Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 24
Invisible : 1
Total : 29
· Jean-Claude · Le phoenix poete · ramon78 · JYL
13217 membres inscrits

Montréal: 2 déc 14:26:38
Paris: 2 déc 20:26:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: le Cercle des Sorcières vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 19 juil 2010 à 05:00
Modifié:  18 mai 2011 à 21:11 par lastexit
Citer vertical_align_bottom





          Te voilà qui te rends au Sabbath des Sorcières !
          La nouvelle recrue entre alors dans la ronde,
          Puis au clair de la lune enfourche leur balai,
          Danse autour du chaudron bouillant de leur colère

          En martelant le sol de leurs gros godillots ;
          Quand le cercle se rompt, au fin mot de la volte,
          Trempe son pain au pot et la plus vieille enfin
          Distille son venin au cœur de la plus jeune.

          De celle dont tu dis qu’elle est ta seule amie,
          Je ne vois que fil blanc qui retombe en quenouille
          Et fait bruire au fuseau un bien mauvais coton.

          Son âme n'est point sœur d’un commerce équitable.
          Que le Diable l’épingle au rouet de l’Enfer
          Car c'est toi maintenant qu'il me faut adoucir.



à ma petite Goth



Sonnet en vers blancs,

in "Fragments sauvés des ruines de mon esprit"

Eric Andrieu
Montpellier, 2003




© ® L’auteur



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9828 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 27 juil 2010 à 11:00 Citer vertical_align_bottom

lastexit

Il est magnifique.. j'adore les sorcières et il parait que d'avoir trois sorcières chez soi ... Nous sommes protégés (ées) par les mauvais sorts

Merci pour ce partage joliment bien écrit

Sélénaé Amitiés

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 29 juil 2010 à 16:32 Citer vertical_align_bottom

Sélénaé



ChuuuT !

Les mots sont faits de chair, mais plus encore ceux qui font les sorts.

Prudence !



Ravi qu’il te plaise ! Oui ! Magnifique...


Sincèrement, éric !

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1523 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 14 juin 2011 à 03:50 Citer vertical_align_bottom

Toujours fan.

Amicalement

Patrick

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 14 juin 2011 à 16:52 Citer vertical_align_bottom


Merci, ecrinf !



éric

  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 20 juil 2011 à 05:51 Citer vertical_align_bottom

Je ne l'avais point vu, mais c'est vrai qu'il est superbe....Moi aussi je suis branchée dans ce monde occulte et j'ai dans mon jardin une super sorcière sur un balai qui me protège des sorts et autres maléfices: c'est mon anti-sorcière et elle se nomme Réséda....

Alex

 
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
23 juillet
  Publié: 20 juil 2011 à 15:22 Citer vertical_align_bottom


Merci, Alexandra !



En bon sorcier que je suis,
J'y serai donc d'une incantation :

« Reseda Morbos Reseda ! »



BiZ, éric



  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1808
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0219] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.