Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 13
· Lilium · RiagalenArtem
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 06:02:14
Paris: 19 oct 12:02:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Nuits en nus Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 2 août 2010 à 08:45
Modifié:  2 août 2010 à 09:05 par Idou
Citer     Aller en bas de page



Cent lunes, mon amour, que je bois l’insomnie
Aux fûts du grand désir d’être philtre à ton vin ;
Et ne suis qu’un corps fou et un repos en vain,
Sur la grappe amoureuse animant l’ô de vie.

Cent lunes, ô langueur, mon vertige et ma gloire
D’être Cybèle au cœur à châtrer mes désirs !
L’esprit entend ton charme inspirant mes soupirs
Puisque sur l’âme en flots, jaillit ton auditoire…

Grandeur, erg d’existence, et foule à tous mes rêves,
Dépeuplée à ton corps, envahie à mes vœux,
Voilà la seule sente escaladant les cieux
Pour que l’amour guidant soit celui qui élève !

Sciures de ma douceur, berlue à mes réveils
J’ai le cœur balayé d’illusions béates
Et le seul pansement serait que tu me gâtes
D’être aimé sous mes doigts, plutôt qu'à mes sommeils …

Idou © 2/8/10

  Seirén - ©
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 2 août 2010 à 09:06 Citer     Aller en bas de page

merci cher ange ... il y avait longtemps ... toute ma douceur ...

  Seirén - ©
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 2 août 2010 à 10:39 Citer     Aller en bas de page

Humm cent lunes cela fait beaucoup de sciures sans blague ..

entre pôle du réalisme et pôle d'imaginaire ... , c'est dans ce monde, que la poésie prend toute sa source !

merci james px

  Seirén - ©
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
751 poèmes Liste
15972 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 2 août 2010 à 14:27 Citer     Aller en bas de page

Aux fûts du grand désir d’être philtre à ton vin ;


j'apprends...j'apprends et je m'enivre!


galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 2 août 2010 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Je me suis laissé emmener si loin par tes rimes que m'en voilà toute essoufflée.
Un charme indéniable se nourrit de la délicatesse subtile de ta plume.
Ton poème vole, léger et délicieux.

Bravo et merci idou
Amicalement

FloRe

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
25 octobre 2020
  Publié: 2 août 2010 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Je me suis laissé emmener si loin par tes rimes que m'en voilà toute essoufflée.
Un charme indéniable se nourrit de la délicatesse subtile de ta plume.
Ton poème vole, léger et délicieux.

Bravo et merci idou
Amicalement

FloRe

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 3 août 2010 à 08:25 Citer     Aller en bas de page

Que de douceur dans ces vers qui ne cessent de m'emporter dans la poésie

bises james...

  Membre de la Société des poètes Français.
Bliss_Art

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2007
Dernière connexion
21 août 2010
  Publié: 15 août 2010 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

J'ai lu, relu ce poème et je me suis laissé guider sur la douceur presque mélancolique de ton univers...

J'ai tellement apprécié que j'y suis retourné...

A bientôt

Eric

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 18 août 2010 à 16:37 Citer     Aller en bas de page

que de chances de vous voir à ces rivages ... que mes nuits s'efforcent de fleurir encore !

merci eric d'y revenir encore !

  Seirén - ©
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1040 poèmes Liste
16797 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 6 sept 2010 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Toujours un plaisir sincère à te lire, chère idou...l'amour est merveilleusement poétique sous les atours de ta plume, fine et subtile dans ses vers ! Je te félicite une fois de plus pour ton talent certain !
amitiés chaleureuses à toi.
pyc.

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 6 avr 2014 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Idou,

J'espère que ces nuits là refleurissent sans cesse


Bisous James

  Membre de la Société des poètes Français.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1253
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.