Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 360
Invisible : 0
Total : 362
· Jean-Louis · guy Olivié
13184 membres inscrits

Montréal: 1er déc 03:40:54
Paris: 1er déc 09:40:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Aimer (rimer avec Antonin Artaud) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
348 poèmes Liste
6326 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 9 sept à 13:02 Citer     Aller en bas de page

Aimer à la folie, il faut nous en laver

Cette chape de plomb, crasse héréditaire

Englue lucidité en vermine stellaire

Grouille sur notre peau, aime se prélasser

Cette musique, ce son profond qui moud le vent

Lugubres, les hurlements de la mer furieuse

Heurtant l’entendement par des mélodies creuses

Pour nous faire toucher ce rêve déconcertant

L’irrationnelle raison qui bousculent les âmes

La comédie humaine qui s’invite au banquet

Qui, qui, est escroqué, qui, qui est trompé

Doit-on guerroyer, oui, contre de vils infâmes.

Dois-je considérer celle qui est dans mon lit

Dont le doux parfum épicé embaume ma chambre

Et qui en toute licence s’admet sur la table

Pénètre pour ma joie le ciel de mon esprit.


_______________________________________
Amour
Antonin Artaud

Et l’amour ? Il faut nous laver
De cette crasse héréditaire
Où notre vermine stellaire
Continue à se prélasser
L’orgue, l’orgue qui moud le vent
Le ressac de la mer furieuse
Sont comme la mélodie creuse
De ce rêve déconcertant
D’Elle, de nous, ou de cette âme
Que nous assîmes au banquet
Dites-nous quel est le trompé
O inspirateur des infâmes
Celle qui couche dans mon lit
Et partage l’air de ma chambre
Peut jouer aux dés sur la table
Le ciel même de mon esprit

  YD
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
344 poèmes Liste
11085 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
23 novembre
  Publié: 10 sept à 04:53 Citer     Aller en bas de page

réussi

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
348 poèmes Liste
6326 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 10 sept à 10:04 Citer     Aller en bas de page

Merci

Amitiés

Yvon

  YD
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
104 poèmes Liste
1126 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 10 sept à 12:17 Citer     Aller en bas de page

Il y a aimer et aimer..."être amoureux" et "aimer"

Cette passion qu'est "l'amour fou", est-ce vraiment de l'amour ?

Une question de maturité affective, dirais-je.

J'ai aimé te lire



  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
137 poèmes Liste
6092 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 10 sept à 16:15 Citer     Aller en bas de page

Et en même temps Yvon
Aimer à la folie, entre nous...
C’était sans doute un peu fou, mais c’était aussi très doux.
Joli poème

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
348 poèmes Liste
6326 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 12 sept à 05:41
Modifié:  23 sept à 11:31 par Y.D
Citer     Aller en bas de page

AllantVers, Hervé

Merci, Par expérience je pense que le feu de la passion peut s'éteindre aussi vite qu'il est arrivé... Et il ne reste que des cendres!

Amitiés

Yvon



  YD
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3895 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 18 sept à 19:47 Citer     Aller en bas de page

Salut Yvon,
Je n'ai pas lu comme "Aimer", aimer amoureusement j'entends. Non, mais comme autre chose. Il est tard et un jour commence alors les mots s'abandonnent un peu ou fuient le bruit.
J'ai "vu", comme dans un tableau de Bosch, repris par l'Enfer de Dante, une humanité courir, grouiller et s'entrechoquer, s'égarer, ignorer, ne plus savoir...je la juge pas (je n'y suis plus, juste un fantôme ; -)). D'autant plus qu'il y a bien quelques êtres qui sont d'une autre étoffe et que ce ne sont que des phases, peut-être. Mais je ne suis jamais trop optimiste. Surtout en ce moment.
Sinon, l'amour-passion, c'est de la folie, ok mais justement. Et ça ne dure pas...tant mieux ; -).
(well, j'ai carrément dérivé du "poème" mais bon, c'est ainsi, sorry). Et j'ai beaucoup "aimé". ).
Amitiés...

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
Dominique Bouy Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
53 poèmes Liste
618 commentaires
Membre depuis
19 novembre 2013
Dernière connexion
30 novembre
  Publié: 22 sept à 17:30 Citer     Aller en bas de page

Un texte d'une passion dévorante comme l'était Artaud. Merci, cordialement.

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
348 poèmes Liste
6326 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
29 novembre
  Publié: 23 sept à 11:30 Citer     Aller en bas de page

Riaga, Dominique

Quelques soucis font que je lis vos commentaires un peu tard. Tout d'abord merci. Ok Riaga mon sujet c'est essentiellement l'amour passion de deux êtres, le feu qui oublie que le temps va révéler des fêlures et quand elles se confirment l'amour explose et souvent il ne reste rien... Mêmes les souvenirs s'oublient...

Amitiés

Yvon

  YD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 227
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0261] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.