Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 366
Invisible : 0
Total : 371
· patrick dabard · Sol_M · Alphonse BLAISE. · Boualem
Équipe de gestion
· Catwoman
13197 membres inscrits

Montréal: 6 déc 04:25:30
Paris: 6 déc 10:25:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Autres poèmes :: On ne guérit jamais de son enfance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
brunototi

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
51 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2013
Dernière connexion
15 novembre
  Publié: 25 oct à 10:03
Modifié:  25 oct à 12:16 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

On ne guérit jamais vraiment de son enfance
D’une vie traversée d’infinies transhumances
On s’accroche au passé par manque d’imprudence
On n'ose plus rêver de peur de repentances

On se souvient des rires qu’on croyait immortels
On se regarde vieillir de Noël en Noël
On garde nos secrets comme Polichinelle
Ces bonheurs effacés par de sombres nouvelles

Je cherche encore ces souvenirs
Cachés tout au fond des tiroirs
Je cherche encore comment m’enfuir
Au plus profond de ma mémoire



On ne revient jamais vraiment vers son enfance
On garde à nos souliers tous un peu de Provence
Des genoux écorchés par nos premières vacances
Des cœurs apprivoisés par nos premières danses

Et dans ces nuits cafardes seuls avec nos chagrins
On attend que clocharde le tout petit matin
Un peu comme une écharde dans le creux de la main
On baisse un peu la garde l’enfance est déjà loin

Je cherche encore ces souvenirs
Cachés tout au fond des tiroirs
Je cherche encore comment m’enfuir
Au plus profond de ma mémoire


On ne pardonne jamais vraiment à son
Enfance
D’avoir dans ses filets retenu l’innocence
De nos plus belles années nos plus belles espérances
D’être restée à quai nous laissant dans l’errance

J’ai cherché toute ma vie d’où venaient mes souffrances
Trouvé un alibi à toutes mes impatiences
Je voulais que midi soit toujours en avance
Je voulais d’un pays qui ressemble à l’enfance


Je cherche encore ces souvenirs
Cachés tout au fond des tiroirs
Je cherche encore comment m’enfuir
Au plus profond de ma mémoire


BM

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
4098 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 25 oct à 14:34 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

J'aime beaucoup cette quête des souvenirs, le refrain en est doux
Merci pour le partage
Amitiés.
Emme

  la vida son dos dias...vivelos !
pluriels


À ma femme et, puisqu'elle est toutes les femmes, à toutes les femmes pour elle encore
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
799 poèmes Liste
3162 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2006
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 28 oct à 02:28 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce beau parcours de souvenirs où tes mots deviennent force

Bien à toi, mes Pluriels en vacances

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 112
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0166] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.