Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 46
· samamuse
13516 membres inscrits

Montréal: 19 juin 02:35:32
Paris: 19 juin 08:35:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Errances et doutes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
347 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 16 déc 2011 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Une barque bercée au hasard de la houle
Un enfant esseulé au milieu de la foule
Des volutes de brume écharpées par le vent
Quelques mots griffonnés sur le sable mouvant

Aller sans trop savoir s’il est bon d’exister
Si l’aventure est telle que l’on peut résister,
Les erreurs sont funestes dés lors que l’on ne peut
Affronter sans douter l’orage qui nous frappe

Pouvoir se contenter sans être immoral
D’un espoir qui naitrait quand meurt un idéal
Une vie en partance, un voyage, un retour
Quelque chose qui croît au delà de l’amour.

Effacer d’un sourire déchiré de regrets
La trompeuse certitude qu’il n’y a plus objet
A attendre la main qui recouvre ta main
Hier est disparu, espérer en demain

  Au plaisir de vous lire...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 17 déc 2011 à 02:04 Citer     Aller en bas de page


"Hier est disparu, espérer en demain"
Rien à ajouter.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
3 août 2020
  Publié: 17 déc 2011 à 08:04 Citer     Aller en bas de page

"Effacer d’un sourire déchiré de regrets
La trompeuse certitude qu’il n’y a plus objet
A attendre la main qui recouvre ta main
Hier est disparu, espérer en demain"

J'ai aimé tout le poème mais c'est mon passage préféré...
Merci pour le partage

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
741 poèmes Liste
15804 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 18 déc 2011 à 02:00 Citer     Aller en bas de page

Aller sans trop savoir s’il est bon d’exister
Si l’aventure est telle que l’on peut résister,
Les erreurs sont funestes dés lors que l’on ne peut
Affronter sans douter l’orage qui nous frappe

Pouvoir se contenter sans être immoral
D’un espoir qui naitrait quand meurt un idéal
Une vie en partance, un voyage, un retour
Quelque chose qui croît au delà de l’amour.

Une gerbe de sentiments avec les doutes et les espoirs d'une vie encore à vivre , à partager et à savourer , sans doute .





gala

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
61 poèmes Liste
4346 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 18 déc 2011 à 14:54 Citer     Aller en bas de page

Un poème bien agréable à lire, avec une belle musicalité dans les vers, et porteur d'espoir. Merci pour ce très beau partage.

Amitiés

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15582 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 juin
  Publié: 19 déc 2011 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

"Pouvoir se contenter sans être immoral
D’un espoir qui naitrait quand meurt un idéal
Une vie en partance, un voyage, un retour
Quelque chose qui croît au delà de l’amour."...

Un passage qui me parle beaucoup...

Merci...

Alex

 
frank .T


ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
347 commentaires
Membre depuis
11 novembre 2011
Dernière connexion
17 juin
  Publié: 19 déc 2011 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Je demande pardon pour ce retard dans mes réponses, Noêl est proche et je n'ai pas beaucoup de temps de libre en ce moment. Je vous remercie tous pour la gentillesse de vos commentaires et j'ai une grande émotion à vous relire, mais j'ai plus encore de joie à partager avec vous, même si nous nous connaissons si peu, ces fêtes de fins d'année...
Tanti auguri a tutti,
Frank

  Au plaisir de vous lire...
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
26 août 2020
  Publié: 12 juil 2012 à 17:49 Citer     Aller en bas de page

Comme je comprends cette errance ... C'est superbement écrit !
Merci à toi.

Blottie

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
340 poèmes Liste
2908 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 3 oct 2012 à 00:54
Modifié:  3 oct 2012 à 00:56 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Un sens de l'observation hors temps!
Des mots pour le voir passer tranquillement comme un constat, une certitude que nous devons vivre le mieux possible notre vie d'homme!!!
Apaisant de te lire Franck!
Beaucoup de douceur et d'amour!
Et surtout de belles inventions Finement
déposées sur la feuille où ton histoire cherche la meilleure issue...

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1359
Réponses: 8
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0370] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.