Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 34
· André · ode3117 · Avraham
13738 membres inscrits

Montréal: 28 juil 05:40:43
Paris: 28 juil 11:40:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Elle me dit "adieu" Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 25 mars 2012 à 07:10
Modifié:  26 mars 2012 à 11:00 par Balzak
Citer     Aller en bas de page

Elle me dit « Adieu »


Elle me dit « Adieu »

Je t’en supplie bébé accroche toi
Je sais la vie est moche
Sans cesse elle nous amoche
Encore et encore des coups de poing
Mais j’ai encore besoin de toi
Je souffre moins avec toi
Reste je vais prendre soin de toi
Tu es mon soleil ma merveille ma belle
Ma divine ma coquine ma câline
Tu m’illumines
Tu es mon aspirine ma morphine
Mon alcaline
Ma taurine ma cocaïne mon héroïne
Mes vitamines mes protéines ma créatine
J’étais bon pour la casse une veille machine
Maintenant je suis une berline
Une limousine
Ma vie était du hard rock maintenant elle est une comptine
Je manquais d’oxygène tu es mon hémoglobine
Je ne savourais pas la vie tu es ma langue et mes narines
Je n’existais pas avant toi tu es mon point d’origine
Je n’étais rien tu es ma racine
J’étais ardent tu es ma brise marine
J’étais en flammes tu es ma piscine
J’étais un gosse affamé tu es ma tétine
J’étais seul tu es ma Chine
Je luttais contre mes démons tu es ma Joséphine
J’étais explosif c’est toi qui me démines
J’étais terre morte tu me jardines
Si tu pars tu m’abats à la carabine
Tu me surines
Me ratatine

Elle me dit « Adieu »

Ton départ me fera l’effet d’un bombardement
D’une hécatombe
Je te jure je cracherai sur ta tombe
Mes souvenirs de toi j’irai les combattre
Je retournerais à l’ombre
Sur la rancune je m’allongerai
Je me vengerai
Dans la souffrance je replongerai
Je n’irai pas te rejoindre
Mon avenir sanglant je vais te le peindre
De tout là-haut tu me verras pour toi avoir mal
Le mal d’une douleur abyssale
Dans la drogue j’irai rechuter
J’irai me persécuter
Je vais me torturer m’amputer
Je voudrais que tu pleures de me voir me charcuter
Je voudrais voir le moindre de mes gémissements te percuter
Si tu dois mourir laisse-moi te buter
Je n’aille pas me battre contre un fantôme
Que je n’aille pas en vouloir à tous les hommes
Ou alors est le courage de me tuer avant
Tu verras que ton courage n’est que du vent
Non pas avec un gun
C’est pas aussi facilement qu’on me gomme
Verse sur moi de l’essence
Et allume
Dans ce feu qui me brûle
Dans les cris de ma souffrance
Tu verras le sens
De ton absence
Je t’en supplie reste
Accroche-toi
Je t’en supplie reste
Accroche-toi

Elle me dit « Adieu »

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 25 mars 2012 à 09:15 Citer     Aller en bas de page

Toujours aussi brûlant, Zak !
J'ai aimé la première partie de ton poème, cette accumuluation de mots avec cette urgence de les dire, de lui crier ton amour. Il y a beaucoup de souffrance mais aussi plein d'espoir et ça me plait.

La deuxième partie me gêne en revanche. Si d'envisager sa perte est une telle souffrance pour toi au point de vouloir te détruire, lui faire porter ce fardeau de plus me semble très violent... le sien semble déjà suffisamment lourd... D'ailleurs, elle dit Adieu quand même.
Un poème qui ne laisse pas indifférent...
Amitiés
Blottie

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 25 mars 2012 à 10:36 Citer     Aller en bas de page

Bon, une seule chose à faire, me joindre à vous et lui dire : reste.
Cordialement,
Marcel

  Marcel
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 25 mars 2012 à 14:11 Citer     Aller en bas de page

c'est vrai que la première partie avec tous ces mots en "ine" a fait une grosse impression sur moi, surtout que je n'ai pas jeté un coup d'oeil global avant ma lecture, j'y suis directement allé en progressant tranquillement...et j'ai vite été pris par ces répétitions de sons qui donnent une sensation bizarre...puis une seconde partie, bien différente, comme si ce "adieu" avait tout changé et ouvert la voie au glauque, au sombre...c'est un cheminement d'écriture intéressant, des ambiances fortes qui se posent !
mais ça marque, et tu le désirais sans doute !
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
San Flyga


La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non à recevoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
9 février 2012
Dernière connexion
9 février 2019
  Publié: 25 mars 2012 à 16:59 Citer     Aller en bas de page

On ne trouve pas si facilement quelqu'un qui vous porte un amour aussi...passionnel. C'est un poème vraiment fort en émotions dont je n'ai réussi à décrocher qu'à la dernière ligne... J'espère sincèrement qu'elle va rester.

Amicalement,
San Flyga

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 26 mars 2012 à 09:19 Citer     Aller en bas de page

Balsak

C'est fort ....C'est fort troublant

Sélénaé

 
saezienne


La poésie c'est la vie, La vie au fond de soi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
614 commentaires
Membre depuis
22 février 2008
Dernière connexion
11 juin 2014
  Publié: 26 mars 2012 à 10:04
Modifié:  26 mars 2012 à 10:06 par saezienne
Citer     Aller en bas de page

Terrible j'ai adoré lire tes lignes
je me reconnais dans les deux parties, je ne sais pas si bon tout ça
merci poète

  Amandine...me noyer à jamais
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 26 mars 2012 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

Un amour passionnant et passionnel qui consume jusqy'à la fin des temps


Mystic

 
Astre
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1760 commentaires
Membre depuis
22 juin 2009
Dernière connexion
6 juin 2020
  Publié: 26 mars 2012 à 11:38 Citer     Aller en bas de page

Trouver les mots juste entre l'amour déchiré et la haine qu'on rejette à moitié, tuer mais aimer... pour ne souhaiter qu'une chose, continuer à vivre à ses côtés... un vécu ou une histoire... cela me marque tout autant..

Amitiés
Pascal

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
744 poèmes Liste
15873 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 26 mars 2012 à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Je te lis depuis quelques temps Balzac et votre histoire raconté à travers tes poèmes me touche profondément...

Tu mets tout dans ces vers qui ont sûrement la fonction d'extirper le grand mal que tu ressens...et le désir de l'avoir encore à ton coté comme avant

Chacun raconte et sublime selon son goût et ses mots...
je trouve difficile ajouter autre...
Toute mon amitié

galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
4606 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
10 février
  Publié: 27 mars 2012 à 10:14 Citer     Aller en bas de page

J'imagine ta souffrance, j'imagine le mal que tu as à accepter Zak...
Mais tu ne peux pas, tu n'as pas le droit de mettre ta souffrance à toi sur ses épaules à elle... Elle doit lutter déjà si fort....
Toi, tu dois accepter, et l'aider à traverser....

Courage Zak T'embrasse fort

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Rose Eternel.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
287 commentaires
Membre depuis
22 janvier 2011
Dernière connexion
9 janvier 2014
  Publié: 30 mars 2012 à 15:18 Citer     Aller en bas de page

si tous les garçons étaient comme toi mon p'tit Zack...
très beau poème, merci du partage !
amicalement R.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22980 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 31 mars 2012 à 07:30 Citer     Aller en bas de page


J'aime beaucoup cette générosité, cette force verbale.
La puissance de tes mots auront raison de cet adieu.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
fafou val
Impossible d'afficher l'image
Ma folie est de lire ce que j'ecris et de ne pas comprendre!!.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
3 décembre 2011
Dernière connexion
21 décembre 2015
  Publié: 2 avr 2012 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Blazak , Ton poème est très renversant, j'en ai les larmes aux yeux, je suis très content d'avoir eu l'occasion de lire cet écrit , je ne saurai d'écrire mon sentiment , en tout cas je te tire chapeau, et prière pour que cette divine reste a tes cotés.

Amicalement FAFOU VAL.

  la beauté du monde réside dans les lois de la physique
palmier972


heureusement qu'il y a l'écriture
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
62 poèmes Liste
167 commentaires
Membre depuis
8 août 2011
Dernière connexion
5 mai 2017
  Publié: 2 avr 2012 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Magnifique plume,je me suis laissée emporter pour la première partie, j'ai adoré, la deuxième un peu original et très émouvant, les mots me manque cela me change un peu des lectures de tous les jours , bravo pour ce courage que tu as eu en l'écrivant et merci de ce partage à bientôt Amitiés

  MB de la Martinique
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 1er mars 2013 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

Une première partie bien douce et on voit la force d'un amour....
Mais la deuxième est dure, j'irais jusqu'à parler de violence dans les mots... On comprend le désespoir d'un adieu et d'un amour au-delà de tout qui fait mal si on le perd....
En tout cas, c'est mon interprétation, et je peux comprendre ce que tu dis dans ce texte en deux parties...
Amicalement,
Ludo.

  Ludothum.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1300
Réponses: 15
Réponses uniques: 15
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0415] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.