Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 35
Invisible : 0
Total : 36
· zouzou31
13206 membres inscrits

Montréal: 6 oct 03:10:18
Paris: 6 oct 09:10:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Amour Nominatif... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 25 juil 2013 à 11:15
Modifié:  27 avr 2017 à 11:35 par Rimevasion
Citer vertical_align_bottom

Aimer, c'est vivre ; aimer, c'est voir ; aimer, c'est être.
Victor Hugo




...Une Consonne et deux Voyelles...
"Lui"



Au doux présent qui m'ensorcelle,
jours d'amour qui ancrent nos espoirs de lendemains,
je rêve d'un ailleurs avec "lui", prologue d'étincelles,
pour construire chaque jour un temps conjuguer à deux mains.

Il est vrai que je n'ai pas eu un passé simple,
trébuchant sur des conditionnels en pointillés,
des suspensions de douleurs et de larmes apeurées,
mais il est temps d'oublier cet autrefois pour qu'il en soit définitif,
et que mon cœur exulte enfin tous ces doutes interrogatifs.

Chasser ce qui me reste des poussières d'hier,
pour que mon passé, sans le tacher, reste à l'imparfait,
et avec "lui" inverser les temps, au rythme de nos horaires,
faire de mon maintenant un début d'éternité.

Je songe à nos moments et qu'il en soit ainsi,
aujourd'hui je veux être, pour ne plus avoir été,
et sur les alinéas de notre chemin qui se construit,
intercaler des marques pages d'amour à partager.

Être son épitaphe en restant l'unique singulière,
et savourer chacun de nos paragraphes par delà les frontières,
en accord plus-que-parfait, délier nos sentiments,
sans jamais de détacher, ni de contours au feutre blanc.

Nos promesses amoureuses au bas de l'épistolaire,
serons pour mon "je" jamais mises à la marge,
et si "tu" les pense si fort en t'avouant sincère,
elles tutoieront le ciel quand j'irai vers toi à la nage.

Il n'y a pas en cet instant de plus riche vocabulaire,
pour épancher ce que mon cœur dit au narratif,
tout se résume en un verbe à l'allure singulière,
de deux syllabes qui se finissent par l'infinitif.

Écrire des pages dactylographiées, pour créer ensemble notre prose,
en majuscule tous les secrets qu'a demi-mots parfois l'on n'ose,
se dévoiler, se livrer et continuer jusqu'à l' apothéose
mon maître-mot, mon métronome de la vie que l'on compose.

Et sur ce long parchemin en lettrine dorée,
je copierai cent fois à la plume mon bien aimé,
notre clef de sol pour vivre en partition,
qu'elle soit en somme pour nous deux le trait de l'union.

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 26 juil 2013 à 05:51 Citer vertical_align_bottom

Chris c'est en general au passif que nos commentaires se répondent mais je ne refuse pas votre tutoiement si tu accepte mon vouvoiement
" elle" essence de ton plaisir , mon "lui" me donne des ailes !
et si cet exercice grammaticale a pu faire ressentir mes sentiments je suis heureuse imperativement !


allana... merci de ce passage et de ce voeu , puisse s exhausser et rependre le bonheur

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 28 juil 2013 à 04:34 Citer vertical_align_bottom




Impériale , cette grammaire d'amour...

Plus-que-Parfait !

J'adore, je lis et relis.....



  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 30 juil 2013 à 13:23 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir,

Je suis enchanté de lire un très beau poème sur l'amour. Vive ce royal sentiment !

  Membre de la Société des poètes Français.
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
239 poèmes Liste
17507 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
5 octobre
  Publié: 7 août 2013 à 17:08 Citer vertical_align_bottom

Je songe à nos moments et qu'il en soit ainsi,
aujourd'hui je veux être, pour ne plus avoir été,
et sur les alinéas de notre chemin qui se construit,
intercaler des marques pages d'amour à partager.

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 15 août 2013 à 07:00 Citer vertical_align_bottom

Plein de a vous trois !!


ballandine................... En accords d'amour, il n'y a jamais assez de "temps" pour dire nos sentiments .. heureuse que cette grammaire amoureuse te soit parvenue

james ......................... "vive ce royal sentiment" quel envolé de bonheur d'amour a célebrer !

mido ............................ merci de ta lecture et du plaisr sur ce paragraphe en particulier ! je le pense si fort !

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
862 poèmes Liste
3279 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
20 juillet
  Publié: 8 août 2014 à 02:16 Citer vertical_align_bottom

Une vie dévoilé dans l'émotion des mots et des vérités de plume sur cet écrit à l'encre du sang...

un

Mes Pluriels sur l'inventaire des jours heureux construits pas à pas...

 
Rimevasion


reconcilier avec son passé , vivre à fond son présent, ne pas craidre son futur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
501 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 27 août 2014 à 11:07 Citer vertical_align_bottom

Bonjour pluriels

Je ne sais pas comment tu as pu venir te poser sur ce poème qui n'est pas si recent que cela, en tout cas c est avec grand plaisirs que je lis ce beau commentaire.
A l'encre du sang est une jolie methaphores oui pour décrires des émotions écrites avec la force du coeur et la passion ..
Merci et a bientôt sur tes vers qui sait !

Rimeva

  Mes vers fuiraient,doux et frèles,vers votre jardin si beau,si mes vers avaient des ailes,des ailes comme l'oiseau
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1396
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.