Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 360
Invisible : 0
Total : 365
· zouzou31 · Goutte de pluie · C.J.Kiin · Bombadil
Équipe de gestion
· Catwoman
13183 membres inscrits

Montréal: 30 nov 13:14:21
Paris: 30 nov 19:14:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Vingt et un ans... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
349 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
20 novembre
  Publié: 8 juin 2012 à 00:59
Modifié:  8 juin 2012 à 16:42 par frank .T
Citer     Aller en bas de page

VINGT ET UN ANS….




Où est-elle passée la fillette bouclée ?
En sortant de l’école elle s’est envolée
Je n’ai plus retrouvé, disparu avec elle
Son petit cartable bleu qu’enjolivait Arielle.

Déjà un beau matin au fond de son berceau
Un bébé gazouilleur nous avait fait le coup
De se carapater en laissant en cadeau,
Désormais inutiles, sucette et p’tit doudou.

Les années ont passé, les cimes enneigées
Ont trouvé à leur pied la jeune écervelée
Le temps d’une descente la mignonne fillette
Avait encore changé, une autre silhouette

Et filent les saisons et passent les années
De l’école au collège, du collège au lycée
Au rythme des rentrées nous te voyions si belle
Un matin jouvencelle et le soir demoiselle

Où sont-ils donc passés ces petits personnages
Qui ont marqué nos vies comme autant de voyages
Ont-ils donc disparu dans le vent du passé
Ces dessins sur le sable trop vite effacés ?

Ont-ils su à quel point ils comptaient dans nos cœurs
Tous ces petits visages aujourd’hui déserteurs ?
Ont-ils su tout l’amour qu’il fallut amasser
Pour un jour arriver à les voir rassemblés ?

Ils sont là dans tes yeux tous ces vieux personnages
Qui font ce que tu es et peu importe l’âge
N’oublie pas la fillette non plus que le bébé
Ils ne sont pas très loin je peux te l’assurer

Les années qui viendront te feront rencontrer
Tant de nouveaux visages qui te feront rêver,
Il est des mascarons qui font tourner la tête
Ne les laisse pas te faire devenir girouette,

Tu verras traverser tant de belles idées
Toutes échevelées de trop d’indifférences
Pense dans ces moments à ceux qui t’ont aimée
Ils ont tout vu pour toi malgré leur ignorance

Et pour finir de dire, en ce jour merveilleux
Qui te verra majeure à l’aune de nos aïeux,
Tu resteras la seule pour qui leurs cœurs battaient
En tous lieux en toutes heures et pour l’éternité…


1er Février 2012

















  Au plaisir de vous lire...
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 8 juin 2012 à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Attends, j essuie mes larmes de maman puis je te reponds...


Comment ne pas se retrouver en tes mots....
Tellement vrais.....

J ai toujours le petit bracelet de la maternité accroché a l anneau de la premiere " choupeta" (tutute chez vous)

Elle grandi, change, nous émerveille, nous inquiete mais elle prend toujours autant de place dans nos coeurs.
Et je dirais même, de plus en plus...

Vraiment merci pour ce magnifique partage.
Je me le garde celui ci, avec ta permission bien entendu.

Pipa

  la vie est belle, même si....
Blue


« Le monde semble sombre quand on a les yeux fermés. » Proverbe indien
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
221 commentaires
Membre depuis
10 mai 2012
Dernière connexion
14 juillet 2016
  Publié: 8 juin 2012 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Un poème que je pourrais coller sur la boîte à souvenirs de ma miss...

  Mon avatar est une oeuvre de Steph Débias
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 8 juin 2012 à 08:51 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
JYL


Fais ce qui te semble juste et tu te sentiras libre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
944 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
7 novembre
  Publié: 8 juin 2012 à 14:21 Citer     Aller en bas de page


juste deux mots : un régal.

  Jean-Yves
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
304 poèmes Liste
19134 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 10 juin 2012 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Emue

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
pirate24


Persévère dans tes vers
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
83 poèmes Liste
990 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2009
Dernière connexion
29 octobre
  Publié: 13 juin 2012 à 23:37 Citer     Aller en bas de page

frank06
Sublime! J'ai en tête toutes mes amitiés et mes amours d'antan. Tout les visages aussi. Merci Daniel

  Daniel
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4021 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
20 octobre
  Publié: 14 juin 2012 à 04:31 Citer     Aller en bas de page

Bravo..
Que dire de plus ?

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
752 poèmes Liste
16040 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 15 juin 2012 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Émouvante tendresse , amour ..d'un père au coeur de poète

lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15610 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 22 juin 2012 à 12:00 Citer     Aller en bas de page

Il y a tellement d'amour et de tendresse dans ce poème si délicatement écrit...j'aime beaucoup...

Alex

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
349 poèmes Liste
2964 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 9 juil 2012 à 00:52 Citer     Aller en bas de page

Merci ce matin est nostalgique alors?
Très beau voyage dans le passé présent futur...


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1044 poèmes Liste
16843 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 novembre
  Publié: 17 juil 2012 à 11:34 Citer     Aller en bas de page

je n'ai qu'un rêve, et il me revient à nouveau après cette belle et touchante lecture :
pouvoir écrire un jour en étant père, père comblé devant son enfant qui grandit, et aux bras de ma belle, se réjouir de ce cadeau de la vie !
que tes mots sont magnifiques, magnifiques de tendresse.
amicalement.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1642
Réponses: 11
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Osmose... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Salvador Da Bahia-fête de Jemanja (Autres)
Auteur : vinicius
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Rester, partir ou fuir ( Aude Doiderose & Alalea) (Collectifs)
Auteur : alalea
Floraison (repost... parce que j'en ai envie) (Amour)
Auteur : Ishtar
Depression du grand arbre au millieu du jardin (Tristes)
Auteur : Mr Barnabooth
Et puis s'en va (Tristes)
Auteur : Jeanne
La petite clémentine corse ( petit poème ) (Autres)
Auteur : ode3117
Trois jours que le maquis ! (sonnet) (Tristes)
Auteur : lastexit

 

 
Cette page a été générée en [0,0288] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.