Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· poètedunsoir · Avraham
13265 membres inscrits

Montréal: 16 jan 14:10:19
Paris: 16 jan 20:10:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: L’hiver/ Rimer avec Mallarmé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
816 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 21 nov 2021 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

Les ombres d’automne, branches, feuilles en pleurs,
Succombent sur les tombes du sentier des fleurs
Dévorant les sons de la basse de viole
L’hiver, dénuder l’obscurité des corolles.
— C’était la haine, pluie battante de baisers.
Le vent tourbillonne pour tout martyriser
Troublant les sillons d’une profonde tristesse
Le sol reste gelé à perte de vue, laisse
L’effeuillage d’un cri, prêt à être cueilli.
Domine le coteau nébuleux et vieilli,
Règne sur l’air la couleur des murs de la rue
Temps de tourmente sur la fureur apparue,
Les oiseaux marins se perdent, dans la clarté
Le climat s’est particulièrement gâté
La racine des portes à demi fermées
Et disparaissent les comètes parfumées.

 
Filiquier
Impossible d'afficher l'image
Que vois-tu encore dans le sombre recul abyssal du temps ? Shakespeare, La Tempête
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
508 commentaires
Membre depuis
3 octobre 2019
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 22 nov 2021 à 05:42 Citer     Aller en bas de page


Poème en masse sombre, comme un ciel bas plombant tout le paysage, sur une tonalité de tragédie. Impression forte donnée par des images dramatisées : "la basse de viole", "feuilles en pleurs", "obscurité des corolles", "effeuillage d'un cri", "coteau nébuleux et vieilli" .
Je note l'alternance, monotone, pour accompagné l'effet, de rimes masculines et féminines par paires.
J'aime particulièrement les deux premiers vers. Dans le troisième, faut-il faire la diérèse sur "viole" ?
Tout cela fait un tableau d'hiver où le jour ressemble à la nuit, une nuit sans étoiles, un jour sans oiseaux, cela lourd de silence. Le contraire de la vie en somme.
Un vrai plaisir de lecture, en attendant le printemps... et la fin de la covid !

Filiquier

  TF
Jean-Baptiste Cilio Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
304 poèmes Liste
6717 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 22 nov 2021 à 08:27 Citer     Aller en bas de page

Magnifique !
Comme le souligne Filiquier, ton style laisse une empreinte dramatique qui convient tout à fait à ces rimes fixées.
D'ailleurs je dois dire que ton style s'affirme avec chaque poème, vraiment c'est grand plaisir que de te lire.
Ceci dans une ambiance somme toute mystérieuse... j'adore. Enlisté !
Merci.
Et merci d'avoir participé.

Bizzz, JB

  La vie commence à chaque instant.
Cyrille

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
286 commentaires
Membre depuis
25 août 2021
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 22 nov 2021 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

L'automne, thème classique en poésie, est dépeint de très belle façon chez vous.

Ces sons de basse de viole, ce coteau nébuleux et vieilli et ces oiseaux marins qui se perdent et qu'on retrouvera deux saisons plus tard, voilà des images bien trouvées.

Amitiés

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 23 nov 2021 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Dominique,

Tu as réussi ce challenge d'écrire à la Stéphane Mallarmé ! Bravo mon ami poète.
C'est un réel plaisir de te lire ce jour.

:

Mes amitiés

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
816 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 27 nov 2021 à 05:27 Citer     Aller en bas de page

Merci de me lire .

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1047 poèmes Liste
16886 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
5 janvier
  Publié: 28 déc 2021 à 11:23 Citer     Aller en bas de page

Je me retrouve devant le même exercice deux jours de suite, et j'apprécie beaucoup voir comme il peut être traité d'une façon ou d'une autre, en conservant une profondeur qui rend le texte fort beau. Tu fais honneur à ce poète que fut Mallarmé.
amicalement.
pyc.

 
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
816 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
16 janvier
  Publié: 31 déc 2021 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

Merci pyc. Amicalement

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 577
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0371] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.