Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 33
· ode3117 · André
13738 membres inscrits

Montréal: 28 juil 05:42:48
Paris: 28 juil 11:42:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Suis-je encore vivante ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 14 mars 2012 à 10:08
Modifié:  7 avr 2012 à 17:39 par Balzak
Citer     Aller en bas de page

Suis-je encore vivante ?


Suis-je encore vivante
Dans cette routine frustrante
Dans cette routine humiliante
Sur mon lit gisante
Où des machines emmerdantes
Font pour moi les choses les plus courantes
Maintenant que la moindre action est pour moi fatigante
Sous chimio et morphine je ne suis plus clairvoyante
En aplasie fébrile
Isolée dans une chambre stérile
Les contacts sont peu nombreux
Éloignée de mon amoureux
Car le moindre microbe m’est dangereux
J’ai oublié le goût des aliments les plus savoureux
Car je suis nourrie par intraveineuse
Je me vois dans la glace affreuse monstrueuse
Aujourd’hui décharnée autrefois pulpeuse
Pâle comme un vampire
C’est avec un masque que je respire
Si je me déplace c’est avec un siège à moteur
Mes muscles ne supportent plus la pesanteur
Suis-je encore en vie
Oui je le suis
Avec lui
Quand il me sourit
Quand dans ses yeux c’est de l’amour que je lis
Et qu’il me dit
Clo t’inquiète
Ce cancer
On va lui niquer sa mère

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
744 poèmes Liste
15873 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
27 juillet
  Publié: 14 mars 2012 à 10:17 Citer     Aller en bas de page





Chronique d'une dévastation physique et d'une vie tragique...
On espère toujours...
il faut.
Amicalement
galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4355 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 14 mars 2012 à 13:51
Modifié:  16 mars 2012 à 04:06 par Bernylys
Citer     Aller en bas de page

Entre la vie et la survie... l'amour. Mon passage préféré :

Suis-je encore en vie
Oui je le suis
Avec lui
Quand il me sourit
Quand dans ses yeux c’est de l’amour que je lis

Un poème très fort en émotions. Courage.
Amitiés.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 14 mars 2012 à 14:36 Citer     Aller en bas de page

on aimerait tant que l'amour soit le meilleur traitement contre cette maladie terrible, qui nous vole des gens qui n'avaient rien demandé...je connais dans mon entourage lointain des gens décédés après des cancers, et quelque part en te lisant, je m'imagine ce qu'ils ont peut être ressenti...et je réalise leur martyre, je crois que ce mot n'est pas exagéré dans cette situation !
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 15 mars 2012 à 02:09 Citer     Aller en bas de page

Galatea belga Oui, l'espoir .. Merci de ta lecture et de ton commentaire

godetia68 Merci du passage

pyc Oui, on aimerait que l'amour puisse faire quelque chose ... Merci d'être passé par là.

Papillonmystere Le regard de l'autre peut-être source de réconfort et d'espoir. Content que tu aie apprécié, merci pour ta lecture et ton commentaire.

Lullaby Ravi que cette lecture t'aie plue, merci pour ta lecture et ton commentaire.


 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 15 mars 2012 à 02:14 Citer     Aller en bas de page

"Clo t’inquiète
Ce cancer
On va lui niquer sa mère."
Quelque soit la façon de le dire, il a raison Clo, il a raison, se battre jusqu'à la victoire.
Cordialement.
Marcel.

  Marcel
Pampille


les jours sont des fruits et notre rôle est de les manger
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
365 commentaires
Membre depuis
8 juin 2010
Dernière connexion
29 novembre 2014
  Publié: 15 mars 2012 à 03:53 Citer     Aller en bas de page

un greffe! le parcours inévitable d'une escalade vers "The Berd" voilà comment je l'interprète "ce passage" ,

vivre ces instants mais les vit-on vraiment! subir ces moments serait plus juste.. et je ne serai qu'accompagnante quand le moment sera venu...

la vie est au bout de bien de douleurs physiques et morales mais elle est au bout!
Bises de Pampille

  pampille
saezienne


La poésie c'est la vie, La vie au fond de soi
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
614 commentaires
Membre depuis
22 février 2008
Dernière connexion
11 juin 2014
  Publié: 15 mars 2012 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

poème bouleversant, du courage et de l'amour mais tu en as c'est sur

merci pour cette

  Amandine...me noyer à jamais
KYRICE
Impossible d'afficher l'image
Proverbe arabe: L'oeil est un arc, dont les flèches atteignent toujours leur cible.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
191 poèmes Liste
1151 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
15 août 2017
  Publié: 16 mars 2012 à 05:16 Citer     Aller en bas de page

Avec lui
Quand il me sourit
Quand dans ses yeux c’est de l’amour que je lis
Et qu’il me dit
Clo t’inquiète
Ce cancer
On va lui niquer sa mère


Et tu vas renaître


Confiance
jac

  jb
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
17 juillet
  Publié: 17 mars 2012 à 07:18 Citer     Aller en bas de page

Marcel42, Pampille, *Marianne*, horacedansigny, saezienne et KYRICE, merci pour vos lecture et vos commentaires.

horacedansigny, peut-être que cela tue le texte mais il semblerait qu'elle lui donne le sentiment à elle d'être plus "vivante".

 
Ikaro


Et j'y crois dur comme fer / C'est au bout du rouleau que j'échouerai sur de belles plages
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
161 poèmes Liste
526 commentaires
Membre depuis
15 septembre 2011
Dernière connexion
28 avril
  Publié: 17 mars 2012 à 07:51
Modifié:  17 mars 2012 à 07:52 par Ikaro
Citer     Aller en bas de page

Le dernier vers ne tue pas du tout le poème... Au contraire, il donne de la volonté à "Clo", il lui donne de la force.

L'amour, donne-lui tout l'amour que tu possèdes... C'est très important pour la personne qui est atteinte par cette pute de maladie.
J'ai connu plusieurs personnes atteintes du cancer dans ma famille, c'est très dur...

J'ai aimé les émotions et la force qui se dégagent de tes mots Zak.

Courage, il le faut.
Pour elle

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
9 juillet
  Publié: 23 mars 2012 à 18:20 Citer     Aller en bas de page

Oui, tout au fond, quand on n'y croit plus, il y a encore l'amour dans les yeux de l'autre pour y puiser la force de continuer à vivre.
Ce texte, qui me renvoie à des moments très durs, me touche beaucoup.

Blottie

 
Ava55


Il y a des étoiles mortes qui brillent encore parce que leur éclat est pris au piège du temps...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
222 poèmes Liste
1516 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
1er août 2018
  Publié: 24 mars 2012 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Un poème très touchant sur une maladie qui m'a enlevé des gens que j'aimais...
"Ce cancer
On va lui niquer sa mère" : Bien dit !!
Bisous

  La plus grande vérité que l'on puisse découvrir un jour est qu'il suffit d'aimer et de l'être en retour... Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles...
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
2927 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 juillet
  Publié: 24 mars 2012 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison Balzak, ça mère son père ses frères et ses deux sœur oh oh ce serait le bonheur ... (cloclo)
Courage je suis avec toi!!!


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 28 mars 2012 à 02:41 Citer     Aller en bas de page

Si l amour suffisait, ça se saurait

Il faut de la rage, une rage de fou...
Et ta dernière phrase donne cette rage

Alors non, elle ne tue pas le texte,elle le réveille

  la vie est belle, même si....
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
4606 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
10 février
  Publié: 2 avr 2012 à 16:55 Citer     Aller en bas de page

Clo, accroche-toi ! Il est là, près de toi et il va lui "niquer sa mère" !!!!!

Merveilleux texte Zak ! Courage à toi, à elle

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
p'tit_ange_perdu
Impossible d'afficher l'image
le coeur a ses raisons que la raison ignore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
11 commentaires
Membre depuis
23 février 2010
Dernière connexion
12 février 2015
  Publié: 6 avr 2012 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

"Avec lui
Quand il me sourit
Quand dans ses yeux c’est de l’amour que je lis
Et qu’il me dit
Clo t'inquiète
Ce cancer
On va lui niquer sa mère"

Juste magnifique ... courage ... Amicalement ...

p'tit_ange_perdu

  on peut tout cacher derrière un sourir ... meme l'envie de mourir
Amémétiste

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
13 avril 2012
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 15 avr 2012 à 18:24 Citer     Aller en bas de page

c'est en lisant ce genre de texte qui en n'a qui ont plus besoin ou qui on plus de courage que nous... bravo !!! bonne CHANCE ! On ressens la douleurs que vous devez éprouver loin de lui et de tous ceux que vous aimez !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1213
Réponses: 17
Réponses uniques: 16
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0410] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.