Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 30
· Lafleurquirime · Le chat noir
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 04:03:22
Paris: 19 oct 10:03:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Est devenu ... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 6 août 2010 à 07:17
Modifié:  23 févr 2011 à 18:33 par Idou
Citer     Aller en bas de page



Regarde mon cœur,
Il peine, il dort,
Et des étoiles …dans son aorte …
Comme un clocher d’hadith,
Un minaret prenant la voile …
Je sens ton âme qui m’habite
Et mon cœur-mât pendu en toile …

Sur l’autre port
Où tu m’entends
Regarde le phare où je soulève
Les ressacs de l’exégète
Et les rouleaux en poudroiement ;
Qu’au moins la nuit et puis la mer
Puissent pour une fois, parler d’amant …

De ce soleil,
En cathédrale
Quand je me réveille
En te cherchant
Comme un prélat chinant sa croix
Je fouille l’âme du premier pas …
Et je dépite ‒ l’évidemment …

Je froisse mes pleurs
Des pages du mal
Pour les larguer aux mers du sort
Et je pense à ces trirèmes
Inculte de ce grand nord,
…Comment manquer d’un hémisphère ?
Comment périr la gloire au corps ?

J’n’ai pas le temps de te parler
Juste quelques vents pris aux paupières
Et je respire tous mes souvenirs
Les seuls instants pour du papier
Comme une bouffée sur l’avenir
Et des baisers de ton Everest
Qui réfrigèrent aux halos d’air …

…L’ombre de toi est devenue
L’ombre insipide mais qui me serre …



...Mon frère,

Idou 6/8/10

  Seirén - ©
Lastum


Même quand l'oiseau marche, on sent qu'il a des ailes. (Antoine-Marin Lemierre)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
24 octobre 2008
Dernière connexion
26 novembre 2011
  Publié: 6 août 2010 à 07:50 Citer     Aller en bas de page

...Aaron, "le tunnel d'or" Cette chanson est magnifique...je suis bien parti pour l'écouter en boucle...
Et ton texte...un peu en manque de mots là..

"Regarde mon cœur,
Il peine, il dort,
Et des étoiles …dans son aorte …"

...se serait la plus belle partie de toutes, si tout le reste n'était pas du même acabit...
Une flèche de mots qui touchent le coeur, un grand merci,

Lastum

  Non. Et non. Jamais. Libre. Oui! Toujours. Alors non d'avance. Gardez vos chaînes dorés, j'ai mes tempêtes...
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 6 août 2010 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

c'est raffiné, élégant et à la fois plein de fraîcheur dans les images... un souffle d'air frais... c'est très beau et j'ai été touchée par l'émotion de ces vers... merci

amitiés

Ma

  ma971
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 7 août 2010 à 05:56 Citer     Aller en bas de page

Un tres bel hommage à ton frere, tes mots sont magnifiques Idou , amour et tristesse s'y melent....

Mystic

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 9 août 2010 à 23:39 Citer     Aller en bas de page

Idou

Quel hommage et cette chanson surtout la musique, nostalgie chavire nos souffrances et cet amour est trop fort ...

j'adore

Sélénaé Amitié poétique

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 24 août 2010 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Sans mots !

bises james

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1711
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Ami t'y es! (1) (Amitié)
Auteur : Naig
Instant étoile parure. (Autres)
Auteur : Naig
Toi qui me révèles (Amour)
Auteur : Idou
je suis une femme, avec des bleus à l'âme (Tristes)
Auteur : pyc

 

 
Cette page a été générée en [0,0227] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.