Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 15
· Colin Escot · Avraham
13192 membres inscrits

Montréal: 29 juin 06:32:19
Paris: 29 juin 12:32:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Mon secret vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 7 jan 2004 à 03:57
Modifié:  30 oct 2010 à 12:34 par Lunastrelle
Citer vertical_align_bottom

Nous avons tous, à chaque instant de notre vie, des hauts comme autant de bas, une solitude particulière comme une joie ineffable.
Il y a des jours, sans savoir réellement la cause, un sourire, une image, un rêve, un événement que sais-je encore
où je me sens vivre mais vivre au milieu des autres.
je redresse le menton, fier d'avoir mouché ma conscience d'homme appliqué et j'engage une marche décidée.
Mon corps bat la cadence, suit le pouls de la ville, mes pas retentissent au même rythme que les trépidations de la foule.
Dents et oeil aiguisés.Tout m'allèche ce jour là. je soupèse chaque être humain avec un regard cannibal.
Sentir, sentir l'air chaud et doux de la masse, croquer du détail humain, emprunter la dégaine de celui là,
séduire du regard celle ci, goûter à la peau lisse et dorée qu'offre la nuque de la belle inconnue devant vous, mêler la brune chevelure de cette abandonnée qui guette un fiancé qui ne viendra jamais.
Je lis la détresse dans ses épaules voutées. j'ai envie de la consoler, de lui redresser la colonne vertébrale.
Je virevolte, règle son compte à chaque passant, distribue sourires et grâces en abondance.
Rien ne me résiste. Je me gonfle de bien-être, la sève monte, irrésistible, imprègne le monde autour de moi. Je suis un chêne dont les racines soulèvent le macadam blessé de la cité.
Cela me prend parfois, cette force irraisonnée. Une joie de vivre, l'envie de tout voler, tout croquer, tout distribuer.
Cela me vient avec la douceur d'une brise de mai, la couleur bleu du ciel au coin d'une rue, le frémissement d'un arbre.
Je vibre à l'unisson d'un grand accord qui se plaque sur le monde, je suis fort, je suis bien, je suis géant, si bien dans chaque fibre de ma peau que l'accord se prolonge et résonne, résonne.
Cela dure une minute, une heure, deux heures pas plus mais je goûte chaque parcelle de ce temps à faire craquer
le temps, à le rendre élastique, à y enfourner toute la fougue, la jubilation et l'énergie de ce monde.
Je suis VIVANT !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Dory
Impossible d'afficher l'image
Rêveuse ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
5 décembre 2003
Dernière connexion
27 septembre 2005
  Publié: 7 jan 2004 à 12:45 Citer vertical_align_bottom

Marrant cette façon de décrire ta façon d'être parfois.
Subtilité, originalité, surprise, oui !
Je rajouterais quand plus de vibrer avec les éléments qui t'entourent, tu les mets eux-même en mouvement tellement cette envie de vivre est puissante en toi.
Beau texte, tout droit sorti de l'artiste !
Bravo !
Bisous
Dory

  Ne cherche pas ailleurs. Le bonheur t'entoure ...
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 7 jan 2004 à 22:52 Citer vertical_align_bottom

Cela explique bien des choses en effet...
j'ai corrigé quelque fautes de frappe...oupppss vais encore trop vite meuuaaaa !
Si vous avez senti cette énergie en lisant ce texte alors...vous êtes vivants !!!

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Dory
Impossible d'afficher l'image
Rêveuse ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
310 commentaires
Membre depuis
5 décembre 2003
Dernière connexion
27 septembre 2005
  Publié: 8 jan 2004 à 14:24 Citer vertical_align_bottom

Et toi aussi !

  Ne cherche pas ailleurs. Le bonheur t'entoure ...
Magik_Rune


Il est toujours possible d'espérer, et c'est justement cela qui est désespérant.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 octobre 2002
Dernière connexion
11 avril 2013
  Publié: 8 jan 2004 à 20:26 Citer vertical_align_bottom

Ce sentiment de joie de vivre est contagieux...



Amicalement,

Guillaume

  À force de brûler de désir, l'être se carbonise, et les cendres viennent assécher les larmes...
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 12 jan 2004 à 04:31 Citer vertical_align_bottom

Chèr Magik...
Je souhaite qu'il contamine chaque lecteur et que chaque lecteru transmette ce "virus" à d'autres et d'autres encore...

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Fée coquelicot

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
257 commentaires
Membre depuis
16 décembre 2003
Dernière connexion
15 mars 2005
  Publié: 13 jan 2004 à 14:45 Citer vertical_align_bottom

Merci Idem de nous faire partager un tel secret...
Une odeur, une saveur, une couleur, tous ces petits rien qui sont tant finalement.

Le bonheur c'est ça...

Merci a toi

Une petite fée

 
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 3 juin 2004 à 07:04 Citer vertical_align_bottom

merci à vous mes amies...

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 3 juin 2004 à 12:54 Citer vertical_align_bottom

Une énergie communicative

Vive la vie !!


Marie

 
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 4 juin 2004 à 07:05 Citer vertical_align_bottom

c'est le but Marine... c'est le but !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 7 juin 2004 à 07:10
Modifié:  7 juin 2004 à 07:11 par Idem
Citer vertical_align_bottom

Merci Andromaque...
Une nomination qui me va droit au coeur !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Deirdre


et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1945 commentaires
Membre depuis
30 juin 2006
Dernière connexion
17 février 2019
  Publié: 8 nov 2006 à 12:32
Modifié:  8 nov 2006 à 12:33 par Deirdre
Citer vertical_align_bottom

un texte tactile, sensuel... je ne sais comment le décrire...
cette sensation de se sentir vivant, de se sentir fort... tu la décris si bien...

bravo à toi :
amicalement Deirdre

  Je tiens pour certain que rien n'est jamais acquis...
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 9 nov 2006 à 02:00 Citer vertical_align_bottom

je te rends la pareil Deirdre...
Bien amicalement !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 9 nov 2006 à 05:16 Citer vertical_align_bottom

si je peux t'entrainer comme les autres dans cette spirale d'énergie, à marcher la tête haute et apprécier chaque jour à sa juste valeur, alors je n'en suis que plus heureux !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 13 nov 2006 à 01:52 Citer vertical_align_bottom

Oui maryjo..savourer l'instant présent, apprécier chaque jour à sa juste valeur !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
marie.l

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
159 commentaires
Membre depuis
19 décembre 2006
Dernière connexion
20 janvier 2007
  Publié: 10 jan 2007 à 08:02 Citer vertical_align_bottom

et crois moi je ne te lirai pas qu'une fois, je reviendrai souvent te voir ! même si je ne laisse pas toujours de trace de mon passage...

  l'art ne fait que des vers, le coeur seul est poète (André Chénier)
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 11 avr 2007 à 09:12 Citer vertical_align_bottom

Merci Idem pour ce merveilleux texte sur la vie......
Merci.....

Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 12 avr 2007 à 03:20 Citer vertical_align_bottom

Ma chère Rose...

x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*

Merci Marie, peu importe qu'il y ait une trace ou non.

x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*x*

mariesarah...

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 12 avr 2007 à 03:35
Modifié:  26 avr 2007 à 00:34 par okana
Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Idem, je viens de te lire et ce fût un plaisir,j'ai adorée ma lecture ,tu es un grand poète tu décris bien les sujets qui t'inspirent, à bientôt,Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3086 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 31 mai 2007 à 10:35 Citer vertical_align_bottom


Je suis époustouflé, sur le cul, ton poème est absolument magnifique et j'étais passé à côté...Mais c'est un texte qu'il faut faire lire dans les écoles, les collèges, il a une force extraordinaire...merci, merci Idem d'avoir écrit un si beau texte je suis content et fière de l'avoir lu...je le et le met dans mes favoris...

Toute mon amitié

Yvon

 
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 1er juin 2007 à 04:17
Modifié:  30 août 2007 à 06:55 par Idem
Citer vertical_align_bottom

grand est un bien...grand mot !
Mais merci quand même

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4412
Réponses: 22
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Gagnant du concours : Clef de sol (Poèmes par thèmes)
Auteur : Billie

 

 
Cette page a été générée en [0,0431] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.