Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 71
Invisible : 0
Total : 71
13202 membres inscrits

Montréal: 21 sept 22:12:47
Paris: 22 sept 04:12:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Petite histoire vraie de bêtes à pinces (texte) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 22 juin à 16:07
Modifié:  29 juin à 06:38 par Daniel
Citer     Aller en bas de page

Petite histoire vraie de bêtes à pinces (22 juin 2021)


J’étais dehors en train de, malgré tout, boire une bière en tirant sur ma clope, à regarder ce ciel au-delà duquel je ne voyais rien malgré l’espoir. Tout était très tranquille, le vent dormait et entre les nuages et après une pluie insignifiante s’offrait une éclaircie. Le gilet de mon père me protégeait de la fraîcheur ambiante et mon angoisse s’apaisait doucement. C’était le premier anniversaire de la mort de cet homme plein d’amour et de défauts avec lequel, gosse, j’allais chaque matin de notre séjour chez sa mère arpenter la campagne gersoise. Là, il me racontait ses bêtises d’enfance, les trucs de la nature qu’il connaissait plutôt bien. En ces moments privilégiés il était la source et j’étais l’herbe jeune qui s’en abreuve. Un matin de ces promenades heureuses, j’ai trouvé, tout au bord d’une étroite route de cette belle région, la tête comme blindée d’un insecte avec deux immenses pinces. Papa m’a alors expliqué ce qu’était un lucane cerf-volant. J’ai encore ce trophée dans ma chambre d’enfance et le souvenir vif de cette découverte étonnante.

Les lucanes cerf-volant, en Côte d’Or, il n’en pleut pas tous les jours, surtout dans mon petit jardin très loin d’ouvrir sur l’infini. Ce soir, pourtant, devant le ciel immense mais toujours nu de sens, je pensais justement à mon père mais aussi à ce crabe qui s’est mis depuis peu en tête de coloniser mon pancréas, quand soudain j’ai vu - et je n’ai pas rêvé - l’un d’eux débouler de derrière le poirier à tire d’élytres et en plein désarroi, poursuivi par deux moineaux surexcités mais tout de même prudents devant cette proie insolite. Un court spectacle absolument inattendu. Combat aérien pour la survie apparemment inégal, les attaques répétées des moineaux trop rapides et les esquives du pauvre scarabée ont brutalement fini par disparaître derrière la grange voisine en me laissant bouche bée. Ce jour là, précisément, dans ces conditions là, précisément.

Je me suis vite convaincu qu’il n’y avait là ni signe ni message particulier et j’ai refermé le chaud gilet de Papa sur ma poitrine en frissonnant.


  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
591 poèmes Liste
26035 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 22 juin à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Une histoire intéressante, belle observation, quel souvenir, la loi de la nature est à respecter, mais l'homme doit étudier son comportement et ne pas agir systématiquement en prédateur.
Merci pour la lecture passionnante
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
In Poésie Cet utilisateur est un membre privilège


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
285 poèmes Liste
6470 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 23 juin à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Belle histoire, bel insecte, énorme.
Chez moi, dans le nord de l'Alsace, je n'en ai vu qu'un seul l'année dernière. Il se raréfie, bien que je vive dans un parc naturel régional.

Mon père, quant à lui, m'a montré des notes de musique.

Pour le reste... prends bien soin de toi.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
datura.✿


Existe car il parait que tu existes
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
684 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 23 juin à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Merci.

Il est des crabes qui disent beaucoup.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
749 poèmes Liste
15944 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 23 juin à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Le crabe de ton pancreas semble avoir choisi le mauvais endroit...

Pour les autres insectes: bonne prolifėration !

Belle lecture.Merci.
Galatea


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Daniel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
131 poèmes Liste
395 commentaires
Membre depuis
14 mars 2014
Dernière connexion
16 septembre
  Publié: 9 juil à 04:32 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous.

Pas de panique pour le côté "crabe" : c'était la pire hypothèse à laquelle je ne pouvais que me préparer, après examen il semblerait que ce soit plutôt un pseudo kyste, la biopsie tranchera bientôt mais le médecin était d'un optimisme communicatif.
Attendre et voir.

  Critiques négatives absolument reçues, il faut bien se construire.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 114
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0223] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.