Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 49
Invisible : 0
Total : 50
· Luciole321
13546 membres inscrits

Montréal: 26 jan 17:54:57
Paris: 26 jan 23:54:57
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: porno porc si des soues si Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 1er févr 2007 à 09:42
Modifié:  1er févr 2007 à 09:48 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Avec tous ces comptes érotiques en cours d’épluchage, soûl d’un doute m’habite pour ne pas dire plus me turlute pine :
Je ne suis pas cent pour censure que celui-ci va passer l’hiver et le reste !
Hier il faisait un temps de cochon tant propice donc à aller s’en jeter un dernier œil de verre
( pas deux) sur le dernier film cochon sorti de je ne sais quelle bauge : même pas classé X mais BTP( ce pendant quoi queue née sous X), c’est vous dire si son géniteur l’a reconnu !
Vous ne me croirez pas mais de mes deux yeux j’y ai vu un pont se faire en culées !
Le pompon non ? pin pon pin pon, ai je vu ce pont aux pieux fripons ou est-ce que ce pont pourtant bien bâti mentait ( signe avant coureur de jupons non ?) .
A ça ( freudien ou pas) je réponds que si comme dame nature le porno a horreur du vide, il ne faudrait pas le prendre queue pour un bouche trou : quel bourbier!
Sans vouloir gâcher vos plaies Sires, vautre serviteur dans l’auge maçon nique, tient à vous faire part des ses ingénues flexions et réflexions et travaux pratiques qu’il rendra publiques lors d’un prochain rapport intime plus qu’infime !
Du porno c’est du lard parce queue n’est qu’atours de cochon par la chair appâtée !
Mais, pour qui, pourquoi un nu serait de l’art alors qu’un cul c’est cochon ? parfois l’art souille aussi !
Admettons ad vitam eternam que le porno n’est pas sans glands comme ces films d’horreur ou de vampire que lui, objectivement donc photo G niquement un film O culte comme le ‘’Gland bleu’’ aux deniers occultes ça rime à rien d’après vous ? ben si à faire l’andouille !
Non, seins serrements, du cœur, le porno je le vois plutôt comme des seins animés de meilleures intentions de soues chics porcs jarres tels à vous niquer atours de rôle, aréoles de seins vaillants valant bien auréoles de saints valets, des seins doux en plus , ça compte pas pour du beurre !
Non, ce que je redoute raie du cul le plus c’est si le porno était vert olé par des OGM :
Orgasme G Modifiés ou pire Organes Géométriquement Modifiés , le porno étant déjà un cercle vicieux avec des parties carrées, les experts de prétendre que ces OGM ne serviraient qu’à arrondir les angles adoucissant ainsi les parties trop carrées !
Franchement, pour trouver du beau dans le porno faut vraiment se faire un cul, non ?
Que oui alors, un cul plutôt qu’un film dans la tête.
Pour ma part j’y ai trouvé beaucoup de laies de grâce de graisse et de Navarre et même de la perfide Albion : tenez, la laie Diana avec ses dix amants si brillants pendus par bandaison à son cou fumant ou cette lady Peggy Liguili qui dans sa Porsche rit tant aux éclats que même un seau dos mis sur son cul ne suffit pas à calmer son ardeur !
-M’enfin, si le beau l’aide un peu ce porno revigoré est-il toujours aussi laid ?
-Il l’est !
-Aie, et pour un porc népalais ? je ne vois pas très bien un port au Népal , admettons, mais de là à se payer la tête de l’art rien que pour amuser la galerie !
Le porno serait-il plus porcin que sport sain, d’ailleurs au faîte, est-il un sport ? si il l’est ou beau qu’importe je comprends que de plus en plus de gens se fassent mettre au sport !
Là on se rapproche enfin d’un rapport intime entre l’art et le porno :
Le porno serait l’art de se faire mettre sans être maître du corps : quelle débandade!
Maître étalon aiguilles et cuir en filets jusqu’à la couenne : quel cloaque !
Donc le porno n’est pas l’art mais ça n’est quand même pas du pipeau éthique ?
Pour des vers, solitaires à terre, des lais ou virelais nés sous X haletant aux laies crues on pourrait en douter mais sur le web poétique on ne côtoie que la crème des gens biens, de
gens bons à l’alibi doré en le casant dans la lubrique conte érotique pour solde de tout conte même Eros tique, même fleurette à qui pourtant il ne faut pas en conter ou la belle Lurette tiquent beaucoup !
C’est que dans un film de cul il y a un principe simple mais moral qui dit :
Ne fais pas aux truies ce que tu voudrais qu’elles te fassent (ou te fessent ? ah ce subjonctif !)
Jean-Con vient tout cela est sujet à débats morceaux houleux, encore faut-il avoir les tripes
(surtout pour celles qui n’ont pas de C……) pour doser oser ce débat, ce des filles à relever !
On verrat bien, le plus un porc tant c’est l’homme, ne dicton pas qu’en chaque homme un porc sommeille et qu’en chacun de ses pores une femme s’éveille pour peu qu’elle trouve le bon ‘’pigmalion ‘’
Qu’importe où le cochon aille pourvu qu’il rentre à bon port, même avec une femme dans chaque pore, c’est quand même pas l’amer à boire !
Je vous le concède con décède même si vous préférez, le porc salut sans faire le baisemain
Mesdames vous n’allez pas en faire tout un fromage ou vouloir l’éjecter, n’oubliez pas que chez le cochon, il n’y a rien à jeter.
En vérité je vous le dis, le porno c’est 99% de matière grasse pour 1rachitique, maigre pour
cent de matière grise, il ne faut pas se beurrer se voiler la face ou le groin ni se faire un
cul irréel dans la tête si la nuit tous les chats sont gris c’est les chattes qui les grisent !
(Oh le con, il l’a faite !)
Je sais des avis divergent, moi je ne dis rien de plus que ce 1% qui partage mon avis
à savoir qu’il faut vivre pour baiser plutôt que de baiser pour survivre Eh, oui le cul c’est l’avis de tous , on est tous concernés!!!( certains plus cernés que d’autres) je constate simplement que toutes les cochonnes rient , sont bonnes à être dites, que les autres faussement
sceptiques n’aient plus que lisier pour pleurer je m’en lave les mains !

JCE 01/02/2007

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Eleven


...the sunshine girl is sleeping...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
767 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2006
Dernière connexion
5 mars 2020
  Publié: 1er févr 2007 à 09:52 Citer     Aller en bas de page

Y'aurait pas comme des images subliminales?

  ...on ne reviendra pas...
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril 2021
  Publié: 1er févr 2007 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

JC tu y vas un peu par 4 chum, hein ? Un seul suffit raie. Enfin
je suis d'à corps : pour s'envoyer en l'air mieux vaut se faire prendre par deux vents, sans se prendre un vent et vide amant. J'ai beaucoup, bon coup, aimé ton histoire de Q.I,
car il faut un peu raie fléchir et ça ne peut pas faire de mal. Sauf peut-être les mâles à deux...
J'ai rafolé de tes câlins bourrent et je dis encore, encooooooore !!
Et oui la cochonne a ri...
Et la poule ayé, a la chair de boules...
Bon je m'arrête ici car quand je suis lancée de la catapute je suis une vraie pipe ailette...
La hotte dort mais tu la mérites et ratures. Tu n'es pas le sirocco refroidit...

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 1er févr 2007 à 20:41 Citer     Aller en bas de page

Ah sea si tu y as vu des images je t'arrête, c'étaient des icones, le cul c'est sacré non? n'est ce pas souvent par là que démarrent ces feux de l'amour!
Ca n'était d'ailleurs que mettre les points sur les icones!

Oui mon Romain, celui ci restera dans les anales du rimarien comme une tache indélébile sur une carrière jusque là exempte plaire! exemplaire unique de surcroît

Occupe toi plutôt des fauteurs d'ortographe c'est plus noble que de traîner en ce lieu si ignoble, enfin, vu ton pseudo je comprends ton mal de tête et je m'en excuse

Amandine, enfin une qui répond des noeuds neufs pas du tout gordiens je te classe donc dans ce 1% au cul irréel

merci de votre attention
amicalement à tous
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
13 novembre 2021
  Publié: 5 févr 2007 à 03:42 Citer     Aller en bas de page


Voila qui me change de mon "épluchage" journalier ...
M'enfin, me demande quand même ce qu'ils te font bouffer là bas....

Bises à toi et merci pour le délire

Loup

  http://papemich.free.fr/
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
6395 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
10 janvier
  Publié: 5 févr 2007 à 23:39 Citer     Aller en bas de page

Ben oui Loup et Pascalou on dirait que je l'ai écrit un peu par compassion vous sachant rivés sur cette lubrique à brac, vous voyez hein jusqu'où peut aller ma compassion
Ah vi Loup ici je mange de tout: avec deux pattes à quatre pattes jusqu'à mille-pattes et même les trucs sans pattes avec des ailes ou sans zèle, vi tout plein de bonnes choses pour s'empâter
amitié vous deux
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1340
Réponses: 5

Page : [1]

État du vote : 0/13263

 

 
Cette page a été générée en [0,0244] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.