Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 51
Invisible : 0
Total : 53
· ode3117 · Galatea belga
13347 membres inscrits

Montréal: 21 jan 13:19:36
Paris: 21 jan 19:19:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: J'ai bien su Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
6 mars 2021
  Publié: 12 nov 2007 à 17:29
Modifié:  12 nov 2007 à 17:30 par dav
Citer     Aller en bas de page


J'ai bien su revenir
du ventre de la nuit
où les yeux tant ouverts
vous déchirent le crâne

J'ai bien su retenir
les orbites cassées
qui avaient su tracer
la jeunesse des cercles

mon pain nomade
d'espace et déchirures
a gravé les famines
dans la pierre de l'aube

jusqu'au soir
jusqu'au soir

qui se souviendra de la pierre ?




Après lecture de "Déshérence"
extrait de Le Nu Perdu de René Char


  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 12 nov 2007 à 20:03 Citer     Aller en bas de page

Juste
Merci.

 
xebeche


please send me more, yellow birds...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
39 poèmes Liste
1454 commentaires
Membre depuis
31 octobre 2006
Dernière connexion
24 juin 2009
  Publié: 13 nov 2007 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

j'aime bien ces mots à creuser... à savourer un par un.

vraiment percutant ce poème.


ps : depuis le temps que je la lit il est temps que je te dise que j'aime beaucoup la phrase qui accompagne ton image.

 
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
6 mars 2021
  Publié: 13 nov 2007 à 17:47 Citer     Aller en bas de page


Merci pour vos présences et commentaires.


ps :

Xebeche, cette phrase est tirée du magnifique morceau "septembre en attendant" de Noir Désir.

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
6 mars 2021
  Publié: 15 nov 2007 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

Colin, saphariel, touché par votre présence.



Merci

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19221 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 4 mai 2008 à 14:43 Citer     Aller en bas de page

Juste...
je comprends que tu l'aies choisi. Il te ressemble, à mon regard bien sur ....

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Jake Warren


Connaître sa souffrance, funeste curiosité ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
332 poèmes Liste
198 commentaires
Membre depuis
10 avril 2009
Dernière connexion
30 décembre 2021
  Publié: 11 avr 2009 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

très cool comme poème

  Et le corbeau, immuable, est toujours installé, toujours installé sur le buste pâle de Pallas, juste au-dessus de la porte de ma chambre ; et ses yeux ont toute la semblance des yeux d’un démon qui rêve ; et la lumière de la lampe, en ruisselant sur lui, projette son ombre sur le plancher ; et mon âme, hors du cercle de cette ombre qui gît flottante sur le plancher, ne pourra plus s’élever, — jamais plus !
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
6 mars 2021
  Publié: 13 avr 2009 à 06:37 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous 4 pour ces touchants commentaires.

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2599
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Comptine D'ailleurs ou de Demain... (Autres)
Auteur : Eleven
Les enfants-été... (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
sur la feuille déposée.... (Poèmes par thèmes)
Auteur : xebeche
Estivités * (haïku saisons) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Rouge
l'instant de Chine. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bestiole
Triste lueur (Poèmes par thèmes)
Auteur : §§§ Thib §§§
papillon (Poèmes par thèmes)
Auteur : MOUK
Fanfan (ou Les étoiles dans tes yeux) (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Densité ouatée (Poèmes par thèmes)
Auteur : Billie
3ème gagnant : Silence (Poèmes par thèmes)
Auteur : Julie

 

 
Cette page a été générée en [0,0356] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.