Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 34
13217 membres inscrits

Montréal: 3 déc 15:07:42
Paris: 3 déc 21:07:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Comme il n'est rien de tel (postface) vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 18 août 2011 à 20:55
Modifié:  19 août 2011 à 20:47 par lastexit
Citer vertical_align_bottom






          Comme il n'est rien de tel que de parler boutique,
          Parlons donc, mon ami, d’en tomber le rideau.
          Je me demande encor, si plutôt que d'avoir
          Donné un sens durable à ma petite histoire,

          Je n'aurai pas mieux fait d'en garder la mémoire,
          Tant il est inutile, à ce point du récit,
          De vouloir retenir, au fil de l'écriture,
          Les fragments d’une vie que la mémoire archive

          Sur quelque manuscrit, où les mots ne sont rien
          Qu'une pâle copie sous un mauvais carbone.
          Je n'ai pas d'autre choix que de m'arrêter là !

          Il faut savoir en tout limiter son propos :
          Sans doute, mon ami, eut-il bien mieux valu
          Que je ne dise rien de tout ce que j'ai fait.





Sonnet en vers blancs,
Postface,

in « Fragments sauvés des ruines de mon esprit »

Eric Paul Andrieu
Montpellier, 2007




© ® L’auteur

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 19 août 2011 à 01:25
Modifié:  19 août 2011 à 05:28 par Marcel42
Citer vertical_align_bottom

Bien que l'on ne sache rien de cette "petite histoire" le sonnet nous entraîne presque jusqu'à l'oubli, là où sont cachées les portes des secrets. Superbe.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Lunabelle


Quand la nuit habite ton cœur, tu poursuis son ombre ... clovis 67
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
149 poèmes Liste
2298 commentaires
Membre depuis
5 septembre 2008
Dernière connexion
26 septembre 2018
  Publié: 19 août 2011 à 04:22 Citer vertical_align_bottom


Last Exit

Cela aurait été dommage de t'abstenir de ne rien dire tant ce "rien" que tu racontes est bien dit... hummm Ch'suis clair ou pas???
Et la mise en page, très très bien...
J'aime beaucoup vraiment!

Luna

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 19 août 2011 à 14:06
Modifié:  19 août 2011 à 14:06 par SélénaéLaLouveFéline
Citer vertical_align_bottom

Éric

On en saura pas plus, le silence est d'or, les écritures restent ...

Très beau sonnet comme d'habitude ...

Nine

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 19 août 2011 à 20:22
Modifié:  19 août 2011 à 20:45 par lastexit
Citer vertical_align_bottom


Forgotten Angel !


Sans doute, le raffinement d’un effet de mode, rétrospectif de mes trente glorieuses, le charme suranné de mes années folles !

Aussi, le vers léger qui sied à l’épître dans ce qu’elle a de récitatif, à la manière d'une lettre, avec la douce ironie d’une volte épigramme, d’une pointe badine.



Amitiés, éric.

*

Merci, Marcel !



Non pas « cette » mais « Ma »,

« Ma petite histoire »

« Ma vie », faite de tous ces « Fragments sauvés des ruines de mon esprit »,
pleins de tout, nus de rien...

« Ma vie », avec le bon comme le pire,
et le meilleur du pire...

...jusqu'à l'oubli.



Amitiés, éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
alalea


et d'un si vis pacem, on baise amor....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1159 commentaires
Membre depuis
28 septembre 2010
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 19 août 2011 à 20:53 Citer vertical_align_bottom

et je me souviens d'une lecture ''Petites infamies'' de Carmen Posadas
qui, sans vouloir reprendre, tes mots, Lastexit,
me laissait dans ce même sas

xx
A

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 19 août 2011 à 22:32
Modifié:  20 août 2011 à 17:15 par lastexit
Citer vertical_align_bottom


Luna !

Oui ! Fort dommage de se, de me priver de ce « petit rien » qui, non sans quelque amusement bonhomme, vient ponctuer, clore tel un quart de couverture, mon recueil fait de tous ces autres « petits riens » qui sont ma vie, patiemment consignés à la pointe du calame sur quelques parchemins.



Biz, éric

*

Nine !

Te voilà renseignée, à point, de tous mes commentaires !

Mon « chef-d'oeuvre » n'eut été parfait sans cet écho à ma préface, de même ton, de même verve. Et j'ai trouvé de bon aloi d'anticiper cette mort toujours prématurée qui un jour sera la mienne.

 Très Très affectueusement, éric

*

Caro !



Mes petites infamies ne sont pas d'inavouables secrets de maître confiseur !

Quoique !

Je fais bien mes alcools et mes liqueurs,...
J'en fais parfois des confitures.

Poutou, éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
4363 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 11 nov 2011 à 05:02 Citer vertical_align_bottom

  Ma dernière parution "Confidences d'un piano" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 13 nov 2011 à 03:23 Citer vertical_align_bottom


Bernylys !








BiZ, éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1502
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0284] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.