Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 52
Invisible : 0
Total : 52
13448 membres inscrits

Montréal: 25 jan 12:58:26
Paris: 25 jan 18:58:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Si je ne te dis pas "au revoir"... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 25 mai 2013 à 08:48
Modifié:  26 mai 2013 à 03:27 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page



Je ne te dis pas "au revoir"
Car si mon corps prend le départ
Mon cœur reste épris de ta mémoire
Qui l'attire – papillon du soir.

Murmures.
Le vent rapporte
Mes chants,
Doucement,
Tendrement.

Si je ne dis jamais adieu
C'est que j'aime, dans les cieux
Me faire étoile au soir
Quant la nuit vient tard ;
Veiller les reflets ivoires
De tes sommeils et tes regards.

Les "au revoir",
Sont pour ceux qui se séparent,
Et si le temps file entre nous,
Je rends le soleil jaloux
En m'éclairant de tes regards
Gravés dans ma mémoire.

Murmures.
Le vent t'apporte mon poème.
Quelques larmes,
Quelques "je t'aime".
Tu vois,
Je reste là.



_________________________________________________________
image libre de droit: http://www.fotosearch.fr/photos-images/nuit-nuage.html

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars 2021
  Publié: 25 mai 2013 à 08:54 Citer     Aller en bas de page



Superbe !

Une beauté poétique indéniable !


UN mélange de nostalgie, de rêve et de temps qui passe...à nous faire planer en des pensées euphorisantes d'amour vapeur....

Beau ! Beau ! BEAU !


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 25 mai 2013 à 09:38 Citer     Aller en bas de page

Merci


  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Ossette


Blob Blob
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
1300 commentaires
Membre depuis
24 juin 2008
Dernière connexion
13 décembre 2021
  Publié: 25 mai 2013 à 10:06 Citer     Aller en bas de page

Magnifique lecture...

Sans la petite loupe pour regarder qui fait quoi je serai surement passée à côté, et sans le savoir je l'aurais regretter

Merci pour ce beau moment, je reviendrais le lire, souvent.

Ossette

  ZZ
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
5 septembre 2021
  Publié: 25 mai 2013 à 10:10 Citer     Aller en bas de page

ma george s'est serrée lors de ma lecture.
un poème magnifiquement superbe !!!

un favoris

amitié et tout pleins de
F.d.

  pmjb
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
759 poèmes Liste
16131 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 25 mai 2013 à 15:03 Citer     Aller en bas de page

Si je ne dis jamais adieux
C'est que j'aime, dans les cieux
Me faire étoile au soir
Quant la nuit vient tard;
Veiller les reflets ivoires
De tes sommeils et tes regards.


On l'a déjà dit mais tu sais le dire encore fois et m'enchante !


galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Sybilla
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15027 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 25 mai 2013 à 16:40 Citer     Aller en bas de page


Un poème qui sous des aspects nostalgiques conserve une note de douceur et chargé d'espoir que je trouve superbe!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 25 mai 2013 à 16:54 Citer     Aller en bas de page

merci merci, je ne le dirais jamais assez

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
237 poèmes Liste
17284 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 26 mai 2013 à 11:43 Citer     Aller en bas de page

C EST SUBLIME
un message super fort avec des mots d une émotion rare

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 26 mai 2013 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

C'est si mélodieux et doux!
Un seul mot me vient: Magnifique.
Bravo à toi!

Antoine

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 27 mai 2013 à 12:26 Citer     Aller en bas de page

Juste merci

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 18 juin 2013 à 11:42 Citer     Aller en bas de page


Je ne te dis pas "au revoir"
Car si mon corps prend le départ
Mon cœur reste épris de ta mémoire
Qui l'attire – papillon du soir.

Les "au revoir",
Sont pour ceux qui se séparent,
Et si le temps file entre nous,
Je rends le soleil jaloux
En m'éclairant de tes regards
Gravés dans ma mémoire.

Celle qui aime Rêver


Merci pour ce délicieux moment de nostalgie.
Je me souviens de douloureux "Au revoir" que je ne peux oublier.
Mais que j'aimerais écrire ainsi ! Malheureusement je n'y arriverai jamais.

Amicalement
Kyrice

  jb
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 18 juin 2013 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Ton passage me fait vraiment plaisir

Mais tu n'a pas besoin d'écrire comme moi, écris comme tu est, c'est dix fois mieux!



Isabelle

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2037
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Mon violon pleurera sur ta tombe (Tristes)
Auteur : Claire de lune
La nuit entre mes cils (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
les tourtereaux du pré (Tristes)
Auteur : antonio35
Bercez-la d'illusions... (Amitié)
Auteur : Sidonie
Je suis Charlie... (Autres)
Auteur : LeLion
Cathédrale (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Les choses cachées (Autres)
Auteur : Ishtar
Une amoureuse un peu spéciale (Amour)
Auteur : Galatea belga
Ailleurs existe encore (Autres)
Auteur : Ella Meliar
Fleurs de barbelés (Poèmes par thèmes)
Auteur : Nitrox
Une nuit d'amour (Amour)
Auteur : Guid'Ô

 

 
Cette page a été générée en [0,0354] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.