Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 15
Invisible : 0
Total : 15
13678 membres inscrits

Montréal: 28 oct 00:31:48
Paris: 28 oct 06:31:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères Septembre 2021 - Comme des pantins :: Skyros Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
291 poèmes Liste
6507 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 9 sept à 12:05
Modifié:  9 sept à 12:20 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

 

Skyros

L’île est toujours fêlure de la mer.
Les chèvres ont brouté la forêt et son âme.
D’un méchant flanc calcaire, tenu par quelques sauges,
Une grotte apparaît au silence d’azur,
Puis la chapelle blanche
Nichée sur une source pure.

Remède au paradis !
La beauté est au monde inoculée,
- et je suis son pantin,
cachée à l’œil dur des passants,
La terre est dessinée par la mer souveraine.

Je n’y suis qu’un reflet dans le bruit du soleil.
Quand pleuvent ses rayons,
Hélios silencieux,
Maraude entre les verres d’ouzo.

Humain d’humble chemin, voué à s’étonner,
Dans l’ombreuse existence
Où la lumière danse aux rives incertaines,
Skyros perce mes veines
Et me berce en ses vents.


Wingen-sur-Moder le 9 septembre 2021


 

  La vie commence à chaque instant.
SHElene


Il y a un phoque dans ma piscine
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
211 poèmes Liste
1962 commentaires
Membre depuis
27 décembre 2018
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 9 sept à 16:15 Citer     Aller en bas de page

Nostalgie de fin d'été... très agréable à lire
(flûte, même pas un fond de Mastiha pour accompagner ma lecture...)

  SHElene
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
134 poèmes Liste
6070 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 16 sept à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Voilà une jolie déclaration...
Et une bien belle façon d'être un pantin heureux.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
291 poèmes Liste
6507 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 16 sept à 07:08 Citer     Aller en bas de page

Citation de SHElene
Nostalgie de fin d'été... très agréable à lire
(flûte, même pas un fond de Mastiha pour accompagner ma lecture...)



Sorry ! Tu te goures. J'ai bien un fond de mastiha dans mon buffet. Il faut juste y ajouter des glaçons. Tu sais ce qu'il te reste à faire.

Citation de Lacase
Voilà une jolie déclaration...
Et une bien belle façon d'être un pantin heureux.



J'aime cette île, je pense que c'est connu depuis longtemps sur LPDP. Je suis tout pantelant quand je la retrouve...

Merci pour vos commentaires,

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
303 poèmes Liste
19098 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
25 octobre
  Publié: 18 sept à 16:50
Modifié:  18 sept à 16:51 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Et bien moi je garde la Mastiha au frais, c'est plus simple. Tiens je vais m'en servir un verre et trinquer en pensees avec vous. Merci pour cet instant de voyage mon mignon

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 18 sept à 17:38 Citer     Aller en bas de page

Priviet, Fratello...
Presque chacun d'entre nous plante ses racines dans un "quelque part", un "secret garden"...le tien est de bleu, de "lux" argenté. Solaire.
Bien que plus âpre et disparu dans - les limbes ? - que le mien (qui recoupe bien des mondes), ton "chez-toi" m'a fait voyager et je suis loin d'avoir été déçu...Eto Krasiva !

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
291 poèmes Liste
6507 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 19 sept à 04:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole
Et bien moi je garde la Mastiha au frais, c'est plus simple. Tiens je vais m'en servir un verre et trinquer en pensees avec vous. Merci pour cet instant de voyage mon mignon



Certes, plus rapide, mais je préfère avoir un peu d'eau des glaçons, c'est comme pour le whisky, cela change positivement le goût.
Tu vois, pas obligée de prendre un putain d'avion pour voyager.

Citation de RiagalenArtem
Priviet, Fratello...
Presque chacun d'entre nous plante ses racines dans un "quelque part", un "secret garden"...le tien est de bleu, de "lux" argenté. Solaire.
Bien que plus âpre et disparu dans - les limbes ? - que le mien (qui recoupe bien des mondes), ton "chez-toi" m'a fait voyager et je suis loin d'avoir été déçu...Eto Krasiva !



Eto krasiva ?

Décidément, aujourd'hui j'ai une âme d'agence de voyage.
Ce monde bleu me manque terriblement. Je n'y ai pas mis les pieds depuis deux ans. Une éternité pour mon âme grecque !

Merci pour vos commentaires.

BIzzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Erédys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
53 commentaires
Membre depuis
12 septembre
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 19 sept à 05:45 Citer     Aller en bas de page

Voici, à ma lecture, une évasion dans les Sporades que j'apprécie. Vous évoquez assez souvent la Grèce à ce que j'en ai perçu.
Merci pour ce voyage et vous savez que je les aime. ;-)
Amitiés

 
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 19 sept à 05:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de In Poésie

Citation de RiagalenArtem
Priviet, Fratello...
Presque chacun d'entre nous plante ses racines dans un "quelque part", un "secret garden"...le tien est de bleu, de "lux" argenté. Solaire.
Bien que plus âpre et disparu dans - les limbes ? - que le mien (qui recoupe bien des mondes), ton "chez-toi" m'a fait voyager et je suis loin d'avoir été déçu...Eto Krasiva !



Eto krasiva ?

Décidément, aujourd'hui j'ai une âme d'agence de voyage.
Ce monde bleu me manque terriblement. Je n'y ai pas mis les pieds depuis deux ans. Une éternité pour mon âme grecque !

Merci pour vos commentaires.

BIzzz, JB


Punaise, j'ai oublié de traduire : "c'est beau"...Eto pravda, tak krasivo (entre le "o" et le "a" à la prononciation). Je le fais exprès car le cyrillique est trop simple à trouver (le "net" oblige). Alors, je "phonétise" en Riagalien.
Mets du céruléen dans ta boisson des dieux....ou le reflet d'un oeil bleu ou pas, qui aime autant que toi, ce monde sans "blues".
Deux ans ? Les miens (j'en ai plusieurs mais un seul me tient vraiment à coeur, ça fait bien plus longtemps. Next time, envoie-moi quelques embruns...:-)...ou repeins ton âme en bleu !


  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
155 commentaires
Membre depuis
25 août
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 23 sept à 15:36 Citer     Aller en bas de page

Humain d'humble chemin, j'aime beaucoup la musicalité et la force de cette expression.

La Grèce, patrie de tant de philosophes, sait mieux que d'autres ramener à la petitesse de notre condition. Reflet dans le bruit du soleil, ça me parle aussi.

Parfois, la boursouflure de notre égo nous mène sur des chemins où l'on se perd… alors qu'on aurait mieux fait, tout simplement, de vivre… C'est le genre de réflexion où m'emmène ce poème. Très belle invitation au voyage!

amitiés

 
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
291 poèmes Liste
6507 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
27 octobre
  Publié: 28 sept à 08:40
Modifié:  28 sept à 08:40 par In Poésie
Citer     Aller en bas de page

Citation de Erédys
Voici, à ma lecture, une évasion dans les Sporades que j'apprécie. Vous évoquez assez souvent la Grèce à ce que j'en ai perçu.
Merci pour ce voyage et vous savez que je les aime. ;-)
Amitiés



Je connais certes les Sporades, mais mon cœur a élu Skyros comme reine de l'archipel. Oui, la Grèce est une grande partie de moi-même. Je parle Grec, c'est mon pays de cœur.

Citation de RiagalenArtem

Citation de In Poésie

Citation de RiagalenArtem
Priviet, Fratello...
Presque chacun d'entre nous plante ses racines dans un "quelque part", un "secret garden"...le tien est de bleu, de "lux" argenté. Solaire.
Bien que plus âpre et disparu dans - les limbes ? - que le mien (qui recoupe bien des mondes), ton "chez-toi" m'a fait voyager et je suis loin d'avoir été déçu...Eto Krasiva !



Eto krasiva ?

Décidément, aujourd'hui j'ai une âme d'agence de voyage.
Ce monde bleu me manque terriblement. Je n'y ai pas mis les pieds depuis deux ans. Une éternité pour mon âme grecque !

Merci pour vos commentaires.

BIzzz, JB


Punaise, j'ai oublié de traduire : "c'est beau"...Eto pravda, tak krasivo (entre le "o" et le "a" à la prononciation). Je le fais exprès car le cyrillique est trop simple à trouver (le "net" oblige). Alors, je "phonétise" en Riagalien.
Mets du céruléen dans ta boisson des dieux....ou le reflet d'un oeil bleu ou pas, qui aime autant que toi, ce monde sans "blues".
Deux ans ? Les miens (j'en ai plusieurs mais un seul me tient vraiment à coeur, ça fait bien plus longtemps. Next time, envoie-moi quelques embruns...:-)...ou repeins ton âme en bleu !




Dis Frérot, tu m'emmèneras en Sibérie un jour ? Je rêve de voir le ciel bleu sur la glace du Baïkal.

Citation de Cyrille
Humain d'humble chemin, j'aime beaucoup la musicalité et la force de cette expression.

La Grèce, patrie de tant de philosophes, sait mieux que d'autres ramener à la petitesse de notre condition. Reflet dans le bruit du soleil, ça me parle aussi.

Parfois, la boursouflure de notre égo nous mène sur des chemins où l'on se perd… alors qu'on aurait mieux fait, tout simplement, de vivre… C'est le genre de réflexion où m'emmène ce poème. Très belle invitation au voyage!

amitiés



Comme dit plus haut, à mes heures perdues je fais agence de voyage gratis.

Merci pour vos commentaires,

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 204
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0338] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.