Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 225
Invisible : 0
Total : 228
· Pieds-enVERS · zouzou31 · cro
13184 membres inscrits

Montréal: 1er déc 16:12:36
Paris: 1er déc 22:12:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Citations personnelles & Formes courtes :: timidité Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 21 août 2013 à 20:20
Modifié:  22 août 2013 à 02:06 par Ishtar
Citer     Aller en bas de page


La timidité peut se révéler être un horrible défaut :
En jetant notre confiance au feu, en une longue fonte,
Elle masque toutes nos qualités sous ses brumes de honte,
Et nous enferme dans son cocon d'où tout nous semble faux.

 
JVK

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1503 commentaires
Membre depuis
25 avril 2013
Dernière connexion
4 juillet 2020
  Publié: 22 août 2013 à 03:11 Citer     Aller en bas de page

Très véridique comme citation, j'aime

JVK

 
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 22 août 2013 à 07:19
Modifié:  22 août 2013 à 07:23 par antonio35
Citer     Aller en bas de page


Une prison dont nous serions nos propres tortionnaires.
Se cachant dans ses murs pour se protéger du monde.
Merci du passage Paprika
Antoine

 
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 22 août 2013 à 07:23 Citer     Aller en bas de page

JVK
Merci pour le commentaire
Mes amitiés!
Antoine

 
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 23 août 2013 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Je ne dit pas qu'ils s'y enferment volontairement.
Je pense plutôt qu'ils n'osent pas en sortir.
Que ce soit par crainte de l'humiliation, par peur
d'être jugé par les autres, ou qu'ils se considèrent
comme inintéressant par manque de confiance...

Evidemment on peut s'en sortir mais cela prend
du temps. Il est vraiment très dur de regagner
la confiance et l'estime de soi-même.




 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
236 poèmes Liste
17205 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 26 août 2013 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

très bonne analyse , la timidité empêche la personne de montrer
sa valeur , être sociable

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 26 août 2013 à 17:33 Citer     Aller en bas de page

Après avoir pris conscience de nos valeurs
il est bien plus facile se livrer aux autres.
On en revient encore à la confiance en soi

Merci d'être passé mido
Mes amitiés!
Antoine

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 2 sept 2013 à 14:10 Citer     Aller en bas de page

... il faudra dès lors une aide extérieur,
Pour surmonter ce malheur,
Et qui sait, un peut d'amour peut être...

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
antonio35


« Quand je ferme les yeux, c’est pour mieux ouvrir les cieux. » grand corps malade
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
323 commentaires
Membre depuis
30 octobre 2011
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 3 sept 2013 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Encore faut-il que que quelqu'un tende la main!
L'amour peut résoudre bien des problèmes!

Merci du passage
Antoine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 905
Réponses: 8
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.