Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 33
· PapillonMystere · Avraham
13346 membres inscrits

Montréal: 17 mai 05:34:59
Paris: 17 mai 11:34:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Ce grand mâle... entendu. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 9 août 2017 à 11:01
Modifié:  9 août 2017 à 12:34 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Parfois avec complexe.
En usant de détours.
Je nous invite au sexe ;
Tu y vois de l'amour.

Je n'veux qu'un coup du sort.
Tu penses éternité.
Prend mes "petites morts",
Avant de t' fiancer.

Les soirs, je veux mon prix.
Et toi, des vœux sans fin.
Je préfère "l'agonie",
Aux caresses du matin.

De nuit, je te veux nue.
Tu veux de l'élégance,
De jour, en blanc tissu,
Qu'on voit ton alliance.

Je vois des nuits intimes.
Tu penses à nuit de noces.
Tu veux de belles rimes.
Horreur !! Aussi des gosses !

Je ne veux que ton corps.
Tu me proposes une âme.
Attends ma belle mort.
Je ne veux que ta came.

Allons !

Trouvons un compromis,
Écrit sur papyrus.
Je t'offre cette vie.
Et pas une de plus.

P.S. :
Je parlerai d'Amour,
Quand viendra le divorce.
Ou quant à faire l'amour,
Je n'aurai plus de force.

Me revoilou, pour un moment. Bisous à tous.

 
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
3 août 2019
  Publié: 10 août 2017 à 10:21 Citer     Aller en bas de page

Pas mal !

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
568 poèmes Liste
24954 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
17 mai
  Publié: 10 août 2017 à 14:40 Citer     Aller en bas de page

Acide, mais super marrant, surtout la fin qui tombe comme un couperet.
Te revoilou et j'en suis enchantée
Bises amicales ODE 31 - 17

  OM
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
122 poèmes Liste
3540 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 10 août 2017 à 19:37
Modifié:  11 août 2017 à 01:28 par Le Poète Masqué
Citer     Aller en bas de page

Un beau retour avec ces vers où le compromis arrive après toute une suite de divergences...

  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 11 août 2017 à 00:19 Citer     Aller en bas de page

Merci Thomas, Ode, Le Poète Masqué, pour votre passage sous ces mots. Ces mots pour dire que, je me dis parfois que l'homme et la femme ne vivent pas dans le même espace-temps.

 
josette


la vie est une belle rose qui s'épanouit lentement
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
778 poèmes Liste
4131 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 7 sept 2017 à 00:39 Citer     Aller en bas de page

magnifique et très humoristique poème, plein de sous entendus et de bon sens!

merci Jean-Claude, pour ce merveilleux partage,

délicieuse journée,

sincères amitiés,

Josette

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 9 sept 2017 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilania pour ton passage sous ces mots. A bientôt!

Josette, bienvenue sous ce texte. A tantôt ! Merci.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1076
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0202] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.