on se demande où il les met, ses neurones
Merci pour ta visite

Hélène
C'est pour comprendre de qu'il raconte, qu'il faut parfois un mode d'emploi
Merci de t'être arrêtée

Georges
Tu ne crois pas si bien dire , c'est ce que j'ai pensé lorsque j'ai su qu'il étaient deux ( au 5ème mois !)
Merci pour ta fidélité

JB
Le rythme est à l'image de sa diction, il faut suivre !
Merci pour ton passage

Cidnos
Oui, l'humour est de rigueur, pour ne pas prendre le melon !
Merci d'avoir aimé

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
169 poèmes Liste
5017 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 27 jan 2020 à 08:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Un pour souligner mon passage prés de ce singulier soliloque.

Amicalement
jlouis

  Poésie, la vie entière
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
6331 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 27 jan 2020 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

j'aime bien

Yvon

  YD
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
608 poèmes Liste
26397 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 28 jan 2020 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Si ce n'est pas toi qui l'dis, alors c'est l'écho et j'apprécie.
Les maths c'est pas bat, le calcul c'est trop nul, tout ça ce n'était pas ma tasse de thé et là c'est moi qui le dis.
Marrant ce loufoque.
Va à confesse.
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 28 jan 2020 à 15:16 Citer     Aller en bas de page

Errant
J'ai eu une prof de maths assurant que pour les comprendre il fallait être poète
Merci d'avoir aimé , amicalement

Merci Jean-Louis pour les ,... en l'occurrence c'est presque un "ventriloque" Amitiés.

Yvon Merci d'avoir apprécié et pris le temps de me le dire

Rose-Amélie à toi aussi merci !

ode3117 Tout le monde n'a pas la bosse, lui c'est le boss !
Merci d'être passée, amicalement.

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
3 décembre
  Publié: 30 jan 2020 à 01:53 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sucia Sonia
Je me le lisais en entendant la voix de Bobby Lapointe .. Un régal !


Belle référence, dis donc ! Merci beaucoup :

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 791
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0283] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.